"Nouvelles"

Chronique SLA

de l'année

2001

Janvier  2001 -  SLA n° 422.423                          - Eté 2001 - SLA n° 429/430 
Février 2001 - SLA n° 424                                    - Septembre 2001 SLA n° 431
Mars 2001 -  SLA n° 425                                      - Octobre 2001 SLA - n° 432
Avril.Mai 2001 -  SLA n° 426 / 427                       - Novembre 2001 - SLA n° 433
Juin 2001 - SLA n° 428           
             
 

Janvier  2001 -  SLA n° 422.423

A

 - Agriculture - Aînés ruraux -

L’agriculture cantonale a été particulièrement à l’honneur pour l’ultime Saint-André de ce millénaire. Le collectif de conception et de réalisation mis en place à l’initiative de la MJC a voulu « pour les gens qui vivent ici présenter le pays et les formes d’exploitations agricoles qui existent dans le canton ». Sous Les Arcades prévoit une publication spéciale sur l’espace rural durant l’année qui vient.

Vous lirez par ailleurs un compte-rendu des fêtes de Saint-André.

Dernièrement se sont réunis, à Monflanquin, 500 adhérents de l’ADRA 47. Ces retraités agricoles du département, rejoints par ceux du Gers, de Dordogne et Gironde, ont souligné la faiblesse de leurs pensions. Ils veulent que celles-ci soient largement augmentées et mensualisées. Ils demandent la parité des pensions hommes-femmes. Les problèmes des veuves, de la dépendance ont aussi été évoqués.

AÎNES RURAUX

Traditionnelle assemblée à la veille de Noël. Les sorties ou voyages ont été suspendus. Beaucoup aiment se retrouver ensemble pour partager le repas du jeudi midi, dans l’immeuble de la rue Saint Nicolas (un panonceau indique depuis peu les lieux). Belote et Scrabble suivent immanquablement le déjeuner en commun. Mais les plus jeunes s’intéressent beaucoup à l’atelier de bricolage du mercredi aprés-midi avec couture, peinture, patchwork et petite menuiserie. Enfin ceux qui ont envie de bousculer leur cerveau se retrouvent pour le « remue-méninges », à La Sauvetat sur Lède, chaque premier lundi du mois à 9h.30. Vous pouvez vous renseigner plus précisément auprés de la présidente Nicole Lefèbvre (05.53.01.67.50), du secrétaire André Couderc (05.53.36.50.95), de la trésorière Andrée Lasfargues (05.53.36.43.72).  

B

 - Bande dessinée -

Serge Faval a pratiquement achevé un album B.D. sur la bastide au Moyen-Age. Il lui reste à trouver un éditeur et le financement. 

C

 - Cinéma -

GEM Spectacles nous propose au cinéma chez nous de la rue des Arcades, le film « Dinosaure », le vendredi 26 janvier à 21 h. A l’aube de ce XXIè siècle, la vertu du cinéma est de nous plonger 65 millions d’années en arrière avec ce dessin animé. Le dinosaure Aladar se prend pour un Moïse préhistorique et va essayer de conduire sa tribu vers un meilleur lieu de vie. C’est très agréable à voir par toute la famille. 

D

 - Déchetterie -

Plus aucun habitant du canton ne peut ignorer que les poubelles nouvelles sont arrivées et pour chacun d’entre nous l’obligation citoyenne de commencer le tri de nos déchets.

La déchetterie est prête à recevoir vos déchets importants. Elle est installée dans la zone artisanale de Lidon, en bordure de la route de Fumel, tout près de la SECOPRA. Qu’accepte la déchetterie ? Tous les encombrants (matelas, sommiers, appareils ménagers usagés, vaisselle...); tous les tissus, les matériaux de construction ( gravats, ferrailles, vitres...); les déchets verts (herbes, branches, feuilles); tout ce qui concerne les véhicules (batteries, huiles de vidange); les piles et produits toxiques ou  dangereux.

Important à retenir les heures d’ouverture. Les lundis, mercredis et vendredis de 15 h. à 18 h.30; chaque jeudi matin de 8 h.30 à 12 h.30 et le samedi (c’est la grosse journée) de 8 h.30 à 12 h.30 et de 15 h. à 18 h.30 

E

 - Espace-Forme - Esprit - Etat civil -

Le retour de vacances a été lent à la salle de remise en forme de Mondésir. Mais la progression de fréquentation est de plus de 30% par rapport à l’an passé pour les mois d’octobre et novembre 2000. L’ouverture de la salle tous les jours et des propositions plus importantes de cours collectifs ne sont sans doute pas étrangères à ce bonus.

Le restaurant, les locations de salle et l’hébergement en pavillon fonctionnent bien également en raison de nombreux séminaires eux aussi en nette augmentation depuis l’automne.

Les travaux de rénovation des pavillons démarrent ce mois de janvier. Le chantier terminé (coût 5 millions de francs), le site pavillonnaire sera devenu un complexe hôtelier d’une capacité de 36 chambres, norme 2 *, chacune dotée d’une salle de bain privée. 

L’ESPRIT TRANQUILLE est le nom de la nouvelle entreprise créée par Hervé et Leanne Mariage, un jeune couple monflanquinois. Ce service offre de gérer les maisons secondaires en l’absence des propriétaires : surveillance, nettoyage, jardinage, entretien piscine, location même,...Hervé et Leanne parlent français et anglais. Contact tel/fax : 05.53.41.78.37.

e-mail: hervemariage1@aol.com

 ETAT CIVIL

Décès ce mois de décembre de Gaston Gasser (né en 1927) et Evelyne Congé (née en 1904) veuve Labaque.

Hors commune la disparition en Angleterre de Franck Bradbury, époux d’Elisabeth.

André Auroux nous fait part de la disparition à Provins de son frère Edouard Auroux (né en 1907).

Que toutes ces familles sachent que nous partageons leur peine

Il y a eu union entre Luc Roque, gérant de société et Virginie Roman, sans profession. Tous nos voeux de bonheur au nouveau couple.

Toujours pour ce mois de décembre naissance de Carla Blanc, de Nina Bettoli et Léna Gorin. Trois filles pour clore le siècle ! Nous leur souhaitons un passionnant 21ème siècle !

Nous renouvelons notre appel à nos lecteurs pour qu’ils nous signalent les événements heureux et malheureux survenus hors commune, à leurs proches Monflanquinois anciens ou nouveaux.

Au cours de cette année 2000, l’état civil monflanquinois a enregistré 38 décès (y compris les transcriptions); 16 mariages et 22 naissances. 

F

 - FNACA -

Cette association d’anciens combattants d’Algérie, Tunisie et Maroc regroupe 104 adhérents dans le canton. La commémoration de la fin des combats en Algérie a été marquée ce 19 mars 2000 à Monflanquin  par une abondante remise de décorations : 11 croix du Combattant, 7 Commémoratives du maintien de l’ordre, 14 médailles d’Afrique du Nord.

François Ferracin reste à la présidence de la FNACA avec comme vice-présidents : Gérard Boutié et Yves Blot; Guy Courlet au secrétariat et Yves Cabanes à la trésorerie. 

H

 - Hippisme -

La Société Hippique a dressé le bilan de ses activités 2000. Grosse participation au réveillon associatif avec les convives et l’équipe cuisine; 6 février, présence à Vincennes pour le prix de Monflanquin; 30 avril, journée des courses à Coulon avec 8 courses de trot dotées de 298.000 francs de prix (+ coupes et autres dotations), 684 entrées payantes, 264.436 francs au pari mutuel sur l’hippodrome, inauguration ce jour-là du box-salivarium pour un contrôle vétérinaire des trotteurs; 23 juillet, une délégation aux courses de Luxé, hippodrome jumelé avec le nôtre; 12 août, la fête du Cheval et 13, 14 et 15 août participation aux fêtes médiévales avec un succulent plat régional; en octobre, 34 participants à un voyage découverte d’une partie de la Bretagne et aux courses de Maure-de-Bretagne.

Pour 2001, les courses sont programmées pour  le dimanche 29 avril 2001, la fête du Cheval, le samedi 11 août; participation aux Médiévales des 15, 16 et 17 août; assemblée générale, le 11 novembre.

Trois nouveaux membres entrent au conseil d’administration : Jacques Matheron, Patrick Muchiut, Didier Paris. 

J

 - Jurade -

Vous avez pu découvrir le CD Rom sur la jurade de la cité de 1634 à 1789 ainsi que de précieux documents originaux. Mais comme pour les autres expositions cela n’a duré que le temps des fêtes de Saint-André. Le CD Rom est consultable à la Maison du Tourisme. 

M

 - MJC - Multimédia -

Nous avons reçu de nombreux voeux de nos abonnés en avance sur les nôtres ou en retour. Ces mots s’accompagnent souvent d’encouragements ou de félicitations pour Sous Les Arcades. Cette année s’y ajoutaient des bravos pour la qualité des dernières expositions.

L’atelier poterie sous l’impulsion de Marieke Leveau, potière-céramiste, est déjà bien animé le samedi aprés-midi à partir de 14 h.30 dans la rue Saint-Pierre, face au Trésor. Il est même envisagé une seconde séance pour dédoubler les participants.

L’ensemble vocal « Prince Noir » a donné un concert a capella gratuit dans une église de Montagnac/Lède pleine. Chacun a été impressionné par la parfaite acoustique de l’édifice.

Le Scrabble a entamé son championnat de France à obstacles. Le premier tournoi pour la finale régionale a qualifié Josette Nicolas, Patrick Weick, Josette Lacaze, Lucie Cazade, Arlette Sandré, Sabine Duterque, Claude Bovard. Jean-Claude Depasse, Andrée Jans, Jacques Faure, Madeleine Dangas, Bernard Nicolas de par leur classement, sont qualifiés d’office.

Le tennis de table a trouvé les dites tables auprès du club de Villeneuve. Il peut maintenant pingponger au second étage de la MJC. On se renseigne auprès de Alain Matéo, chemin de Baleilles ou Marcel Fernandez, tél. 05.53.36.40.12.

 MULTIMEDIA
A l’initiative de la médiathèque intercommunale du Monflanquinois, deux animateurs de l’association Cap Science (centre de culture scientifique industrielle) de Bordeaux ont proposé aux lecteurs de Lacapelle-Biron, Monflanquin, Monségur un « voyage au cœur des sciences et du multimédia » à travers la découverte, à partir d’un CD rom, de l’ordinateur et d’internet. Pour ne pas craindre une technique il faut bien la connaître. Les deux animateurs ont présenté un ordinateur « dépecé » pour savoir comment il fonctionne; même opération avec un CD. Chacun a pu recomposer les objets et surfer ensuite sur Internet en parfaite connaissance de cause parfois pour la première fois. Les participants à cette expérience se sentiront ainsi plus à l’aise pour consulter des CD rom et naviguer sur le Web.

 

P

 - Pétanque -

Il y a du nouveau (on devrait dire des nouveaux) à l’Union Bouliste, présidée par André Vidal. René Mauriac, après 17 ans de services actifs et dévoués, a passé le secrétariat à la jeune Corinne Moncomble. Robert Gerveau a quitté aussi la vice-présidence où a été élu Denis Dulluc. Une école de pétanque vient d’être créée qu’encadre Laurent Quebre. Déjà Thierry et Romain Moncombre, comme minime et cadet, ont participé au championnat d’Aquitaine.

Enfin le concours de pétanque au profit du Téléthon a rapporté 850 francs entièrement versés à la fondation. 

T

 - Tennis - Théâtre -

Le comité départemental de Tennis avait choisi Monflanquin et son centre de Loisirs pour tenir son assemblée générale le dimanche 10 décembre.

 THEÂTRE

Depuis peu nous avons une troupe de théâtre « Les compagnons du foirail » animée par Jacques Folcher et Corinne Manzatto. Beaucoup les ont découverts à l’occasion de la Saint-André dans une pièce créée spécialement pour illustrer les relations en milieu rural. Pour Noël, les enfants ont eu droit à une création « Le père Noël et la fée ». D’autres projets sont déjà en route pour le printemps et l’été prochains.  

V

 - Vin -

L’orage de mai 1999 avait sérieusement secoué le vignoble des Crozat père et fils sur les hauteurs du Laussou. Cette année, le terroir argilo-calcaire de Rodes-Haut, avec un encépagement noble de base bordelaise a donné un petit vin intéressant à découvrir.

A votre santé !

(bien entendu : l’abus de santé nuit à l’alcool. Bonne nuit les petits) !

Le lampiste

Haut de page

wpeE5.jpg (14614 octets)

 

A

 - Agriculture - Archers - Auxiliaire -

Les dirigeants agricoles du syndicat FDSEA ont élu leur nouveau bureau. On note l’accession de Roger Magnard, un Monflanquinois, au poste de secrétaire général; Max Aureille quant à lui, est invité au bureau pour tous les problèmes laitiers.

Les élections à la Chambre d’agriculture ont vu la FDSEA chuter sur le plan départemental face à la Coordination rurale. Mais ici l’ancienne majorité est restée majoritaire avec 42 voix; la C.R. 47 : 17 voix et le MODEF, Confédération paysanne : 13 voix. Sur 102 chefs d’exploitation, 76 sont venus voter. Pour le collège qui représente les 256 anciens exploitants, les bulletins se sont partagés entre la liste FDSEA (51 voix) et la liste pour une retraite à 75% du SMIC (50 voix). Chez les salariés agricoles, on note une abstention forte et une légère avance de la liste GCT.

ARCHERS

Pour ce troisième dimanche de janvier, les installation du club Monflanquinois recevaient près d’une cinquantaine d’archers sélectionnés par leur club pour disputer la phase départementale de la coupe de France UFOLEP en salle. Une sympathique occasion de revoir Gilbert Vidal, un ancien Monflanquinois, maintenant enseignant agenais. Il officiait comme arbitre dans ce sport qu’il a beaucoup contribué à faire connaître dans notre canton. D’ailleurs les Archers de la Lède représentaient la plus grosse part des sélectionnés dans les diverses catégories : à 10 mètres, 18 mètres et 25 mètres. Aussi, d’un résultat à l’autre, on retrouve des noms aux résonances connues dans notre canton.

10 mètres poussins sans viseur. - 1. Kévin Normand, 2. Cédric Godard, 3. Mathurin Evrard

10 mètres poussins avec viseur. - 1. Mickaël Tropamer

10 mètres poussines sans viseur. - 1.Stéphanie Combrouze, 2. Adéline Cosse.

10 mètres benjamins sans viseur. -1. Grégory Priod

10 mètres benjamins avec viseur. - 1. Cyril Orlando...

18 mètres minimes garçons avec viseur. - 1. Rémi Ressouche...3. Fabien Godard

18 mètres cadets sans viseur - 1. Benoît Reigne

25 mètres seniors masculins avec viseur. - 1. Denis Evrard

25 mètres seniors féminines avec viseur. - ...2. Christiane Evrard, 3. Martine Priod

25 mètres vétérans masculins sans viseur . - 1. Michel Ressouche

Meilleure flèche adultes. - Denis Evrard ( Archers de la Lède)

Meilleure flèche enfants. - Rémi Ressouche - (Archers de la Lède).

Tous sont qualifiés pour la compétition régionale à Tarbes, en février.

AUXILIAIRE

Saluons l’arrivée et le nouveau travail à l’école primaire de Mélanie Raach. Son titre exact est auxiliaire d’intégration scolaire. Elle est là pour permettre un parcours normal à des enfants handicapés moteurs. Grâce à sa présence : écrire, faire du travail manuel, chercher un dictionnaire ou manger à la cantine... ne sont plus des parcours du combattant pour ces enfants et donc un plus dans l’intégration scolaire. Nous en reparlerons prochainement. 

C

 - Changement - Cinéma - Commerce - Conférence -

Viennent d’être embauchés comme ouvriers communaux pour remplacer les congés de fin d’activité (lire à Médailles) : Ghislain Granzotto, Thierry Monturet (voir photo) et Laurent Rivière.

CINEMA -

Voici les deux prochains films programmés par GEM Spectacles : vendredi 16 février, Mon beau-père et moi, un film de Jay Roach avec Robert de Niro, Ben Stiiler, Teri Polo... Pam et Greg filent le parfait amour depuis dix mois. Greg, qui veut officialiser leur relation, se prépare donc à rencontrer sa future belle-famille, et plus particulièrement Jack, le patriarche. Malheureusement, entre cet homme de principes aux jugements sévères et le maladroit Greg, les relations s’avèrent difficiles...

Vendredi 16 mars, Incassable, un film de Night Shyamalan avec Bruce Willis, Samuel L. Jackson, Robin W. Penn...

David Dunn est le seul survivant d’une catastrophe ferroviaire très meurtrière : pas même une égratignure. Dunn se pose des questions, prend conscience de sa résistance surhumaine aux chocs, de sa force exceptionnelle, de ses dons multiples, y compris celui de double vue...

COMMERCE -

Un étal fort bien achalandé en fruits et légumes frais vient de s’ouvrir. Il est pour le moment installé devant la vitrine du Royaume des fleurs de M. Malbec, au tour de ville.

CONFERENCE -

Toujours dans le cadre des activités de GEM Spectacles, La Colombie vue par Lucien Varalta, jeudi 16 mars à 16 heures dans la salle des Consuls.

D

 - Déchetterie - Don -

Je ne sais pas pour vous, mais l’instauration du tri des déchets a commencé à changer la vie de certains d’entre nous. Quelques petites caisses en carton ou des poches en plastique sont apparues dans les maisons pour sélectionner les déchets. Chaque geste vers une poubelle impose maintenant un instant de réflexion...

A titre de citoyen qui désire s’informer et qui est aussi concerné (par ses impôts) allez faire un tour (à pied ou en voiture) à la déchetterie à la zone artisanale de Lidon, route de Fumel.

C’est propre et net (normal, ça vient d’être inauguré !). Les lieux donnent envie de déposer tous les matériaux de construction : gravats, pierres, tuiles, ferrailles, débris divers...C’est là qu’il faut transporter les encombrants : sommiers, matelas, mobilier, vieux appareils ménagers (frigos, cuisinières, radiateurs...); tout ce qui concerne les véhicules : batteries, piles; les huiles de vidange sont à apporter ici aussi et pas dans les caniveaux ou lacs; les emballages de produits dangereux ou toxiques. Les déchets verts : soit vous continuez à alimenter votre tas de compost au fond du jardin et à terme au profit de ce dernier soit vous amenez les branchages, la tonte du gazon, à la déchetterie; idem pour les tissus, les grands cartons. Eh oui ! tout cela ne va plus dans les poubelles près de chez vous. Vous n’avez pas de voiture ? pas de camion ?... Sortez  de vos quatre murs, de votre télé ou de votre ordinateur vous trouverez une solution avec le voisinage !

Vous êtes bien d’accord pour restaurer Notre-Dame de Paris qui fait partie de notre patrimoine et que vous ne verrez sans doute que trois fois dans votre vie, alors préservez votre patrimoine local : votre environnement, votre arbre, votre campagne que vous côtoyez tous les jours !

Encore une fois - mais c’est la dernière - les heures d’ouverture de la déchetterie. Lundis, mardis, mercredis et vendredis de 15 heures à 18 h 30; chaque jeudi matin de 8 h 30 à 12 h 30 . C’est simple vous commencez par vider votre voiture à la déchetterie et vous la remplissez ensuite au marché. Le samedi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 15 h. à 18 h 30. Les apports sont gratuits.

Mlle Isabelle Lèbe (voir photo), conseillère dans le tri des déchets, passe dans chaque foyer du Monflanquinois pour expliquer le tri et répondre à vos interrogations.

Une dernière recommandation, mais elle peut être vitale. Attention sur votre gauche à la sortie routière. Le dos d’âne cache l’arrivée des bolides : soyez prudent avant de vous engager.

DON

Beaucoup de monde (plus de 100 personnes) pour cette réunion annuelle de bilan. Dans son rapport  d’activités Bernadette Madrières rappelle les collectes de 2000 : 5 à Monflanquin où se sont rendues 316 personnes; 3 à Saint-Aubin avec 60 donneurs et 3 à Lacapelle-Biron avec 60 donneurs également. A signaler aussi la collecte au camping du Moulinal où se sont présentés 26 vacanciers. Pour cette année 2000, 27 premiers dons ont été recueillis et 20 plasmaphérèses pratiquées.

Trois lotos ont été organisés et le repas annuel a regroupé 64 convives. En mai deux membres du bureau étaient présents au congrès national de Strasbourg; deux assistent régulièrement aux réunions du bureau à Agen. Enfin, une personne était à Paris pendant une semaine pour la préparation de « La promotion du Don ».

En 2001, le congrès régional d’Aquitaine se tiendra à Cancon, les 25, 26 et 27 mai.

Mmes Denise Gipoulou, Maryvonne Kerleau et Jeanne Rocca ne se représentant pas, le tiers sortant est ainsi élu : Mmes Colette Gerveau, Annie Clochard, MM. Michel de Lamarlière, Marcel Noël, Jean-Marc Lucas. L’élection du bureau aura lieu jeudi 15 février.

L’association honorait ensuite l’assiduité des plus fidèles donneurs.

Diplômes de 100 dons : MM. Denis Dominique, Jean-Louis Léger;

Diplômes de 50 dons : Mme Suzette Rodes, MM Michel Debiard, Gérard Cousin, Francis Fontanini, Gaston Gourdin;

Diplômes de 25 dons : M. Cyril Mézergues.

A inscrire sur votre agenda les deux plus proches collectes à venir : lundi 26 février à Monflanquin et mardi 13 mars à Lacapelle-Biron. 

E

 -  Ecole - Escale - Etat civil –

A la prochaine rentrée, il est possible que l’Ecole Primaire perde une classe. Rien n’est encore définitif.

ESCALE

Infatigable ce Jean Rocher ! Au mois de novembre dernier, il était envoyé par l’office de Tourisme de Monflanquin, via le comité départemental du Tourisme pour participer à Paris, à une émission sur le Lot-et-Garonne pour la chaîne satellite Escale. Avec Jean Sébastien Petitdemange, animateur de l’émission, Jean Rocher évoqua l’histoire des bastides dans le Sud-Ouest, avant de se transformer en Janouille la Fripouille pour raconter l’animation dans les bastides de notre coin. L’émission « Balades en France » a été diffusée toute une semaine sur la chaîne Escale. Un seul hic : elle appartient à un « bouquet » de chaînes à péage. Du coup peu de Monflanquinois l’ont vue. Mais à la Maison du Tourisme, on peut vous prêter la cassette de l’émission où vous pourrez voir un reportage sur Penne d’Agenais et Monpazier.

ETAT CIVIL - Trois décès pour ce mois de janvier 2001. Maury Pierre (né en 1905); Lamoureux Germaine (née en 1908) veuve Odo; Monturet Guy (née en 1936).

Hors commune décès de Mandaroux Simone, mère de Michel, ancienne propriétaire de l’hôtel restaurant La Tonnelle; et Fourcade René, ancien notaire à Monflanquin et ancien président de l’USM Rugby.

Sous Les Arcades présente ses condoléances aux familles affectées par ces disparitions. 

G

 - GEM - La bonne nouvelle a été donnée par le président Max Rouquié, lors de l’assemblée générale : « pas question de lâcher prise sur les animations de la saison creuse ». La tentation  aurait pu être de réduire ces animations déficitaires au profit des festivités estivales.

De ce côté d’ailleurs, se dessine un grand projet «  la Vallée du Moyen-Âge » étalé sur trois départements (Gironde, Dordogne, Lot-et-Garonne) et dont les journées médiévales de notre bastide seraient le moment phare.

Pour la partie Arts Plastiques sont déjà programmées six expositions : peintures de Goudcoff du 6 au 22 avril; les artistes de l’atelier G. Pélizzary du 27 avril au 13 mai; du 15 juin au 1er juillet les tableaux de N. Porte-Leclercq; du 3 au 12 août, l’exposition d’été; du 21 août au 2 septembre, exposition de Haillard, designer, en collaboration avec la Maison de la presse; les peintres Monflanquinois pour les fêtes de Saint-André.

Le nouveau bureau est ainsi composé : président, Max Rouquié; vice-présidents, Thierry Ligneul et Patrick Nicolas; secrétaire, Odile Guyot; adjointe, Bernadette Rouquié; trésorière, Gisèle Jansou; adjoint, Michel Renaudin; membres du bureau, Michel Fersing, Denis Driffort. 

M

 - MJC - Médailles -

Archéologie - Peu à peu, cette activité organise son fonctionnement. 20 personnes participent aux sorties dont 8 jeunes de 8 à 16 ans. Quels sont ses objectifs ? * Faire l’inventaire géologique et archéologique du canton;* Participer à la protection et à la mise en valeur du patrimoine local; * Recenser le maximum de documentation; * Initier les jeunes à la connaissance du patrimoine; * Etudier les collections privées; * Publier les résultats.

Tous les quinze jours, alternance de sorties et réunion de travail. Pour d’autres renseignements, on peut contacter Martine Viénot tél. 05.53. 36.34.24.)

In mémoriam - Guy Monturet vient de brutalement quitter le terroir qu’il aimait tant. D’une ancienne famille monflanquinoise, ses diverses orientations l’avaient tenu éloigné de la commune. Mais dès sa retraite, il s’impliquait dans l’archéologie locale et la sauvegarde des papiers anciens. La démarche avec son frère Jacques avait permis la transcription de la Jurade des 17 et 18è siècles que la municipalité vient de faire paraître.

La MJC adresse ses sincères condoléances à ses proches et en particulier à son frère Jacques et à son neveu Didier, ancien président de notre Maison.

Bridge - On se bouscule en ce moment dans la salle du rez-de-chaussée, les lundis après-midi ou les jeudis soirs. Voici les derniers résultats du lundi 29 janvier où s’affrontaient amicalement neuf paires de joueurs : Nord/Sud 1, Mme Alford-M.Bec- 2, MM. Bourgeois-Kerleau - 3, Mmes Viala- G. Odier. Est/Ouest 1, Mme et M. Depierre - 2, MM. Girault-Méoux - 3, MM. Lajugie-Van Thiel. 

Ensemble vocal -   Les choristes qui ont participé au concert   pour le Requiem de Caldara ont reçu un CD pour conserver un souvenir de l’événement. Un concert au prieuré de Moirax, au début juillet est fortement probable.

Le dernier week-end de janvier a été consacré, comme chaque année, à la culture vocale et à un bilan-critique de l’activité passée.

Dans son émission du samedi matin, Violon d’Ingres, France-Musiques consacrera une longue séquence à l’ensemble vocal Prince Noir.

Le répertoire cette année se tourne vers les 19è et 20è siècles et la chanson française. A l’honneur : Francis Poulenc, Gabriel Fauré, Camille Saint-Saëns, Déodat de Séverac.

Pyramide - Cette activité similaire à celle que des millions de téléspectateurs suivent chaque midi à la télévision, va bientôt fêter sa première bougie d’anniversaire à la MJC. Mais la dizaine d’inscrits aimerait que d’autres personnes (adolescents comme adultes) viennent en renfort  chaque vendredi à 20 h 30 au premier étage de la Maison. Contacts et renseignements auprès de Odette Antraygues tél. 05.53.01.64.02.

Scrabble - le championnat de France à obstacles éliminatoires continue. Se sont qualifiés à Gimont (Gers) pour la phase III : Jacques Faure, Jacqueline Depasse, Patrick Weick, Sabine Duterque, Madeleine Dangas, Arlette Sandré. Les grosses têtes comme Andrée Jans ou Jean-Claude Depasse ne sont pas encore entrées en jeu.

Tennis de table - La petite dernière des activités MJC a su très vite se faire de la place. Elle occupe tous les créneaux laissés libres par les autres activité ! Si bien qu’on y joue au ping-pong 7 jours sur 7. Cette nouvelle section animée par Alain Matéo (tél.05.53.36.37.09), est ouverte aux jeunes et adultes féminins et masculins. Les créneaux du mercredi de 10 h. à 12 h. et de 14 h. à 18 h. sont réservés à la pratique des jeunes en présence d’un adulte. Les autres créneaux disponibles sont affichés à l’entrée de la Maison. On peut aussi contacter MM. Fiol 9 rue Sainte-Marie (tél.05.53.36.57.89), Folcher 30 rue de l’Union (tél.05.53.01.46.81.), Fernandez 12 rue Sainte-Marie (tél.05.53.36.40.12.)

Créations manuelles - Marie-Danièle Brix, lauréate des métiers d’art en Aquitaine, se propose d’animer prochainement à la MJC, un atelier de créations manuelles (papier, carton, toile...) pour les 8-15 ans. A la MJC sont exposées quelques réalisations déjà fabriquées par des enfants lors de séances scolaires. On prend contact soit auprès de M.D. Brix, rue Sainte-Marie soit au secrétariat au premier étage de la Maison.

MEDAILLES -

Médaille du Travail en argent pour Guy Sadet, chef d’équipe de travaux à la Générale des Eaux.

La cérémonie des vœux municipaux, suivie d’une soirée festive est traditionnellement l’occasion de marquer les départs et arrivées de l’année écoulée parmi le personnel communal et de remettre des distinctions.

Un moment de silence a d’abord été observé par toute l’assistance en mémoire de Jean-Pierre Brunzin, employé communal récemment disparu.

Avec les congés de fin d’activité, les changements de personnel ont été nombreux cette dernière année du siècle. Marie-Louise Lacaze fut employée au restaurant scolaire dès sa création en 1978 où sa compétence, son bon esprit d’équipe faisaient merveille.

Raymond Lacaze pour tout le monde ici c’était « Monsieur tondeuse ». Pas le moindre brin d’herbe communale qui n’ait échappé à sa machine qui parcourait de long en large les 18 ha de gazon.

Jean Caujolle avait commencé par assumer en 1975, la délicate tâche du bon fonctionnement de l’abattoir municipal où ce travailleur intègre était apprécié. A la fermeture de l’établissement il fut difficile de lui trouver une responsabilité équivalente à sa compétence. Il assuma parfaitement sa fonction de responsable des installations sportives.

Pierre Calvet, familièrement appelé « Pipo », était entré comme chauffeur communal en 1964. Cet ouvrier jovial et dynamique, devint contremaître responsable des services techniques communaux en 1986, au départ d’André Dominique. Dans le cadre des ses activités de sapeurs-pompiers, il succéda comme chef de centre à Robert Gerveau.

Bien que non membre du personnel communal, fut salué le départ à la retraite de Jacques Chopy, ingénieur de l’Equipement.

La médaille nationale du tourisme fut remise à Christophe Albesa, président du Syndicat d’initiative et Colette Gerveau pour ses trente-cinq  années de service depuis la création du Syndicat d’initiative.

La médaille régionale, départementale et communale à Guy Fraigneau pour ses trente ans de mandats communaux; même médaille, mais échelon argent, à Daniel Tatto et Michel Dominique pour leurs vingt ans de services.

A tous les nouveaux « en fin d’activité », nos vœux de longue et active retraite. 

O

 - ORPHELINS SANS FRONTIERES - Envoyé par l’association, le docteur Serre, ancien médecin à Monflanquin, vient de partir au Maroc pour une seconde mission bénévole auprès d’un unique médecin qui travaille parmi une population de 25.000 habitants dispersés où sévissent silicose et tuberculose. 

P

 -Pêche - Pollen - Pompiers -

Chaque jour un peu plus, la qualité des eaux de nos petits cours d’eau se dégrade à la suite de diverses pollutions. Les sociétés de pêche alertent maintenant systématiquement l’agence de l’Eau qui ouvre une enquête.

POLLEN -

Vous pourrez voir les travaux réalisés par Hervé Coqueret et Nathalie Six, les deux artistes actuellement en résidence à Monflanquin, à partir du mercredi 14 février et jusqu’au 14 mars. Rendez-vous aux ateliers de la rue Sainte-Marie du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h ; l’accès est libre.

POMPIERS -

Depuis le 1er janvier 2001, les Sapeurs-Pompiers n’appartiennent plus à la famille communale. Ils viennent de passer sous la dépendance départementale. Officiellement, le conseil municipal a donné terrain, bâtiments et matériel au Département qui prend à sa charge l’entretien, les vacations du personnel et le fonctionnement complet du Corps. Comme nous disait un des responsables «  maintenant pour changer un bouton sur une vareuse, il faudra remplir tout un dossier ». 

R

 - Rencontres - Rugby -

A l’initiative de la Bibliothèque Centrale de Prêt, l’ODAC 47, et du Centre Régional des Lettres d’Aquitaine, la médiathèque cantonale avait invité Didier Daeninck, écrivain, pour des rencontres  avec des adultes, des adolescents et des enfants ( voir page Photos). Eliane Pagès, documentaliste, animait la rencontre avec un cours Moyen 2, des classes de sixième et quatrième. Chaque niveau scolaire avait lu un livre pour pouvoir ensuite interroger l’auteur et dialoguer avec lui.

40 à 50 adultes ont de leur côté assisté à cette rencontre où des lectures d’extraits de livres ont introduit les discussions

RUGBY -

Daniel Gerveau, notre chroniqueur particulier, vous parle plus loin du rugby local.

Ici, un mot sur Les Ruines des Bastides. Ces vétérans du rugby n’auront plus besoin d’aller au Secours Populaire pour se faire habiller ! Le magasin GIFI leur a offert un jeu de maillots pour fêter leur cinq ans d’existence 

T

 -

THEÂTRE - Cette année, jolie surprise, nous n’attendrons pas l’été pour nous régaler avec Les Baladins en Agenais. Ils viennent jouer Picoline à Monflanquin le vendredi 30 mars.

Le lampiste

Haut de page

 

wpeE5.jpg (14614 octets)

 

Mars 2001 -  SLA n° 425

A

- Aînés Les membres du club Les loisirs de l’automne et leurs sympathisants se sont retrouvés un peu moins nombreux qu’à l’habitude pour le banquet annuel parfaitement mis au point par le restaurant L’Entrecôte dans la salle des fêtes. Le repas s’est prolongé par une animation également de qualité.

- ANACR

Les anciens Résistants se battent toujours pour l’obtention des cartes de combattants à certains d’entre-eux. Le bureau retrouve René Lapara à la présidence, Georges Odier à la trésorerie et Laurent Lauras au secrétariat. Gerbe ensuite au monument et repas à l’Auberge du Bossu.
Le congrès départemental aura lieu cette année à Nérac, le dimanche 8 avril. 

 - Banque -

La dernière assemblée générale du Crédit Agricole permet de mesurer une partie de la vitalité économique locale. Les encours de collecte ont augmenté de 3,20 % et les encours de crédits de 0,70 %. L’épargne a fortement progressé avec les Plans d’Epargne Logement (PEL), les SICAV et les fonds d’investissement associés à l’assurance vie. La banque a vu un fort accroissement des financements pour l’habitat et la consommation ainsi que pour les PME/PMI. La caisse locale a ainsi injecté 35 millions de francs de crédits dans l’économie locale. 

C

 - Carnaval - Cinéma - Combattants - Courrier -

Carnaval respecté par tous les élèves des écoles maternelle et primaire qui dans des costumes et déguisements bigarrés sont allés dans une ronde joyeuse sacrifier à la tradition du bûcher sur la place des Arcades avant de partir en vacances.

CINEMA

Pour ce mois d’avril, le GEM Spectacles propose dans la salle des Consuls, vendredi 6 avril à 21 h. « La ville est tranquille » et le vendredi 20 avril toujours à 21 h. «  Les 102 dalmatiens »

COMBATTANTS

Les anciens Combattants de l’Union fédérale ont maintenu leur bureau avec à la présidence le lieutenant-colonel Jean Blanchard, à la vice-présidence Henri Balse, à la trésorerie Jacques Lompech, au secrétariat Jean Justino avec René Galeau comme adjoint. L’assemblée a été suivie d’une gerbe au monument et d’un repas au Moulin de Boulède. 

D

 
DON - 54 personnes se sont présentées à la dernière collecte à Monflanquin et on a recueilli 52 dons. Le dernier banquet à Lacapelle a rassemblé 78 personnes avec des sympathisants des amicales voisines.

 

E

 - Egouts -Espace-Forme – Enduro - Etat civil -

Les terrassiers et les gros engins de la SOGEA ont attaqué le sous-sol pour la rénovation des conduites de nos égouts. Cette première tranche de travaux partie de la station d’épuration va aller sans interruption jusqu’à la route de Villeneuve/Lot face à la boulangerie Lambert.

ESPACE-FORME

La CIELT garde donc Mondésir avec le restaurant, l’espace-forme et les 12 ex-pavillons en bail jusqu’en 2007 pour un loyer de 470 000 francs par an. Comme nos lecteurs le savent déjà, ces pavillons sont actuellement en plein chantier de transformation en 36 chambres hôtelières. Elles devraient être prêtes à recevoir leurs premiers clients en juin prochain. Quelques propos sur le chantier en cours. Toute la zone en chantier est isolée par une clôture élégante qui tient à distance tous visiteurs mais permet à chacun de voir l’évolution des travaux. Tous les gravats sont évacués au fur et à mesure. Les matériaux de construction sont rangés impeccablement. Aucun temps mort sur les lieux de travail. Bravo au conducteur des travaux pour ce chantier exemplaire.

Les activités de l’espace-forme se poursuivent normalement. Seuls sont interrompus les stages de groupes comme les Américains accueillis chaque printemps.

ENDURO

Dimanche 1er avril, les motos, invitées par le Moto-Club de Roubigou au Laussou, vont se donner plein pot dans la campagne environnante. 300 pilotes disputeront le championnat de Ligue de Pyrénées-Aquitaine. Ils traverseront les communes suivantes : Monflanquin, Saint-Eutrope, Cancon, Castelnaud-de-Gratecambe, Boudy-de-Beauregard, Savignac sur Leyze et Saint-Aubin.
Prière aux amateurs de noter sur leur agenda : les 11 et 12 août 2001 championnat de France de Quad nocturne sur les pistes de Le Laussou. 

ETAT CIVIL -

Ce deuxième mois du début de siècle n’enregistre que des naissances réjouissantes. Corentin Priod, Eugénie Grenier et Aude Russeil sont les nouveaux Monflanquinois de ce mois de février. Nos souhaits de belle vie aux bébés et félicitations aux heureux parents. Une pensée aussi aux grands-parents d’Eugénie, Odette et Michel Antraygues, actifs collaborateurs de Sous Les Arcades. 

F
 
- FNATH -

Les accidentés du travail affiliés à cette fédération ont ainsi renouvelé leur bureau cantonal : Michel Antraygues, président-secrétaire; Jean Couderc, secrétaire-adjoint; Jean-Jacques Boucheyrou, trésorier; Michel Cazaute, adjoint. 

I

 - INFIRMIERES. Elles furent un moment trois, puis longtemps deux, puis une, puis...plus de charmant visage pour piquer nos fesses ! La situation perdure depuis un petit moment mais les seringues voient le bout du tunnel. A partir du 2 avril nous aurons une nouvelle infirmière libérale - Marie-Hélène Bousquet - installée dans la bastide en attendant la seconde... 

M

 -MJC - Musée - Musiques -

La MJC tient son assemblée générale dimanche 25 mars 2001 à partir de 10 heures.

Après les six concerts a capella donnés en 2000 et le concert avec solistes et orchestre du 15 octobre, l’ensemble vocal Prince Noir a déjà programmé quatre concerts pour cette année et surtout le 6 juillet à Moirax on pourra entendre le même concert avec orchestre et solistes donné ici le 15 octobre.
L’émission de France-Musiques « Violon d’Ingres » doit diffuser une séquence sur notre ensemble vocal. Mais la date de passage ne nous est pas encore connue.

Voici les joueurs monflanquinois qualifiés pour la finale du championnat de France de Scrabble qui se déroulera à Tours en avril prochain : Jean-Claude Depasse, Jacques Faure, Sabine Duterque, Patrick Weick.

MUSEE des BASTIDES

Il reçoit entre deux à trois visites scolaires par semaine pour des journées à thème.

L’animation spéciale réservée aux deux ans-cinq ans accompagnés d’un parent rencontre beaucoup de succès. Dimanche 20 février, il a fallu constituer deux groupes d’une dizaine d’enfants plus les parents pour la visite Boîtes de jeux et Jeux de boîtes.

Prochaine visite prévue le dimanche 20 mai. Les parents intéressés doivent rapidement s’inscrire. Un groupe est déjà complet.

MUSIQUES

Dans le cadre du festival Paris-Planètes, Cap Nègre avec Pèire Boissière (chant), Alain Cadeillan (cornemuses, percussions), et Alain Lanau (violon) était à Paris au début du mois de mars pour animer la soirée Gascogne. 

N

 - NOCES D’OR joyeusement fêtées par toute la famille et les amis réunis autour de Irène et Benjamin Ollès. Depuis 1971et pendant près de vingt ans, le couple s’est occupé de l’accueil et de l’entretien du camping municipal de Coulon. Tous deux étaient  très connus et appréciés des touristes qui fréquentaient les lieux. Nous leur souhaitons à tous deux de transformer l’or en diamant.

 

P

 - Pêche - Peinture - Pompiers -

Les amoureux de la gaule et du bouchon sur l’eau peuvent s’adonner à leur plaisir depuis le début du mois. Leur principale préoccupation reste la pollution (accidentelle ou volontaire) des cours d’eau. Même dans notre région, le plus petit ru court ce risque.

Les alevinages ont été importants. En première catégorie 450 kg de truites fario et 5000 alevins en truitelles ont été apportées en plus des 10.000 déjà alevinés.

En deuxième catégorie, les pêcheurs et les 1 500 brochets lâchés l’an passé vont se partager 10 kg de goujons plus des gardons et tanches. Lorsque vous irez prendre votre carte de pêche soit à la Maison de la Presse soit dans un bureau de tabac on vous remettra un livret des jours de lâchers de poissons (avec deux S bien sûr) car ces jours-là il est interdit de pêcher

Dernière précision : le lac de Coulon est toujours sous la surveillance de la Fédération et non de Pierre et Vacances.

PEINTURE

Deux expositions sont prévues en avril (même trois  avec « Au cœur de l’Afrique Noire », lire ci-dessus) par le GEM. Du vendredi 6 avril au dimanche 22 avril : exposition Goudcoff; du vendredi 27 avril au dimanche 13 mai exposition de l’atelier Pelizzari.

POMPIERS

Le lieutenant P. Calvet terminera son commandement en juillet 2002 et passera la lance d’incendie à son adjoint Jacques Labroue.

On sait déjà que depuis le 1er janvier tous les Corps de Sapeurs-Pompiers sont départementalisés. A terme cela peut raréfier le recrutement des volontaires bénévoles. D’autant que les interventions exigent des qualifications de plus en plus performantes mais aussi contraignantes.

Plus de 55 % des activités des sapeurs-pompiers concernent les sorties de l’ambulance (204 interventions). Ils ont été appelés pour 47 incendies et 116 fois pour diverses interventions. Soit un total de 367 opérations effectuées à l’appel du 18. Ajoutons y 7 séances de recyclage, 10 manœuvres et 9 permanences lors de manifestations. C’est à dire que lorsque vous êtes pompier volontaire vous avez été appelé en moyenne au moins une fois par jour. On mesure la disponibilité des secouristes à toutes heures du jour et de la nuit.

La récente Sainte-Barbe a permis d’officialiser le recrutement de nouveaux soldats du feu avec Christophe Capy et Ghislain Granzotto; de coudre les galons de caporal sur les manches de Claude Girardi et Michel Jarrige; de nommer sapeur 1ère classe Daniel Fauché, Hubert Ginestet, Thierry Monturet; d’attribuer la médaille d’argent, pour 20 ans de service, à Jacques Labroue et celle d’or, pour 35 ans de service, à Pierre Calvet. Beaucoup de bravos pour toutes ces belles choses.

 

R

 - Racisme - Restaurations -

Dans le cadre de la semaine contre le racisme, la FOL de Lot-et-Garonne et le GEM se sont associés pour présenter une superbe exposition « Au cœur de l’Afrique Noire » du mardi 27 mars au mercredi 4 avril dans la salle d’Aquitaine. Elle sera gratuitement ouverte au public chaque après-midi de 14 h à 18 h et aux scolaires chaque matin. Au-delà des clichés : tam-tam, brousse, éléphant, Daktari, liane, Tarzan, reine de Sabba...cette exposition veut faire découvrir la magie de ce continent – berceau de l’humanité –, ses composantes géographiques, son rayonnement culturel. Des panneaux d’information attractifs, des films, des oeuvres d’art et d’artisanat vous attendent. A ne pas manquer

RESTAURATIONS diverses dans la bastide : sous la cornière nord, une nouvelle poutre soutient mieux le musée des Bastides. Le carrérot des Grugiers se débarrasse d’une ruine au bénéfice d’un logement et chacun retrouvera sans doute bientôt la liberté de circulation.
Deux façades rénovées rue des Vignes et rue de l’Union.

 

T

 - Théâtre - Tennis - Tourisme -

Après le passage des Zygotonics qui ont joué une pièce sans alerter personne, on attend les Baladins en Agenais pour jouer Picoline, une pièce autour du cirque, mise en scène par Aurélie Viel et Guy Louret, vendredi 30 mars à 21 heures dans la salle des Consuls.

Un accord a été conclu entre le GEM et Les Compagnons du Foirail pour jouer une farce qu’ils viennent de créer pour les prochaines journées médiévales du mois d’août. La troupe locale animée par Jacques Folcher et Christine Manzatto recherchent des acteurs et surtout des actrices pour des pièces qu’ils viennent de créer. Contact auprès de Jacques Folcher au 05.53.01.46.81.

TENNIS

C’est à Monflanquin que les sept candidats à l’examen d’arbitres de tennis sélectionnés pour la zone du Haut-Villeneuvois, ont passé leurs épreuves. Alain Mattéo, juge-arbite monflanquinois supervisait cette session. Les admis exerceront leur rôle lors de la saison 2001-2002.

Par ailleurs les responsables locaux sont en train d’aménager un petit local entre les deux gymnases.

TOURISME

Mercredi 28 février 2001, à l’Espace-Forme, a été signée la nouvelle convention qui lie la commune à la CIELT (filiale de la SAUR) pour ce qui concerne l’espace-forme, le complexe hôtelier, le restaurant, le mini-golf.

Elle avait demandé à la mairie la modification de son bail de location et un nouveau contrat pour officialiser la séparation de Mondésir et Coulon. La municipalité a accédé à cette demande après avoir trouvé un repreneur – Pierre et Vacances -– pour la partie camping et bungalows du côté de Coulon. 

V

 -Vins -

Décidément les Nouvelles se terminent souvent sur ce sujet mais seuls les malveillants oseront supposer que la lampe du lampiste est pleine ! Tout cela pour vous dire que les organisateurs de la foire aux vins et aux fromages s’efforcent d’étoffer leur manifestation en agrandissant le cercle des producteurs. Ils annoncent ainsi  la présence de  producteurs de Cognac, de Rivesaltes, d’Anjou, du Languedoc-Roussillon pour la foire du 8 Mai 2001.

Comme d’habitude la santé en bocal nuit à l’alcool.

Le lampiste

 COURRIER en guise de CONCLUSION

Des abondantes réactions à la suite du récit « Mon pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle » de Christophe Albesa (lire S.L.A. déc/janv 2001 N° 422/423) parvenues à Sous Les Arcades ou à l’auteur nous extrayons : (le récit) « ...nous a à la fois émus, et ravis. La narration colorée que vous en faites, la description des paysages, les émotions ressenties, les sentiments exprimés, l’humour sous-jacent toujours présent, en font un best-seller qui a sa place dans notre bibliothèque... »

« ...j’ai lu ce récit, traversé par toutes sortes d’émotions y compris le rire qui m’a obligé à m’y reprendre à plusieurs fois... »

« ...Quelle leçon d’énergie, de volonté, de respect et de tolérance vous donnez là aux lecteurs de Sous Les Arcades... »

« Après lecture de ce récit, d’une réalité si touchante, et qui nous a permis à nous aussi d’être transportés ailleurs, de rêver, de réfléchir à beaucoup de choses essentielles de la vie, de suivre une superbe aventure, nous tenions tout   d’abord très sincèrement à vous féliciter...De plus, ces écrits, lus par des enfants d’un papa malade nous ont fait beaucoup de bien. Ils nous encouragent quelque part... »

« ..Bravo pour la performance physique et morale, pour ta façon de conter, joviale, enjouée, pleine d’humour mais aussi pleine de sensibilité, de tendresse, d’amour pour le pays et pour les gens....Après t’avoir lu on se sent bien sûr ému, touché mais aussi rempli d’une joie grave, je dirais presque en paix avec soi-même... »

« ...votre combat, et votre passion humaniste me conforte dans mon jugement d’ancien élève : vous êtes un « chic type »,...un jalon qui guide une modeste existence... »

Pour terminer de larges extraits de la belle lettre de Mme J.L.Félix, son ancienne institutrice de maternelle, auteur de « Les héros compromis » paru dans Sous Les Arcades (éditions MJC N° 417/418/419)

« ...Aujourd’hui, je pense à Balet (ndlr Albesa avait été prénommé Cristobal. Le diminutif de Cristobal en Espagnol est Cristobale. Voilà l’origine de Balé, ou Balet, ou Ballet, etc.). La parution de Sous Les Arcades m’a ramenée plus de cinquante ans en arrière... La seule image que je garde de toi est celle d’un poupon joufflu aux cheveux blonds et bouclés, dont j’ai souvent essuyé la morve et parfois changé la culotte. Pardonne ces allusions triviales; à 83 ans, je crois pouvoir me les permettre.

« Mon souvenir le plus précis remonte à la « Maternelle ». J’étais loin de penser qu’un jour tu connaîtrais l’Ecole Normale où je t’avais précédé...Rien ne permettait de la prévoir. Comme tu étais pauvre et démuni, mon petit Balet ! Tu arrivais à l’école mal lavé, mal vêtu, mal chaussé mais le ventre rebondi d’un copieux déjeuner et même un jour – le croiras-tu – arborant sans fierté un manteau de vison ( à part le bien-être qu’il te procurait, tu n’en appréciais pas la valeur). Un manteau de vison...si tu as la patience de continuer à me lire, tu sauras d’où il venait...Je veux te parler de Dolorès (ndlr la mère de Christophe Albesa). Dolorès, la bien nommée qui, lorsque je l’ai connue, avait déjà surmonté bien des douleurs, bien des malheurs...Elle arriva à Monflanquin, un mauvais jour de 1938, sans repères, sans argent, nantie de deux gamins qui constituaient sa seule richesse...Comme beaucoup de ses compatriotes, elle était jolie, tout en rondeurs, de beaux cheveux, des yeux de braise, un tonus à toute épreuve. Elle ne songea jamais à profiter de ses charmes indéniables pour en tirer quelque avantage.

Dès son arrivée elle se mit au travail, le plus ardu, le plus rébarbatif : sa fierté était de s’en tirer seule et son désir, de regagner au plus vite son pays perdu...

            Nous étions voisines. De ma cour d’école, j’apercevais le taudis où on l’avait logée, un taudis qu’elle s’ingéniait à rendre habitable, sans prétention, habituée qu’elle était à un confort réduit... Ma connaissance scolaire de l’espagnol me permettait d’avoir avec elle des rapports privilégiés...Elle m’aida quelque temps au ménage mais ce n’était pas son « truc » et préférait à cela quelques combines qui apportaient un appoint à ses maigres revenus.

            Personne ne l’égalait dans l’art de confectionner du savon. De morceaux de lard putride que nous réservait le boucher, de restes de viande parfois «  habités » (et c’était à son avis les meilleurs) elle tirait une pâte onctueuse que nous nous disputions. Elle en gardait jalousement la recette et avec le bon sens qui la caractérisait, la faisait payer...très cher.

            Elle avait ainsi institué un petit commerce que nous appellerions marché noir mais qu’elle pratiquait ouvertement. Dans la modeste pièce sur la rue qu’elle appelait sa cuisine, vous aperceviez accroché aux solives, des vêtements, des chaussures, des jambons, des chapelets d’ail et d’oignons... Je ne sais ni où ni comment elle se procurait ce dont elle disposait mais elle le devait à sa vigueur infatigable qui lui faisait courir la campagne et à un don inné du commerce et du troc.

            Une bourse d’échanges avant l’heure.

            J’étais une de ses clientes et je découvris un jour chez elle un petit manteau de vison que lui avait donné par bienveillance ou monnaie d’échange, Mme David, une richissime israélite, réfugiée à Monflanquin. J’avais voulu l’acheter pour Toto (ndlr : le fils de J.L Félix), mais elle refusa la somme intéressante que je lui proposai et dès le lendemain je le vis sur ta blouse rapiécée. Je suis persuadée qu’elle en ignorait la valeur mais peau de vison ou peau de lapin, l’important pour elle, était que tu aies bien chaud.

            Je dois dire qu’entre temps sa rencontre avec ton père avait changé sa vie et qu’elle l’aima passionnément... »

 Un jour peut-être nous publierons la suite de cette lettre qui concerne un épisode tragique de l’histoire monflanquinoise.

Mais cette partie là méritait , n’est-ce pas, d’être connue ?

 

Haut de page

wpeE7.jpg (14614 octets)

 

Avril.Mai 2001 -  SLA n° 426 / 427

A
 - Afrique - Amiante -
Souvenirs d’enfance et lectures ont façonné un rêve d’Afrique doux et sauvage où se mêlent mystères et légendes, excès et générosité. L’exposition « Au cœur de l’Afrique noire » réalisée par la Fédération des Oeuvres Laïques et accueillie par le Gem, pendant dix jours au tout début d’avril, aura permis à de nombreux élèves du Monflanquinois conduits par leurs enseignants de retrouver cet aspect magique mais surtout de découvrir la véritable histoire de l’Afrique, ses composantes géographiques et sociales, son rayonnement culturel au niveau mondial.
 
AMIANTE
L’annonce est venue du maire en fin de séance consacrée au budget municipal. Un chantier de désamiantage sera installé pour détruire et nettoyer les bâtiments de l’ancien camping municipal de Coulon récemment acquis par le groupe touristique de Pierre et Vacances. Les éléments amiantés seront ensuite envoyés à Limoges pour retraitement. Tout ce chantier sera à la charge de la commune. Ce n’était pas une bonne nouvelle.
Il précisait plus tard au rédacteur de La Dépêche, par téléphone « Rien de grave, puisque l’amiante concernée n’est pas active. Par contre, comme on va démolir ces bâtiments, les processus de destruction sont fixés avec précision. Il faut un équipement spécial pour se protéger contre les poussières et les déchets doivent être acheminés vers un centre de retraitements spéciaux. Sont concernés les toitures de certains bâtiments et quelques revêtements du sol. Mais il n’y a aucun danger ».
Très honnêtement n’importe qui aurait pu se faire avoir. Mais on ne nous empêchera pas de penser que les architectes et autres experts de l’entreprise qui ont sillonné les lieux, avant l’achat, avaient rapidement jaugé les matériaux d’autant que les éverites des toits sont visibles à l’œil nu. Les remarques ne sont venues qu’après la signature des contrats. Le coût de cette opération n’est pas encore chiffré. 
 
B
 - Bascule - Bi-cross - Brocante -
La bascule publique a quitté la place du 8 Mai et intégré sa nouvelle résidence à Lidon, en bordure de la route de Montagnac.
 
BI-CROSS
Grande effervescence autour de la piste de l’USM Cyclo, à Mondésir. 250 pilotes venus de toute l’Aquitaine auxquels s’étaient joints ceux de Midi-Pyrénées ont couru tout le dimanche de Pâques, sur l’excellente piste remise en forme pour bien recevoir tout ce monde du bi-cross. C’était une journée qualificative pour les prochains championnats d’Aquitaine.
 
BROCANTE
Le dernier dimanche de chaque mois se tiendra une brocante sur la place centrale. Première brocante le dimanche 27 mai, de 7 à 13 heures, jour de la fête des mères.
 
C
 - Centenaire - Cinéma - Chômage - Coquelicot -
Grâce à la loi du 1er juillet 1901, fonder une association est un jeu d’enfant : il suffit d’être deux et de déposer une déclaration à la préfecture. Les Français ne s’en privent pas : on dénombre actuellement près de 700 000 associations, le rythme de création est de 60 000 par an; 39 % de la population adhèrent à une association, tandis que la même proportion, sans en être membres, participent occasionnellement sous forme d’actions ponctuelles ou de dons.
Dans le Lot et Garonne, il y a très exactement 14.215 associations soit une pour 21 habitants. Samedi 29 septembre est programmée la journée des associations au parc des expositions d’Agen.
Mais ici, combien d’associations communales, cantonales ? Comment fêter cela toutes ensemble ? Qui en prendra l’initiative ?...
 
CINEMA
Vendredi 18 mai, à 21 h., dans la salle des Consuls « Hannibal » film de Ridley Scott avec Anthony Hopkins. Dix ans ont passé depuis qu’Hannibal Lecter s’est évadé de la clinique psychiatrique de haute sécurité où l’agent du FBI, Clarice Starling, l’interrogeait. Clarice n’a rien oublié et constitue un appât irrésistible... (film interdit aux moins de 12 ans).
 
CHÔMAGE
206 personnes étaient à le recherche d’un emploi dans notre canton, en mars 2001.
 
COQUELICOT
Le 7ème bulletin trimestriel des communistes monflanquinois est sorti. Le Coquelicot souhaiterait fleurir six fois par an. Tout renseignement auprès de Christiane Dominique, rue Saint-Pierre.
 
D
 - Déchets - Don -
Sous Les Arcades voulait faire le point sur les ordures, les déchets verts, la déchetterie...Le trop-plein de ce numéro nous contraint à un report en juin.
Sachez déjà que l’intercommunalité a un nouveau camion de 16 m3 au top des tops à 600.000 F. pièce. Le tri sélectif semble bien démarré...
 
DON
La prochaine collecte de sang aura lieu lundi 28 mai, mais attention de 16 h 30 à 19 h 30 avec goûter-repas à la salle des fêtes.
 
E
 - Eglises - Enduro - Etat Civil -
Les édifices religieux de Calviac, Corconat, Labarthe nécessitent des travaux estimés à 800.000 F.
 
ENDURO
Le 1er avril, 300 pilotes étaient au départ de la 4ème édition d’un circuit qui fait 100 km et traverse les communes de Monflanquin, Saint-Vivien, Saint-Eutrope-de-Born, Cancon, Boudy-de-Beauregard, Castelnaud-de-Gratecambe, Savignac-sur-Leyze et Saint-Aubin. Les gloires nationales, régionales et locales n’ont pas raté ce rendez-vous que chacun sait parfaitement organisé par l’équipe dynamique du Moto-Club de Roubigou du Laussou.
 Par contre, on tousse du côté des randonneurs pédestres (voir plus loin).
 
ETAT CIVIL
Décès de Jeanne Mauriac( née en 1907), veuve Colliard; Madeleine Grenier (née en 1900), veuve Bru; Thomas Paterczyk (né en 1909); Marie Deroux (née en 1907), veuve Brugère; Mireille Hubert (née en 1922); Chantal Pagès (née en 1959) épouse Fajol; David Millan (né en 1975); Lucien Poussou (né en 1919). A toutes ces familles douloureusement touchées par ces deuils, Sous Les Arcades exprime sa compassion.
Naissance en mars de Cléo Cocchi à qui nous adressons nos vœux de belle vie.
Il y a eu union entre Dominique Bettoli, employé des Travaux Publics et Christine Sureau, pépiniériste. Tous nos vœux de bonheur.
Hors commune, il y a eu union fin décembre à Bobigny entre Emeric Weick, gardien de la paix et Sandrine Asperti. Tous nos souhaits de long bonheur au jeune couple.
En mars, Loïc est né chez Josette et Alain Martinaud. Un 3ème garçon ! Serait-on du côté de Saint-Vivien en train de préparer le renouvellement des équipes de foot ou de scrabble ? En tous cas nos souhaits de force et sagesse pour Loïc.
 
F
 - Foot -
Pour la première fois depuis sa création, l’USM avait décidé de s’inscrire en coupe de France. Mais nos locaux sont tombés avec les honneurs face à Cours-de-Pile, un Dordognot à quatre divisions au-dessus. Le stade de France ne sera pas pour2002 !
Bonne nouvelle : les travaux d’agrandissement des vestiaires sont budgétisés.
 
H
 - Hippisme -
8 courses de trot pour la réunion de fin avril de la Société Hippique. 370 entrées payantes et 175.000 F. de mises. La réunion s’est sauvée de justesse des pluies arrivées en milieu d’après-midi et des flots continus du lundi. Eauf! Eauf !
 
J
 - Janouille - Jardin - Joaillier -
Dans un encart mis dans le dernier numéro, nos abonnés ont eu la possibilité de souscrire à un album de BD «   Les aventures de Janouille au pays des Bastides », réalisé par Serge Faval et Jean Rocher. Cet album a été tiré à 5.000 exemplaires en Français et 500 en Anglais. Ceux qui ont opté pour l’envoi postal, ont dû le recevoir.
Les autres peuvent le retirer à la MJC aux heures d’ouverture du secrétariat.
Les albums sont en vente à Monflanquin à la Maison de la Presse, dans les bureaux de Tabac et à l’office de Tourisme. A Villeneuve/Lot, à la librairie « Au fil des mots » sous les cornières de la place Lafayette, à l’espace culturel Leclerc et à la galerie marchande d’Auchan.
 
JARDIN
Marc Viénot nous a transmis un article de La Croix, intitulé « Paris a son jardin médiéval » paru en septembre 2000. Et notre abonné d’Antony, en région parisienne, d’écrire ironiquement «  Quand Paris suit l’exemple de Monflanquin »...
 
JOAILLIER
Rémi Quintin, tout jeune fabricant de bijoux va s’installer et partager l’atelier de reliure de Marie-Danièle Brix après transformation des locaux, rue Sainte-Marie.
 
M
 - MJC - Marché - Maternelle - Musée - Musique -
Plus loin quelques pages pour rendre-compte d’un an d’activités à la M.J.C.
L’ensemble vocal Prince Noir a réussi son concert au prieuré de Monsempron, le 28 avril, au profit de l’association Chonchon qui remet sur pied des animaux domestiques en mauvais état. Nos choristes chantent à Thézac, le 25 mai et le 9 juin à La Sauvetat/Lède.
Week-end Yoga, samedi 12 et dimanche 13 mai par Line Bensoussan à la MJC.
Scrabble : dimanche 10 juin notre club recevra dans la Salle des Fêtes 120 joueurs sélectionnés dans tout le comité Midi-Pyrénées.
 
MARCHE
L’été nous aurons un marché hebdomadaire supplémentaire. Ce sera le dimanche, sur le tour de ville sud entre la pharmacie Roudergues et la clinique vétérinaire. Démarrage : dimanche 17 juin.
 
 
 
MATERNELLE
Il faut déjà penser à la rentrée scolaire 2001. Du moins pour les parents dont les enfants sont nés en 1998 et ce avant le 15 juin. Pour recenser les enfants nés en 1999, il est demandé aux parents de venir faire une pré-inscription les jours de classe après 17 heures.
Le restaurant scolaire installé à la Maternelle est en pleine rénovation avec révision du plan cuisine, l’installation d’une réserve, d’une légumerie, de sanitaires. Pendant les travaux les pensionnaires mangent dans la salle des fêtes avec des repas à 23 F., préparés par l’Oustal.
 
MUSEE
Au secours, c’est dimanche 20 mai à 15 h., que les bouts de choux de 2-5 ans seront spécialement accueillis au musée des Bastides. On réserve au 05.53.36.40.19.
 
MUSIQUE
Connaissance des Jeunes Interprètes vient de mettre sur pied « Jour de la musique en vallée de Gavaudun ». Samedi 19 mai vont se mêler d’une manière originale, concerts autour de R. Schumann et visites du patrimoine.
- 14 h., église de Saint-Avit, récital de piano avec Amélie Pône (R. Schumann - C. Schumann - F. Listz).
- 15 h., visite commentée du hameau médiéval de Saint-Avit et du musée Bernard Palissy.
- 15 h 45, Trio Artus ave Liza Kerob, violon, Romain Garioud, violoncelle, Alberta Alexandrescu, piano (R. Schumann - F. Mendelssohn).
- 17 h.15 visite commentée du hameau de Laurenque et de l’église romane au-dessus de Gavaudun.
- 18 h. récital de violon avec Lyonel Schmitt (J.S. Bach - F. Mulsant - B. Bartok).
- 19 h 15 repas avec les musiciens.
- 21 h, quatuor à cordes Wolfmeier (J. Haydn - J. Brahms - R. Schumann).
 Les musiciens sont jeunes et talentueux, les églises romanes et les hameaux médiévaux de Laurenque et de Saint-Avit sont de toute évidence des trésors de notre patrimoine.
Pour les adhérents de l’association et les habitants de la Communauté des communes du Monflanquinois, le forfait des 4 concerts + repas : 300F. Non-adhérents : 350 F. Etudiants, RMI, Chômeurs : 200 F. Mais on peut découpler. On se renseigne et réserve au 05.53.01.25.79.
 
O
 -Occitan - Orchestre -
Début mars, la Gascogne était à l’honneur au Festival de Paris Planètes, le rendez-vous des nouvelles musiques traditionnelles. Le groupe Cap Nègre (violons, cornemuses, percussions, instruments inventés) y était invité. Pèire Boissière, collecteur de nos traditions du Haut-Agenais s’est fait chanteur à l’intérieur de ce groupe pour faire connaître les grandes merveilles que sont les chants occitans.
 
L’orchestre départemental Junior a joué à Monflanquin, samedi 21 avril. Cet ensemble sous la baguette de Jean-Marc Alvado, est formé par une cinquantaine de jeunes musiciens, parmi les plus doués du département. Pas mal d’entre eux feront sans doute une carrière de musicien dans des orchestres symphoniques ou autres. La soirée fut de très belle qualité avec un programme éclectique : Symphonie inachevée de Schubert, Concerto pour deux violons et orchestre de Bach, Un Américain à Paris de Gershwin, du jazz, des musiques de film...Le spectacle était gratuit et pourtant on comptait seulement 150 spectateurs constitués pour l’essentiel de parents et amis des musiciens. Très peu de Monflanquinois. On peut certes déplorer cette apathie. Mais il faut surtout regretter que l’ODAC ne profite pas d’une telle occasion – encore une fois excellente – pour s’appuyer sur une association locale culturelle, caritative, ou même sportive pour avoir un relais promotionnel efficace.
 
P
 - Peggy - Peinture - Pluie - Pompiers -
Souvenez-vous, Peggy Zlotkowski, la Miss France 89, s’était évanouie de bonheur à l’annonce de son élection. Elle vivait alors à Monflanquin. Elle est aujourd’hui une Toulousaine épanouie et travaille comme visiteuse médicale depuis 7 ans. « La beauté est un atout, mais aussi un fardeau. Quand on est jolie, on doit toujours en faire plus que les autres. J’ai beaucoup souffert de la jalousie, alors que je ne me suis jamais servie de mon titre dans ma vie professionnelle. Il n’apparaissait pas dans mon CV » avoue Peggy. Elle a présenté dernièrement, avec grâce et charme, un défilé de mode à Saint-Sylvestre
A 29 ans, Peggy reste nature et spontanée comme un verre d’eau fraîche.
 
PEINTURE
 Les expositions se succèdent salle d’Aquitaine. Après les grands formats très originaux du peintre Goudcoff, les vingt adultes participant à l’atelier Pélizzari ont montré les bons résultats d’une année de travail. L’atelier Néo-Médicis, animé par Patrick Bétaudier, expose à son tour les peintures de ses stagiaires du 20 au 27 mai tous les après-midi de 14 à 19 heures ainsi que le jeudi matin.
En avril, à l’atelier des artistes en résidence, rue Sainte-Marie, vous pouviez voir une exposition de travaux d’élèves et de vidéos du lycée B. Palissy d’Agen et du collège Stendhal d’Aiguillon réalisés dans le prolongement du séjour de l’artiste en résidence Franck Scurti. Deux conférences de Guy Poireau sont programmés à 19 h. les mercredis 16 et 30  mai autour des travaux des artistes Ulrika Byttner et Agnés Hardy, actuellement en résidence à Monflanquin. Du 20 juin au 13 juillet on pourra voir exposés les travaux de ces deux artistes, rue Sainte-Marie.
 
PLUIE
Vous serez d’accord avec moi, nous n’allons pas parler de météo mais aller directement à l’essentiel : la pluie. Georges Lacaze à Mondésir, nous a communiqué les statistiques suivantes. En mars, il en est tombé 157 mm. Un record absolu pour un mois de mars. Il multiplie par trois la moyenne trentenaire (58,7mm) des mois de mars.
Avril n’est guère plus réjouissant : 105mm, alors que la moyenne trentenaire est de 73,4 mm. Le total 2001 grimpe déjà à 380 mm. La moyenne sur 20 ans est de 281 mm. Ceux qui ont investi en bourse sur les parapluies se sont bien couverts !
 
POMPIERS
Lors de la dernière assemblée générale de l’amicale des Sapeurs-Pompiers, Jacques Labroue a passé la présidence à Thierry Monturet. On sait déjà que Jacques Labroue se prépare à prendre le commandement du centre de secours de Monflanquin.
 
R
 - Randonneurs - Résistance - Rugby -
Les marcheurs sur les sentiers ont pu constater les profondes traces laissées par les centaines de passages de motos du dernier enduro, lancées à vitesse maximum sur des chemins de terre détrempés par les pluies de ces derniers mois. Il vaut mieux quelques fois renoncer à passer ou tenter de progresser ailleurs. Un lecteur irrité écrit «... Tout à coup j’avais l’impression de revoir une séquence de film de guerre où l’on voyait des poilus tenter de s’extraire des trous d’obus remplis d’eau !  Marcher dans ces cas n’est plus un plaisir et devient même dangereux. Pourquoi les casseurs de chemins ne les remettent-ils pas en état après usage ? Comment peut-on ensuite faire des brochures touristiques vantant la qualité de nos sentiers de marche ? On abuse les gens... ». Quelqu’un propose aux amateurs de motos vertes de créer leur propres chemins, qu’ils entretiendront et baliseront à leur guise. Une solution de bon sens est peut-être dans cette voie?
 
RESISTANCE
L’ANACR  va éditer sous peu les cahiers de la Résistance en Lot et Garonne.
 
RUGBY
La chronique de Daniel Gerveau sera pour le mois prochain. Mais les autres bons résultats sont en page rugby cantonal.
 
T
 - Théâtre -Tennis - Tourisme -
Avant Paris, la salle des Consuls a accueilli fin mars, la pièce Picoline, écrite par la jeune Aurélie Viel, comédienne qui s’est tournée vers l’écriture pour la troupe des Baladins. Encore une excellente soirée grâce aux Baladins en Agenais. Picoline, une histoire d’amour pleine de fraîcheur sur fond de cirque où comique et émotion s’entremêlent. Christelle Reboul, en Picoline, Olivier Claverie, en clown, ont fait une prestation mémorable.
Dites les Baladins, qui portez loin le nom de notre Agenais, vous n’allez pas sombrer pour des questions de sous !!!
 
 
 
TENNIS
L’USM a engagé 2 équipes dans la coupe de Guyenne 2001. L’une féminine (3 victoires, une défaite), l’autre masculine (1 victoire, 1 nul, 2 défaites) termineront l’épreuve le 20 mai.
 
TOURISME
Christophe Albesa et Ulysse Péclard vont peut être trouver plus de temps pour du tourisme, maintenant qu’ils viennent de se retirer et de la présidence et de la trésorerie de la Maison du Tourisme. Lors de la dernière assemblée générale, le président s’est félicité que le local sous la cornière haute des arcades soit devenu un lieu familier aux Monflanquinois. Elle est aussi devenue la maison des associations et le support indispensable pour l’organisation des manifestations. Parmi les plus importantes citons la foire aux vins et fromages du 8 Mai, aux Antiquités-brocante des 13 et 14 juillet, Musique en Guyenne, les Médiévales, les Baladins. Parmi les manifestations contrariées par le temps : le feu d’artifice, les Cannelles; contrariées par le calendrier : la foire aux produits régionaux fin août; contrariées par le coût financier : les Baladins en Agenais.
            Sophie Coudrain, hôtesse responsable de la bonne coordination de la Maison, donnait le bilan de nombreuses promotions auxquelles participe l’office de tourisme : foires de Bordeaux et Toulouse, marchés flottants à Paris, milliers de brochures dans toute la France, nouveau guide de la vallée du Lot, divers passages à la télévision ( Fr 2, Fr 3 Aquitaine, Escales...) et surtout le répertoire des articles de presse sur la bastide parus dans des revues spécialisées. Les Monflanquinois peuvent consulter cet impressionnant répertoire à leur disposition au S.I. Ajoutons des journées de formation pour la prochaine mise en route d’un logiciel spécial tourisme.
Des chiffres maintenant : 18.000 passages durant l’été, et 4.000 entrées au musée des Bastides qu’anime Nathalie Bescon, 5.000 personnes pour suivre les visités guidées par Janouille et un grand succès pour les visites nocturnes et scolaires.
Le nouveau bureau - Présidente : Colette Gerveau; vice-président : Max Aureille; secrétaire : Francine Lanau; trésorier : Christian Capdegelle; trésorier-adjoint : André Santschy.
Une aquarelle de Guy Fraigneau a été offerte à Christophe. Albesa et Ulysse Péclard en remerciement de leurs activités passées dans l’association.
 
V
 - Voyage -
Les vacances de Pâques ont été attendues avec impatience par 45 enfants du secteur paroissial du curé Cousin. Ils ont découvert Paris et ses principaux monuments, le château de Versailles, Euro-Disney avec hébergement près de Melun. Toute une corbeille de souvenirs agréables. Qui était le conducteur du car ? L’abbé Gérard Cousin ! On ignorait jusqu’ici cette capacité. 
 
Le lampiste.

Haut de page

wpeE9.jpg (14614 octets)

.

Juin 2001 - SLA n° 428

A

 - Artistes - Associations -

Ulrika Byttner et Agnès Hardy, les deux artistes en résidence ces trois derniers mois, exposent leurs travaux rue Sainte-Marie jusqu’au 13 juillet. Accès libre du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 14 h  à 17 h 30.

ASSOCIATIONS

Sur le plan local, elles fêteront les 100 ans de la loi qui les régit, le samedi 15 septembre par un pique-nique sur la place des Arcades. 

B

 - Baladins - Bulletin -

Il s’agit de la troupe de Monclar d’Agenais qui est venue en résidence à Monflanquin pour préparer Embrassons-nous, Folleville une pièce de Labiche et la présenter trois fois dans la salle des Consuls (vendredi 22, samedi 23 juin en soirée et dimanche 24 à 15 h 30) avant de la jouer cet hiver à Paris.

BULLETIN MUNICIPAL

La vie associative tel est le thème principal de ce bulletin 2000-2001. Une belle photo aérienne de la bastide prise par Didier Veysset et de nombreux clichés illustrent cette revue bien réalisée par l’imprimerie Blayac de Fumel. 

C

 - Cinéma - Communion - Couffignal -

CINEMA chez nous, mardi 26 juin à 21 heures : Kuzco, l’empereur mégalo, un dessin animé de Mark Dindal. Les studios Walt Disney sortent enfin de la naphtaline et bouleversent leurs codes avec ce pur joyau de comédie délirante, étonnante et brillante.

Avec l’été, le GEM nous propose du cinéma de plein air et d ’excellents films.

Samedi 7 juillet, à 22 h., placette des Augustins, La vérité si je mens 2 . Nous sommes toujours dans le Sentier, la bande de copains est toujours aussi soudée mais le business va mal...avec Richard Anconina, José Garcia, Bruno Solo, Daniel Prévost.

Vendredi 3 août, placette des Augustins, à 22 h., Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, avec Audrey Tatou, Mathieu Kassovitz, Rufus, Jamel Debbouze...Amélie, jeune fille naïve et généreuse a un sens très personnel de la justice sociale qui la pousse à vouloir améliorer la vie de ceux qui vivent autour d’elle...

Mardi 14 août, dans le cadre des journées médiévales, place des Arcades à 22 h., Le destin de Youssef Chahine.

COMMUNION

Douze enfants pour la première communion cette année à Monflanquin et neuf à Saint-Aubin.

Louis COUFFIGNAL

Un lecteur nous rappelle que dans sa séance du 27 mai 1992, le conseil municipal a décidé « ...le carrérot reliant la place des Arts et la rue Sainte-Marie est appelé Passage Couffignal... » (bulletin municipal 1992-1993). Il s’étonne que près de dix ans plus tard, ce grand scientifique, né à Monflanquin en 1902, n’ait toujours pas sa plaque commémorative. Louis Couffignal, professeur de mathématiques, termina inspecteur général de l’Instruction publique. Il fut un spécialiste mondial de la cybernétique et l’inventeur du premier calculateur électromécanique binaire. Entre autres livres, il a écrit « Les machines à calculer, leur principe, leur évolution » (1933)... « Les machines à penser » (1948)... Sous Les Arcades lui a consacré une étude dans son numéro 89. Le lycée professionnel de Villeneuve/Lot porte son nom.

 

D

 - Déchets - Décorations - Déménagement - Démolition - Don -

L’article sur les ordures, les déchets verts, la déchetterie annoncé pour ce numéro s’est perdu dans les méandres d’un ordinateur fatigué. Il faut repartir de zéro ! L’auteur verra cela après l’été...

DECORATION

L’anniversaire de la victoire du 8 Mai 1945 est l’occasion d’un dépôt de gerbes au monument aux Morts ainsi qu’à Sacou où eut lieu un engagement tragique entre des résistants et un détachement allemand. Lors de la dernière célébration, des anciens combattants de la résistance (ANACR) ont été décorés de la croix du Combattant 39-45 et de la médaille des anciens combattants volontaires de la Résistance. Dans l’ordre : Laurent Lauras (Lacaussade), Yves Delsol (La Sauvetat sur Lède), Jean Verdeyroux (Saint-Aubin), Ernest Bru (Saint-Aubin), Denis Laparra (Lacaussade), Etienne Gentié (Monflanquin), Etienne Falmon (Monflanquin).

DEMENAGEMENT

Bernard Vergnes, métreur, dessinateur en bâtiment, a transféré son bureau de la rue Sainte-Marie à la rue des Ecoles.

DEMOLITION

Deux entreprises ont à ce jour fait des propositions à la municipalité pour la démolition et le désamiantage des bungalows de Coulon. Le montant unitaire est compris entre 10.000F. et 15.000F. hors taxes.

DON

54 personnes seulement ont été retenues lors de la dernière collecte du lundi après-midi des donneurs de sang bénévoles. Les précautions de prise de sang sont sans arrêt plus sévères .Depuis 1990, un long séjour en Angleterre est par exemple un motif de refus. Même à Agen, on ne pratique plus de plasmaphérèse : l’appareil départemental laissait encore passer des globules blancs. Les femmes ne peuvent faire plus de trois dons par an et les hommes cinq dons jusqu’à 60 ans. En 1991, les collectes dépassaient le millier; elles plafonnent aujourd’hui à 450.

Sept Monflanquinois participaient au dernier congrès régional à Cancon, en mai dernier. Les débats ont porté sur les problèmes liés au manque de sang et aux besoins de plus en plus importants.

La prochaine collecte aura lieu à Saint-Aubin le vendredi 6 juillet suivie de celle de Lacapelle-Biron le mercredi 18 juillet (2 collectes sont également prévues au camping du Moulinal, en juillet et août). A Monflanquin, la prochaine collecte aura lieu le lundi 13 août. 

E

 - Ecole - Espace-Forme - Etat civil -

Les prévisions académiques ont programmé pour la prochaine rentrée scolaire la fermeture d’une classe à l’école primaire.

ESPACE-FORME

Le chantier chargé de transformer les douze pavillons situés entre la Maison de Retraite, le manoir de Mondésir et le restaurant du lac, en trente-six chambres hôtelières, a été rondement mené et achevé. L’ensemble est accueillant, élégant et respire le calme. Sur les trente-six chambres, deux sont accessibles aux handicapés, six sont conçues en chambres familiales équipées de trois et quatre lits, vingt-huit sont en chambres double. Quels prix ? La chambre standard simple (tél. + TV) : 230 F.; la chambre double : 260 F.; la chambre familiale pour 4 lits occupés : 380 F. La pension complète en chambre double est à 310 F., tout comme la soirée étape VRP.

Pour la restauration le repas (vin et café compris) est à 75 F.

Concernant le stationnement autour des lieux, nous extrayons de la lettre reçue de M. Roger Garnier, les réflexions suivantes : « ...des emplacements de stationnement sont matérialisés au sol par une peinture blanche. Si on accepte volontiers ceux qui bordent les résidences et les bâtiments, on apprécie moins les six à la queue leu leu qui partagent en deux la place. Cela institue deux voies de circulation où les croisements ne seront pas aisés, pas plus que les dégagements de voitures en stationnement.

« Une nouvelle fois le piéton a été l’éternel oublié...La Maison de Retraite est mitoyenne et ses pensionnaires ont leurs promenades dans ce cadre. Leurs déplacements seront rendus plus délicats...Un détail sous forme de question : ceux qui ont décidé la création de ces six emplacements, l’ont-ils fait avec l’accord de la municipalité?...Cela paraîtrait surprenant à un moment où l’on parle de travaux pour améliorer la circulation. ! »

ETAT CIVIL

En mai 2001, il y a eu un seul décès, celui de Marguerite Letellier (née en 1919), épouse Durocher. Nous adressons à la famille nos sincères condoléances.

Egalité parfaite pour les deux naissances du mois avec un garçon , Thomas Membrini et une fille, Manon Labrousse. Toutes nos félicitations aux heureux parents et nos vœux aux deux nouveaux Monflanquinois.

Hors commune - décès en Alsace de Christian Weick. Sous Les Arcades s’associe à la peine de sa famille. 

F

 - Foire - Foot -

La foire aux vins et fromages du 8 Mai sur la place des Arcades a connu un franc succès à la satisfaction des quarante-deux exposants plus diversifiés qu’à l’habitude. Cela ne s’est pas fait tout seul. L’équipe d’organisation s’est étoffée avec Mme Goutouly, MM. Moussy, Dardenne et Lizot et s’est bien appuyée sur l’office de tourisme. L’affiche réalisée par Serge Faval a été un bon support de communication. Office de tourisme et mairie ont doté le concours de présentation des stands : prix d’ensemble M. Charadia (Dax), stand de vins M. Daniel (Pomport), stand de fromages Mme Simard (La Sauvetat), autres Mme Poueymidanette (Saint-Aubin). Les animatrices du musée du liège de Mézin et du musée des bastides de Monflanquin ont assuré toute la journée des animations pour les enfants. La braderie du Secours populaire des 4 Cantons contribuait aussi à l’animation. Le temps lui-même a voulu éviter de mélanger eau et vins !

FOOT

Les adhérents, amis et sympathisants du ballon rond se réuniront en assemblée pour examiner le bilan de l’année, dimanche 24 juin à 10 h 30 dans la salle des fêtes de Monflanquin. Cette réunion sera suivie d’un repas au stade de foot et d’une après-midi récréative. 

H

 - Halte-Garderie -

L’inauguration officielle se fera ultérieurement mais les petits sont déjà très à l’aise dans les nouveaux locaux de la crèche-halte-garderie de la rue des Ecoles. Du côté du C.F.A., on doit être satisfait de pouvoir récupérer tous les locaux du Foyer de Progrès 

J

 - Janouille -

Des techniciens viennent d’enregistrer une émission pour la chaîne internationale TV5. Cette émission a pour but de faire découvrir la vie, ou du moins une partie de la vie, d’un grand cuisinier de France. C’est le cuisinier Michel Trama de l’Aubergade à Puymirol qui fut choisi pour le département de Lot-et-Garonne. Le cuisinier doit, outre ses recettes, faire découvrir son pays par le biais de ses amis. Lundi de Pentecôte, Michel Trama est donc venu dans notre bastide, rencontrer son ami Janouille - alias Jean Rocher. Le grand cuisinier se laissa guider dans les carrérots de Monflanquin par Janouille et fut reçu par Dominique Bauer, actuel locataire de la maison du Prince Noir où il partagea un verre d’hypocras médiévalement préparé par Janouille. Cette émission doit être diffusée dans la série « Itinéraire d’un gourmet », en septembre 2001 sur TV5.

Samedi 30 juin à 22 h 30 visite spectacle aux flambeaux avec Janouille et ses troubadours. 

M

 - MJC - Marchés - Musique -

Bridge -

Si l’assiduité persiste – plus de 18 joueurs à chaque rendez-vous – les bridgeurs vont devoir percer une ouverture pour une annexe (la rumeur prétend que la percée se ferait côté bistrot attenant !). Quelques résultats des derniers tournois, le 14 mai, Nord-Sud, MM Bec-Lajugie; Mme Depierre-M. Bourgeois; Mme Caujolle-M. Fletcher; Est-Ouest, MM Cazaute-Depierre; Mmes Alford-Odier H.;Mme Greet-M. Greet. Le 5 juin, Nord-Sud, Mme-M. Tinnkler; Mme Jacobi-M. Fletcher; Mme-M. Greet; Est-Ouest MM Bourgeois-Méoux; Mme Depierre-M. de Bideran; MM Bec-Cazaute.

Ensemble vocal « Prince Noir » -  En plus des répétitions, les concerts ne manquent pas cette année. 28 avril à l’église de Monsempron; 25 mai à Thézac; 9 juin à l’église de La Sauvetat/Lède; 21 juillet à Granges/Lot, tous des concerts a capella. Ajoutons le vendredi 6 juillet au prieuré de Moirax où le concert avec orchestre sera le bis du concert du 15 octobre dans l’église Saint-André à Monflanquin. D’autres rendez-vous sont en cours de préparation. On ne dépasse pas les 35 heures dans tout çà ?

A Monsempron, le chœur était particulièrement content d’apprécier à nouveau le bel édifice dont l’acoustique sert à merveille les voix. Les choristes remercient mairie et association « chonchon » pour leur gentillesse et leur chaleureux accueil. Dans un prochain numéro, SLA fera un reportage sur cette association particulièrement sympathique et méritante.

Le dernier concert à La Sauvetat/Lède a été très chaleureux avec un public debout et de nombreux bis. Beaucoup de convivialité lors de la réception après spectacle. « on reviendra ! » ont dit les choristes.

On pourra entendre les voix du Prince Noir sur France-Musiques dans l’émission « Violon d’Ingres » samedi 23 juin vers 8 heures.

Scrabble - Six joueurs du club étaient parmi les six cents qualifiés pour cette finale du championnat de France 2001, à Tours. Voici leur classement respectif : 152ème Jacques Faure; 314ème Andrée Jans; 324ème  Jean-Claude Depasse; 491ème Patrick Weick; 524ème Sabine Duterque. Vous mesurerez mieux la performance quand vous saurez qu’au départ du championnat, ils sont 20.000 licenciés nationaux ! Ce n’est pas fini...

Andrée Jans, 8ème au championnat de France Vermeil à Vichy, est qualifiée pour représenter la France aux championnats du monde cet été. L’équipe de France se compose de douze représentants.

Jean-Claude et Jacqueline Depasse se surpassent ! Ils sont champions régionaux par paire. Autres résultats des paires monflanquinoises : 20ème Madeleine Danglas-Arlette Sandré; 25ème Bernard et Josette Nicolas; 37ème Jacqueline Joyaux-Béatrice Pradier. N’en jetez plus !

MARCHES

En plus du traditionnel marché hebdomadaire du jeudi, sur la place des Arcades, se tiennent jusqu’à la mi-septembre un marché le dimanche matin sur le tour de ville sud et un marché fermier sur la place des Arcades, le mardi matin.

MUSIQUE

Les Verts à Pied ont renouvelé l’expérience de l’an dernier de réunir pour une soirée-fête et rencontre les jeunes musiciens des 4 Cantons. On y a entendu les jeunes du Canconnais, du Villeréalais, de l’école de musique de la Communauté du Monflanquinois, du collège de Monflanquin, les percussionnistes de la MJC et de Casseneuil, et bien sûr les Timbales et Gobelets, jeunes formations des Verts à Pied. Une nombreuse et sympathique animation qui permet de constater que de plus en plus de jeunes sont d’actifs musiciens.  

N

 - Nuit -

Comme l’an dernier, Amicale des Pompiers et Banda Verts à Pied s’associent pour entamer très tôt, dès 19 heures, la nuit de la Saint-Jean, place du 8 Mai. Grillades...boissons...bal... 

P

 - Peinture - Pétanque - Piquemil - Place -

Cooleurs tel est le titre choisi par Nicole Porte-Leclercq pour son exposition visible jusqu’au 1er juillet, salle d’Aquitaine, chaque après-midi de 15 à 19 heures.

PETANQUE

Le 8 mai, les confortables installations de l’Union Bouliste accueillaient 71 triplettes. M. Jargueln, arbitre national, a dirigé les opérations qui se sont déroulées dans une ambiance bon enfant malgré la présence de plus de 350 personnes. L’équipe du président André Vidal n’a pas dû se coucher tôt ce soir-là pour laisser tout en ordre !

PIQUEMIL

Le 6ème festival de la Grange de Piquemil a mis sur pied le programme suivant pour cet été 2001 :

* Jeudi 26 et vendredi 27 juillet : Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset et Oswald et Zenaïde de Jean Tardieu avec Catherine Alcover et Bernard Lanneau

* Mardi 31 juillet : Wagner et Hugo - récital de piano et de poésie. Véronique Genestou et Catherine Alcover

* Mercredi 1er août : Mille ans de musique. Ensemble vocal Unda Maris sous la direction de J-P. Fourcade

PLACE

Après le déménagement de la bascule à la zone artisanale de Lidon, en bordure de la route de Montagnac, les 100.000F. de subvention accordés par le conseil général pour la traversée plus sécurisée de la commune sont une indication nette que la transformation de la place du 8 Mai est pour bientôt. 

R

 - Rallye - Rugby -

Le premier rallye équestre nocturne organisé dans le département a réuni près de cinquante équipages sur les sentiers de Savignac/Leyze et Monflanquin. Tout s’est bien passé. Un riverain a même salué à la mexicaine, d’un coup de pétoire, le passage des chevaux !

RUGBY

Daniel Gerveau vous en parle plus loin. Sachez ici que l’assemblée générale de l’USM se tiendra vendredi 29 juin en début de soirée, salle d’Aquitaine. 

S

 - Stages -

Des écoliers du CE2 d’une école élémentaire du XIIIème arrondissement de Paris ont suivi un stage de plusieurs jours dans l’atelier de Marie-Danièle Brix pour confectionner et relier leur livre de souvenirs d’une semaine en Lot-et-Garonne. Cet atelier a accueilli près de vingt stages depuis le début de 2001.

Des stages d’été d’une semaine pour adultes désireux d’apprendre la reliure-marbrure sont prévus.

En septembre 2001, M.D. Brix animera un atelier cartonnage à la MJC .  

T

 - Taxe -

A compter du 1er janvier 2002, une taxe de séjour entrera en vigueur dans la commune de Monflanquin. Le montant de cette taxe reste à fixer.

V

 - Vallée -

Au syndicat de La vallée de la Lède, Daniel Soulage, après vingt ans de présidence, a passé la main à Bernard Raffié.

Le lampiste

Haut de page

 
wpeE9.jpg (14614 octets)

 

Eté 2001  -  SLA n° 429/430

Encore un été très riche sur le Monflanquinois : de nombreuses animations très variées et satisfaisant tous les goûts, tous les âges et aussi toutes les bourses. Un été riche en couleurs et en traditions avec entre autres le 17ème festival de Musique en Guyenne et les 10ème journées Médiévales qui ont, une fois encore été les deux événements les plus marquants de cet été 2001.
 
. Juin 2001 . 
1er juin : Cinéma : La Légende de Bagger Vance de Robert Redford. Salle des Consuls.
 
9 juin : Concert a capella par l'Ensemble Vocal du Prince Noir. Eglise de La Sauvetat/Lède.
 
15 juin : Vernissage de l'exposition de peinture de N. Porte-Leclercq (GEM)
 
16 juin : Théâtre : Les Chamboultou. Atelier théâtre enfant des Compagnons du Foirail. Salle des Consuls.
 
20 juin : Vernissage de l'exposition Pollen suivi d'un concert Tchalga, musique des Balkans. Bar des Arcades. Une soirée aux sonorités balkaniques associée au vernissage de l'une des expositions organisées par le groupe Pollen et dont l'objectif était de casser l'image guindée que l'on appose habituellement aux vernissages. Pour cela, le Bar des Arcades était idéal puisque c'est l'un des lieux les plus conviviaux de Monflanquin. De nombreux anciens artistes résidents étaient présents car l'un des membres du groupe, Jean-Marie Blanchet est plasticien à Pollen; mais également de nombreux étudiants (environ une centaine de personnes), certainement attirés par la gratuité du spectacle et par la possibilité de manger sur place. Une ambiance que l'organisateur, Denis Driffort, résume en 2 mots : "très sympa !"
 
21 juin : Fête de la musique. Place des arcades. Un grand nombre de jeunes participants avec notamment la chorale du collège dirigée par Mme Suissa, le groupe Kiliwé (la bonne surprise de la soirée pour une première prestation particulièrement appréciée) et la jeunesse monflanquinoise au djembé. Une ambiance enjouée qui a permis aux nombreux spectateurs de tous âges de passer une bonne soirée très musicale, terminée, comme elle avait commencé, par les airs tonitruants des Verts à Pied, la Banda monflanquinoise. Un seul bémol à cette fête très réussie : l'absence remarquée de l'école intercantonale de musique.
 
22, 23, 24 juin : Théatre : : Embrassons-nous Folleville de Labiche. Revu et corrigé par Les Baladins en Agenais. Salle des Consuls. Pendant deux petites semaines, la troupe des Baladins fut "en résidence" à Monflanquin, non pas en vacances, mais pour répéter la pièce de Labiche. Résultat : trois représentations d'un spectacle théâtral et musical follement dynamique où l'assistance a pu se régaler de la dextérité de Roger Louret au piano et de l'enthousiasme des comédiens. Il est cependant regrettable que seul un public restreint, ait assisté à cette triple représentation, peut-être à cause du spectacle prévu début juillet ou de l'envie des spectateurs de retrouver la troupe de Roger Louret dans un show "comme à la télé".
 
24 juin : Marché aux Puces sur la  place des Arcades et foire à la Brocante à Gavaudun.
 
26 juin : Cinéma : Kuzco de Walt Disney. Salle des Consuls.
 
29 juin : Musique : Soirée Guitare Flamenco. Salle des Consuls. Une soirée un peu délaissée ( seulement 60 personnes ), peut-être du fait de la chaleur, les promeneurs préférant la fraîcheur de la place à l'atmosphère caniculaire de la salle des Consuls.
Les plus téméraires ont donc pu assister, dans une salle qui avait été choisie par peur de la pluie, un très bon concert de World Music d'inspiration flamenco où les 2 guitares et la percussion ont favorisé l'acoustique avant tout. Encore une fois un spectacle qui traduit bien la volonté de Pollen de changer l'image un peu négative de lieu fermé et élitiste de l'association, en permettant un accès plus facile et plus convivial aux expositions.
 
30 juin : Nuit de la saint Jean organisée par L'Amicale des Sapeurs-pompiers et la Banda "Les verts à pieds" (Place du 8 mai) et visite spectacle aux flambeaux de Janouille la Fripouille.
Un gros succès pour ces deux manifestations puisque la fête de la Saint Jean a attiré plus d'un millier de personnes alors que Janouille, cette fois accompagné de la "Compagnie Janouille", faisait retourner petits et grands au Moyen Âge.
 
 
. Juillet 2001 .
 
6 juillet : Concert Blues Jam Bill Street au Bar des Arcades et Festival de rock à Gavaudun.
 
7 juillet : Cinéma en plein air, La Vérité si je mens 2, Placette des Augustins.
 
10 juillet : Spectacle musical, Au Temps des idoles, les Baladins en Agenais. Cour du collège. Pour eux l'école est finie et aujourd'hui les chanteurs de Roger Louret sont presque des idoles mais pas seulement des jeunes, puisque l'on pouvait remarquer, parmi les quelques 300 spectateurs présents, toutes les catégories d'âges, des plus jeunes aux plus âgés. Un public d'ailleurs presque aussi enthousiaste que les artistes. Seraient-ils dopés aux sucettes à l'anis ? Un spectacle en tous cas très animé qui a su charmer pendant près de 2 heures une assistance qui en redemandait, encore et encore !
 
12 juillet : Visite spectacle avec Janouille la Fripouille, le sergent Faval et les grands échassiers de Cirkmu. Une visite toujours très suivie par les petits comme les plus grands qui étaient venus nombreux pour découvrir la bastide sous un jour nouveau d'autant plus que cette soirée spectacle était agrémentée de la présence des "grands échassiers de Cirkmu de Bordeaux".
 
13 et 14 juillet : 23ème foire Antiquité Brocante, sur la place des Arcades. Cinquante brocanteurs étaient présents cette année encore sur la place des Arcades pour la traditionnelle foire à la brocante. Une foire qui fut très fréquentée mais dont le bilan reste partagé puisque cette année les 13 et 14 juillet tombaient un vendredi et un samedi, ce qui a amené plus de badauds que d'acheteurs sérieux.
 
14 juillet : Repas campagnard et bal suivis du traditionnel feu d'artifice.
 
15 juillet : Journée du Jardin à Montagnac. Pour la deuxième année consécutive, beaucoup de promeneurs ont pu découvrir avec intérêt la journée du jardin de Montagnac et la diversité de ses étals. Plantes variées, produits du terroir ou encore cartes postales du maintenant célèbre S. Faval ; chacun a trouvé son bonheur !
 
Du 16 au 28 juillet : 17ème festival de Musique en Guyenne, sur  Monflanquin et ses environs. Un festival presque majeur qui une fois encore a marqué les esprits par la qualité des musiciens et des chœurs en présence, que ce soit chez les musiciens professionnels (avec notamment Brian Ganz, Olivier Pons ou encore Lazlo Mezö) ou les stagiaires parmi lesquels de très jeunes solistes voués à un avenir prometteur ont ravi toutes les oreilles, même celles des plus récalcitrants. Un festival marqué notamment  par la présence de Pierre Vaneck, comédien connu et reconnu, fervent admirateur de Bach et qui, pour 3 soirs, a incarné le grand compositeur italien, Giuseppe Verdi. Un festival également marqué par le nombre des spectateurs en présence, en grande partie attirés par les nombreuses animations gratuites qui se sont déroulées au long de la quinzaine. Il persiste toutefois une petite note négative à un festival aujourd'hui très reconnu: pour la deuxième fois de suite, les caprices de la météo ont obligé les organisateurs à délaisser le magnifique cadre de Roquefère pour se réfugier à l'église saint André, alors que le mystère planait encore sur l'identité véritable de la salle Coulon qui n'était autre que le gymnase, rebaptisé et transformé pour l'occasion en un auditorium qui a, à la fois, comblé les uns et déçu les autres…
 
16 au 28 juillet : Exposition Michèle Weber.
Une autre manière de vibrer avec le musique à travers des portraits de grands compositeurs.
 
21 juillet : vide grenier Brocante à Salles.
 
26, 27, 31 juillet et 1° août : Théatre : Festival de la Grange de Piquemil. Après m'être intéressée aux impressions des spectateurs, j'ai eu envie de m'attarder pour une fois à celle de l'organisatrice, d'autant plus lorsqu'elle réside à Monflanquin. Organisatrice qui n'est autre que Catherine Alcover. Le 6ème festival de la Grange de Piquemil s'est "royalement passé", séduisant par l'originalité et la variété des œuvres proposées, un public fidèle mais aussi un public plus large attiré par le bouche à oreille, en un mot "un public exceptionnel" comme le dit avec enthousiasme Catherine Alcover. Un public qui fait la joie de cette dernière mais aussi un festival qui fait la joie de son public qui a pu goûter cette année à un programme faisant découvrir des œuvres méconnues de génies tels que Musset, Wagner ou encore Hugo. Le programme musical fût lui aussi très apprécié puisque la bonne acoustique de la grange n'a fait que renforcer la qualité des chants du groupe vocal Unda Maris.
Une fois encore la convivialité et l'ambiance familiale du festival ont ravi les spectateurs à qui C. Alcover voulait faire découvrir "l'atmosphère des salons du XIX° siècle". Des spectateurs qu'elle aime accueillir chaleureusement à la fin de chaque représentation en leur offrant le verre de l'amitié.
Ainsi, ce festival permet avant tout à sa créatrice "de se faire plaisir" tout en nous faisant plaisir puisqu'il permet de découvrir des aspects oubliés des grands noms des siècles passés mais également d'une époque plus contemporaine, et tout cela "dans le plus beau pays du monde !"     
  
30 juillet : Théatre : Théatre : Le conte des contes. Les Baladins en Agenais. Salle des Consuls. Spectacle surprise ! Les Baladins devant passer une audition devant une directrice de théâtre parisien avaient demandé l'hospitalité à Monflanquin pour la présenter. Quelques affiches posées rapidement, "le bouche à oreille" et la gratuité ont fait que la Salle des Consuls s'est trouvée remplie en quelques minutes. Un grand nombre de spectateurs potentiels (dont je faisais partie) a du rebrousser chemin. Dommage, c'était certainement très bien…
 
  
 Août 2001 .
 
2 août : Concert d'été de l'association "Connaissance des Jeunes Interprètes" à Gavaudun. Un public nombreux était présent à Laurenque pour le traditionnel concert du mois d'août, organisé par l'association "Connaissance des Jeunes Interprètes", au cours duquel il a pu apprécier le talent de la jeune soprano fuméloise Marie Caroline Kfoury.
 
2 août : Fête aux Cannelles. Concert gratuit. Une fête aux Cannelles qui a attiré cette année un public nombreux et varié puisque vacanciers comme monflanquinois étaient venus en famille écouter  des percussions, de la chanson française et du Blues Rock Reggae tout en savourant de bonnes crêpes.
 
3 août : Concert Ian Batti à la Grappe de raisin et Cinéma en plein air, Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain.
 
4 août : Fête de la Carbonnière à Lacapelle Biron.
 
Du 4 au 11 août : Peinture : "Artistes contemporains dans la bastide" organisé par le GEM. Près de 1000 visiteurs ont pu découvrir la très belle exposition de Bertrand Saint Guillain, l'invité d'honneur, mais aussi les nombreuses œeuvres de qualité destinées au concours. Un concours où se sont illustrés Olivier Séqui (grand prix peinture), Anne Marie Lefranc (grand prix sur papier), Patrick Hourquet (grand prix sculpture), Colin Desaive (mention spéciale du jury), Jean Loup Clément (prix "Coup de Cœur") et Christophe Perrau (prix du public).
 
5 août : Fête votive de Saint Aubin.
 
7 août : Loto des donneurs de sang à Monflanquin. Nuit de l'escalade à Gavaudun et concert de samba.
 
8 août : Peinture : Concours "Petits artistes sur la Place". Un concours de peinture et de dessin qui a attiré une soixantaine d'enfants sur la place, des enfants qui ont prouvé que le "talent" n'attend pas le nombre des années !
 
9 août : Visite spectacle avec Janouille la Fripouille et de nombreux intervenants médiévaux.
 
11 août : Fête du cheval à Coulon et championnat de France de Quad au Laussou.
 
12 août : Foire à la poterie à Saint Avit et championnat de France de Quad au Laussou.
 
14 août : Cinéma en plein air, Le Destin de Youssef Chahine.
 
15 août : Fête à Paulhiac.
 
15, 16, 17 août : Journées Médiévales. Pour la 10ème année consécutive, la bastide de Monflanquin est retombée dans son époque médiévale. Retour dans le passé dont la réputation n'est plus à faire puisque malgré les incertitudes du temps, le public est venu en très grand nombre trois jours durant pour assister aux diverses animations. Les habitués ont pu apprécier la nouvelle tribune ainsi que la très bonne innovation des parkings en bas du village et des navettes gratuites.
 
16 août : Cave des 7 Monts. Journée Portes Ouvertes
 
22 août : 13ème foire aux produits régionaux et artisanaux.
 
23 août : Théâtre avec les Baladins en Agenais La farce de Maître Patelin.
 
24 août : fête votive à Savignac/Leyze
 
8-9 septembre : fête votive à Lacapelle Biron
 
9 septembre : 16ème foire aux pruneaux à Saint-Aubin.

Haut de page

.
wpeE9.jpg (14614 octets)
.
Avant de détailler l’alpha et l’oméga de l’alphabet, une histoire presque vraie :
Certains, à la MJC, dépassent parfois les 35 heures bénévoles. Comment alors, au moins moralement, se mettre en conformité avec la loi ? Il suffisait de créer un emploi bénévole. Ce qui a été fait dans ce numéro. La lanterne du lampiste s’est concentrée sur les nouvelles proprement locales tandis que Marion Fersing a posé ses yeux neufs d’adolescente, sur les animations estivales.
A
 - Art - Associations -
Sayaka Akiyama vient de terminer un séjour de trois mois à l’atelier-résidence d’artistes de Monflanquin. Elle est la 11ème des artistes japonais venus séjourner à Monflanquin depuis 1991. Pour l’ouverture de son exposition, une délégation japonaise a fait le déplacement à Monflanquin conduite par M. Kintero Ueno, directeur général de la fondation Daimler-Chrysler, mécène de cette résidence d’artistes. Pour l’accueillir, le président du Conseil Général Jean François-Poncet, le premier adjoint à la culture Max Rouquié, le président de Pollen Patrick Nicolas, le chargé des programmes Denis Driffort, le conseiller artistique à la DRAC Joël Savary.
« Le travail de Sayaka Akiyama est élaboré à partir de moments de sa vie quotidienne dans la bastide... Les petits tableaux enchâssés chacun dans sa vitrine, rejoignent une tradition artistique japonaise et leur intimité naïve est renforcée par des textes de grande simplicité dans leur traduction française presque enfantine. »
Selon Denis Driffort « Sayaka Akiyama produit des oeuvres qui refusent de séduire par des artifices techniques ou l’application d’une certaine dextérité, d’un  « talent » d’artiste. Elles n’ont d’autre volonté que de transmettre ce qui est propre à chacun, la sensibilité. Leur modestie et leur simplicité suscitent mieux que de l’admiration : de l’émotion. »
Après le 6 octobre, l’exposition quittera la rue Sainte-Marie pour s’envoler vers Tokyo et y être exposée en novembre.
 
ASSOCIATIONS
La fête des associations locales prévue le 15 septembre, n’a pas eu lieu d’ordre de la préfecture. Les attentats de New York et le plan Vigipirate mis en place en France en sont la cause.
Alors cette fête, reportée ou annulée ? Une concertation associative doit avoir lieu avant une décision.
Rappelons à toutes les associations que leurs membres adultes peuvent bénéficier d’un tarif préférentiel (réduction de 10 à 15%) à l’Espace-Forme de Mondésir. Une condition : que l’association ait déposé la liste de ses adhérents auprès de la direction de Monform (lire plus bas à ce mot). 
B
 -Banda - Bienvenue - Brevet - Brocante -
Pour la deuxième année consécutive, les Verts à Pied et l’Amicale des Sapeurs-Pompiers se sont associés pour préparer la nuit de l’été. Une manière d’ouvrir de trois coups de cymbale les animations estivales : repas champêtre, musiques, feu de joie ont marqué cette fête populaire.
 
BIENVENUE
A Mme Solange Despierre (photo 3) qui remplace Mme Dominon à la direction de l’école maternelle. Nous lui souhaitons de se plaire ici.
 
BREVET
Avec 89% de réussite au Brevet des Collèges, l’établissement du Cap del Pech est le deuxième de tous les collèges du département pour les résultats à cet examen. La moyenne départementale est de 76% et académique de 79%. L’an passé, le collège avait déjà frôlé les 85%.
 
BROCANTE
Depuis le mois de mai, une brocante mensuelle se tient durant la matinée du dernier dimanche de chaque mois sur la place des Arcades. Selon Patrick Fiol, initiateur et organisateur de cette animation, elle a pris un départ encourageant et nous allons poursuivre l’expérience au moins jusqu’à la fin de l’année. 
C
 - Camping - CD Rom - Chasse - Collège - Commerce - Crèche -
Depuis le 1er septembre, le camping de Coulon est très officiellement fermé. Et il l’est définitivement.
Nos lecteurs savent déjà que ce que l’on nommait  complexe touristique   a été scindé en deux. Le lieu-dit Mondésir qui comprenait les douze  pavillons, l’espace-forme, le restaurant, reste propriété communale. Il vient d’être transformé par le locataire CIELT qui l’appelle maintenant Monform .Le lieu-dit Coulon comprenait le camping, et quarante bungalows. Tout ce terrain a été vendu à Pierre et Vacances, sociétaire immobilière de vacances qui va y construire des résidences de tourisme (lire plus loin).
Le lac avec le sentier périphérique reste propriété communale.
Avant de refermer définitivement le Camping de Coulon qui fut le départ de l’aventure touristique de la commune, saluons une dernière fois tous ces vacanciers qui, au retour de chaque été, sont devenus des connaissances, des amis. Certains étaient des fidèles de la bastide depuis vingt-cinq, trente ans...Nos enfants ont grandi ensemble, d’autres se sont mariés ici et ont fait souche. Beaucoup se sont définitivement enracinés ici...
 
CD Rom
L’année 2000 a vu la transcription par Sylvie et Pascal Wojciechowski, des textes de délibération de la Jurade ainsi que d’un registre de l’arpentement. Cette étude a permis l’édition par la commune de Monflanquin de l’ouvrage « Chroniques de Monflanquin : souvenirs d’un jurat » dont chaque famille monflanquinoise a reçu un exemplaire. En juin 2001, un CD Rom a été réalisé par la société MP Création. Il retrace la Jurade de Monflanquin et présente les textes anciens couvrant la période de 1634 à 1791 avec un côté touristique et ludique tout à fait plaisant.
Ainsi, ce patrimoine local est mis à la portée de tous. Le livre et le CD Rom sont disponibles à l’office de tourisme et chez les détaillants de Monflanquin.
Un très prochain CD Rom fournira une base de données scientifiques afin de permettre une étude plus fine des documents présentés.
 
CHASSE
Cette année, la baisse de délivrance des permis de chasser, est stoppée avec 175 permis délivrés. Devant une soixantaine de chasseurs  (photo 1), le président Simon Desplats a dressé les perspectives de cette saison 2001-2002. Les jours de chasse sont le dimanche et le jeudi. Vingt-quatre bracelets de chevreuil ont été attribués. Ce plan de chasse débutera le premier samedi après la Toussaint. Une fois le quota atteint, commencera la chasse aux renards. La chasse à la tourterelle est ouverte uniquement le dimanche. Le tir des canards est interdit à gauche et à droite de la Lède jusqu’au moulin de Peyrarnaud. Enfin la chasse aux sangliers ne se pratique qu’en battues organisées.
Pour le repeuplement, six cents perdreaux ont été lâchés au printemps et cinq cents faisans seront lâchés chaque mois jusqu’à la fermeture fin février. Ce printemps 2001, ont été également répartis douze trios de lièvres reproducteurs, vingt couples de perdrix et quarante-huit faisans reproducteurs.
La réciprocité de chasse existe entre les Sociétés de Castelnaud-de-Gratecambe, Lacaussade, Le Laussou et Montagnac/Lède et à partir du 11 novembre, avec celle de Boudy-de-Beauregard. Michel Rezé (Pautard) remplace Eric Delrieu au conseil d’administration. Le bureau est reconduit avec le président Desplats, le trésorier Michel Mathalou, le secrétaire Michel Fabre.
 
COLLEGE
Beaucoup d’émotion sur le Cap Del Pech, fin juin, pour fêter le départ à la retraite de Liliane de Bermond ( photo 2). Elle enseignait les lettres-latin depuis 1968. Que de déclinaisons et de traductions latines, les collégiens latinistes auront avalées par affection pour « Lili de Ber », comme ils l’appelaient entre eux. La partante après un remerciement ému à ses collègues pour l’avoir soutenue, envoyait une dernier message affectueux à ses élèves «  Pas une fois où je suis arrivée en cours avec du vague à l’âme ou fatiguée sans que les enfants m’aient redonné de la joie de vivre et enrichie ». Longue et paisible retraite Liliane de Bermond !
 
COMMERCE
Mme Delphine Papp (photo 6) a eu la bonne idée d’installer une friperie dépôt-vente dans la bastide. On y trouve proprement rangés des vêtements d’enfants de la naissance à seize ans et des vêtements de femmes entre les tailles 34 et 54. Les plus intéressées découvriront aussi des accessoires féminins comme sacs, chaussures, colifichets, petits bijoux. On peut bien sûr y confier des vêtements propres et en bon état à vendre. Où se trouve « Deph and Co » ? au 21 de la rue Saint-Pierre ouvert du mardi au dimanche de 10 à 12 h30 et de 15 à 19 h..
Continuez à descendre et passez devant le 32 de la rue Sainte-Marie. Vous pouvez même entrer et découvrir un tout jeune artisan de 18 ans : Rémi Quintin (photo 5). Il est joaillier, bijoutier, sertisseur tout droit sorti de l’école professionnelle du Louvre après des stages chez les plus grands comme Van Cleef Arpels, Cartier et Tiffany. Les pierres précieuses, l’or, l’argent, le platine sont sa passion. Il façonne des bijoux mais il peut aussi transformer, réparer bagues, colliers, boucles d’oreilles. Dernièrement il travaillait à donner à un ancien bijou de famille une monture plus moderne.
Jessie et Brice Dechatre (photo 7) ont rouvert La Crêperie des Arcades après de profondes rénovations des locaux et des cuisines. Le restaurant devrait rester ouvert toute l’année.
Elizabeth Walker a ouvert le Pourquoi pas ?, un magasin de vêtements (femmes et hommes) de type anglais. Sa gentillesse et son sourire vous accueilleront au 36 de la rue Saint-Pierre les jeudis, samedis et dimanches durant tout l’hiver.
L’hôtel-restaurant l’Entrecôte est entré dans une grande période de rénovation. Les sept chambres de l’établissement sont métamorphosées : agrandissement des lieux, électricité et sanitaires remis aux normes, isolations thermique et phonique. D’où la promotion des chambres aux normes **. Les travaux pour doubler la capacité de la salle de restaurant, ont commencé. Les travaux s’achèveront par le ravalement des façades.
 
CRECHE
Depuis le 13 juillet dernier, les nouveaux locaux (coût : un million et demi de francs) ont été officiellement inaugurés rue de l’Ecole (la primaire). Bambins et personnel évoluent dans des locaux adaptés et de qualité. Le bâtiment est ouvert sur un jardin plein sud. A l’intérieur, le jaune et le bleu dominent. Pour le bien-être des enfants, la crèche est divisée en deux parties. Celle des bébés, jusqu’à 18 mois environ, dispose d’un dortoir et d’une pièce à vivre, d’une terrasse protégée. Jeux, repas se succèdent avec une tranquillité assurée, dans le respect du rythme des tout-petits.
Le côté sud, accueille les aînés en voie d’autonomie. Une grande pièce, un coin repos, de grandes fenêtres où entre la lumière, une terrasse pour qu’ils sortent en toute sécurité, même quand le temps rend le jardin impraticable. Grâce au personnel qualifié - toutes des professionnelles - les jeunes enfants acquièrent les bases de l’hygiène et s’initient à la vie en collectivité pour mieux entrer en maternelle.
La crèche a un agrément pour dix-neuf enfants qu’elle accueille du lundi au vendredi de 7 h 30 à 18 h 30. Elle fonctionne grâce aux subventions et aux cotisations familiales. Les tarifs dépendent des revenus des parents et du mode de garde : crèche régulière ou à la carte. Signalons aussi que la halte-garderie fonctionne à la carte. Le temps par exemple d’aller chez le dentiste le médecin ou la coiffeuse. D’autres renseignements au 05.53.36.32.05. 
D
 - Don -
238 donneurs pour les collectes du mois d’août dans le Monflanquinois. 153 à Monflanquin; 18 à Saint-Aubin; 23 à Lacapelle-Biron; 44 au camping Le Moulinal. Un grand merci à tous ces généreux et bénévoles donateurs de sang. 
E
 - Equipement - Etat Civil -Equipement - Etat Civil -
L’unité départementale de Guyenne-Est de l’Equipement a fêté fin juin, le départ à la retraite de Jean-Paul Reculeau. Il était agent de travaux à Monflanquin depuis mai 1972. Le chef de service Patrick Dufour a rappelé tous les mérites professionnels du prochain retraité. Cadeaux et repas amical ont accompagné ce moment. Longue et active retraite M. Reculeau.
 
ETAT CIVIL
Entre juin, juillet et août que mentionnent les registres municipaux ?
 
Naissances : Matthias Roque, Ronan Thoraval, Thibaud Estève, Tiffany Borie;
hors commune : est né Arnaud dans le ménage Adivèze-Soulage (Nathalie).
SLA souhaite une belle et longue vie à ces bébés et félicite les heureux parents.
 
Mariages : Eric Lescorbié et Sandrine Renaudin, tous deux gardiens de la paix; Joël Besnier et Sandrine Montbertrand, tous deux ouvriers agricoles; Olivier Gouault, responsable technique et Emeline Thierry-Mieg, responsable ressources humaines; Branko Rajic, traducteur et Cécile Pouilly, déléguée à la Croix Rouge internationale; Georges Zelter, retraité et Micheline Hoock, secrétaire-comptable; Norbert Magnon, pâtissier et Stéphane Ghezzi, agent commercial; Michel Poussou, boulanger et Jocelyne Perka, sans profession; Albert Longy et Nathalie Magnard tous deux assistants techniques dans la coopération; Pascal Boucharel, ouvrier agricole, et Valérie Servol, ouvrière d’usine; Jean Mailhé, étudiant et Magalie Olivier, étudiante; Pascal Heuze, musicien et Laurence Day, professeur d’art plastique; Jean-Claude Helfrick, ingénieur du son et Sylvie Memjus, employée de banque; Luc Leroy, ouvrier et Nadine Zamara, sans profession;
Hors commune : Pierre Bertrand, chef de projet et Sandrine Cournou, éducatrice sportive; Didier Soulage, responsable de planning et Guylène Bille, assistante informatique; Jean-Luc Boisserie, charpentier et Valérie Bonne, institutrice.
A tous ces nouveaux couples, SLA souhaite de longues années d’union heureuse.
 
Décès : Catherine Faure (née en 1910) veuve Couderc; Raymond-Jean Fontanelle (né en 1926); Albert Moretti (né en 1917); Marie-Madeleine Métivor (née en 1910) veuve Péchavit; Georgette Bertrand (1898) veuve Pataut.
Hors commune : en mai, décès de Reine Leder (née en 1912) veuve de Edouard Auroux.
Décès accidentel de Ghislaine Lecourtois, fille de Albert et Denise Fouquet.
SLA adresse ses condoléances aux familles touchées par ces deuils. 
F
 - Farce - Foot -
Jacques Folcher a spécialement créé « La farce de maistre Capiote » pour les médiévales de Monflanquin (photo 9). Pour médiévale qu’elle soit, la pièce n’en a pas moins des parfums d’actualité. Selon l’auteur, de nombreux  parallèles existent entre le 15ème siècle et notre époque : même domination de l’argent, même exploitation d’autrui, même soif de pouvoir, mêmes méthodes pour arriver au but ! Aussi grâce à la farce mieux vaut continuer à en rire pour ne pas ... Les Compagnons du foirail jouent avec naturel et conviction.
Ils ont également joué cette farce à Saint-Macaire. Tous les mercredis des soirs d’été, ils animaient une gabarre sur la Garonne à Marmande. Voilà un groupe local bien parti !
 
FOOT
Dans le proche immédiat, dirigeants et joueurs attendent avec impatience le début des travaux pour agrandir les vestiaires devenus trop restreints avec le développement de l’école de foot. La saison dernière, cinquante enfants la fréquentaient. On imagine ce que cela suppose de travail d’encadrement, de coordination et de mise au point. L’USM a d’ailleurs obtenu la quatrième place départementale dans le challenge Coca-Cola pour récompenser les clubs qui se distinguent par leur école de foot, leurs animations et leur jeu-sportif (en français fair-play). C’est une solide équipe dirigeante qui évolue autour du président Alain Martinaud avec Alain Girou, Jean-Luc Penin, Michel Mourgues, Didier Martinaud, Eric Mattéi, Alain Kheddar, Jean-Claude Frankovicz, Roland Dejonc.
Xavier Augey, un éducateur diplômé d’état, vient de rejoindre les rangs de l’USM. Tout le club devrait tirer bénéfice de ses connaissances. Bonne saison. 
G
 - Gym volontaire -
Les séances ont repris depuis le 14 septembre au gymnase chaque vendredi de 18 h 30 à 19 h 30. De plus, en hiver, les adhérents fréquentent de temps à autre la piscine de Villeneuve. D’autres renseignements plus précis auprès de Nicole Bernaert (tél. 05.53.01.60.56.). Marie-Noëlle Lombard a souhaité être déchargée de la trésorerie. Le bureau est ainsi renouvelé : Nicole Bernaert, présidente; André Santschy, secrétaire; Colette Sibaud, trésorière. 
H
 - Hippisme -
Il n’était pas question de cheval (surtout sur la table) mais d’une poêlée géante de moules et d’un cochon de lait comme seuls savent les préparer les fins tabliers de l’équipe de Guy Rodes, pour la soirée du 15 septembre au Centre de Loisirs. La Société hippique avait réuni tous ses bénévoles et leur conjoint pour la fin d’une saison marquée par le téléthon, les courses de fin avril, la fête du Cheval et le stand -repas lors des médiévales. Prochain rendez-vous : l’assemblée générale du 11 novembre. 
L
 - Lourdes -
Trente-deux jeunes de 12 à 14 ans conduits par le curé Cousin et quelques autres bénévoles ont réalisé une marche de cinq jours jusqu’à Lourdes. Bus d’abord jusqu’à Agen, puis train jusqu’à Boucagnères d’où est partie la marche. Etapes à Moncassin (Gers), Trie-sur-Baïse, Tournay. La quatrième journée laissait aux jeunes le choix de l’itinéraire et le lieu d’hébergement à trouver et enfin Lourdes. Au total une centaine de kilomètres à pied. Mais selon Gérard Cousin l’essentiel « c’est surtout l’initiation à la vie d’équipe, le partage des responsabilités dans l’organisation du camp, de la cuisine, des veillées, les rencontres avec les habitants et la découverte du message de Lourdes ».c’est surtout l’initiation à la vie d’équipe, le partage des responsabilités dans l’organisation du camp, de la cuisine, des veillées, les rencontres avec les habitants et la découverte du message de Lourdes ». 
M
 - M.J.C. - Maison de la Presse - Maison de retraite - Marchés - Médiévales M.J.C. - Maison de la Presse - Maison de retraite - Marchés - Médiévales - Monform -
MJC Scrabble - En juin 2001, Jean-Claude Depasse, Jacques Faure, Sabine Duterque et Patrick Weick ont accédé à la finale nationale à Tours. Le premier nommé, grâce à sa 152ème place (sur 600 participants), entre en deuxième série. Andrée Jans et Madeleine Dangas sont allées en finale du championnat vermeil à Vichy. Par son classement, Andrée Jans a fait partie de l’équipe de France au championnat du Monde qui s’est déroulé à La Rochelle. Elle a terminé à la 145ème place toutes catégories sur 224 compétiteurs et 13ème dans la catégorie Vermeils. Jean-Claude et Jacqueline Depasse sont champions régionaux par paires. Pour les interclubs, les deux équipes du club ont terminé 3ème et 7ème sur les 21 équipes engagées. C’est tout pour les résultats ! (photo 8 où vous reconnaîtrez de g. à drt. Josette Martinaud, Andrée Jans, Christian Pécoste, président de la MJC, Patrick Weick, président du Scrabble et Gilles Blanc, président régional)
De la peine au club et à la MJC pour la disparition d’Odette Blouin qui était, il y a peu encore, une participante assidue aux activités du scrabble.
Judo - Traditionnelle rencontre de fin de saison des clubs de judo de Cancon, Castillonnès, Monflanquin et Villeréal à Monflanquin. De nombreux judokas de tous âges et toutes catégories ont participé à des démonstrations et tournois amicaux. Une occasion de récompenser les judokas les plus performants tout au long de l’année avant la pause des vacances scolaires et la reprise des cours qui s’est effectuée en septembre (lire activités MJC, plus loin).
L’ensemble vocal Prince Noir a donné un concert avec orchestre à Moirax, le 6 juillet, devant plus de trois cents auditeurs venus de l’Agenais. C’était le même concert que celui réalisé en octobre 2001 à Monflanquin. Le 21 juillet il chantait a capella à Granges sur Lot. Les choristes chantent à Aubiac le 6 octobre et dans l’église de Saint-Vite le dimanche 21 octobre à 15 h 30 .
Pour la saison à venir, l’ensemble vocal s’investit dans la musique française. Tous ceux qui sont intéressés par le chant seront les bienvenus.
Lire par ailleurs la page des activités MJC pour 2002.
 
MAISON DE LA PRESSE
Le magasin de M et Mme Constantin, sous la cornière haute,  a participé à l’animation estivale avec un rayon important de livres et documents sur le Moyen Âge lors des journées médiévales et avec deux signatures de romans par leur auteur : Michel Carcenac pour le Roman d’un suaire (dont un épisode se déroule ici) et Michel Haillard pour dédicacer Tribal Poursuite à l’occasion de l’extraordinaire exposition « Corrosions ».
 
MAISON DE RETRAITE
Chaque été, une quinzaine de maisons du département organise à tour de rôle un tournoi de pétanque qui se termine toujours par un repas commun accompagné d’animations diverses. Les pensionnaires monflanquinois remportent tellement de coupes qu’on envisage l’agrandissement des vitrines d’exposition !
Au début de l’été, à l’initiative de Mme Drouilhet, directrice et de Joëlle et Claudine, animatrices, une journée récréative de pétanque a été organisée entre pensionnaires et personnel. Joie et bonne humeur sont sortis vainqueur de cet affrontement prolongé par un repas partagé.
 
MARCHÉS
Les commerçants ont tenté durant les mois d’été, d’installer un nouveau marché dominical dans le bas de la cité. Dimanche après dimanche, les marchands se sont raréfiés. L’expérience sera-t-elle renouvelée l’an prochain sur d’autres bases ?
MÉDIÉVALES
Paradoxe des paradoxes, ce sont les Médiévales monflanquinoises qui nous ont montré le chemin des très prochains euros ! Les responsables du GEM ont en effet conclu un partenariat avec Finance et Pédagogie - une filiale de la Caisse d’Epargne (l’Ecureuil) - qui s’est traduit par un chèque en euros et une participation aux fêtes sous la forme d’une épicerie où l’on vendait fictivement des épices dont les prix étaient libellés en euros. Exercice bienvenu, des plus pratique et sans conséquence pour nos finances.
La photo 4 prise lors de la mise en place du décorum des médiévales.
 
MONFORM -
On disait jusqu’ici d’une façon générale Espace Forme. Il vaut mieux parler maintenant de Monform. Ce nouvel ensemble recouvre l’espace-forme, le restaurant et l’hôtel. De ce dernier, SLA (N°438 - juin 2001) a déjà longuement parlé. Les douze pavillons situés près de la Maison de Retraite et face au manoir de Mondésir, ont été transformés en 36 chambres hôtelières norme ** dont deux accessibles aux handicapés.
Avec ses deux salles de séminaire, un restaurant de qualité, un complexe de remise en forme avec salle de musculation, piscine, hammam et un encadrement de moniteurs diplômés, Monform est un outil de développement économique. Dix employés travaillent en permanence sur le site.
Signalons le départ de Claire Blanchard, responsable du site, qui avait exploré et conduit presqu’à son terme ce projet de transformation. Claire a choisi d’élever sa petite Lise. Belles perspectives ! 
N
 - Noces d’or -
Chaque année Joseph Boisguérin recherche les couples qui fêtent leur cinquante ans d’union. Cérémonie à l’église, et apéritif municipal honoraient cette fois-ci, les mariages de 1951. Toutes nos félicitations à : Roland et Denise Vidal (Monflanquin), Benjamin et Irène Ollès (Monflanquin), Antoine et Jeanne Rocca (Montagnac/Lède), Elie et Paulette Carnéjac (Lamothe-Feyt-Monflanquin), Jacques et Thérèse Bouyssonnie (Montangac/Lède), Robert et Agnès Durand (Lamothe-Feyt-Monflanquin), Marcel et Alexine Lachaud (Monségur) (photo 11 et 12). Absents Frédéric et Gabrielle Cambou (Saint-Aubin).
 
P
 - Pierre et Vacances - Placier - Pompiers -
Pierre et Vacances est le premier opérateur européen dans le domaine des résidences de tourisme. Il vient d’acquérir Maéva qui avait envisagé un temps de créer à Coulon, un village-vacances.
Jusqu’à présent, les destinations de vacances de P. et V. avaient pour nom : Saint-Tropez, Marina Baie des Anges, Chamonix, Belle-Ile-en-Mer... Mais de plus en plus le tourisme rural semble avoir la faveur des vacanciers.
Selon Didier Bénédetti, directeur du Comité départemental de tourisme (CDT) le tourisme rural n’est plus un tourisme par défaut mais par choix. En bref, il semble que le bonheur soit dans le pré.
Quels sont les critères qui ont fait choisir notre bastide ? Les commerces d’alimentation, la vitalité associative, la qualité des animations et des installations sportives. Il s’agissait de trouver aussi un site approprié. Sans chauvinisme chacun conviendra que le site arboré de Coulon pouvait tenter plus d’un promoteur. De plus comme la commune est classée en zone de revitalisation rurale (ZRR), une loi récente permet aux acheteurs de logements pour des résidences de tourisme, construits jusqu’au 31 décembre 2002 de bénéficier de réductions fiscales (90.000 F. par foyer sur quatre ans et récupération de la TVA sur l’achat). Dans une première perspective, P. et V. envisageait la construction de 70 appartements d’environ 300 à 350 lits. Puis les ambitions du groupe se sont amplifiées avec la volonté d’acheter l’ensemble communal et de prévoir deux autres tranches (60 et 50 appartements) sur les six hectares pour une capacité totale de près de 750 lits. Un projet évalué à ce jour, à 50 millions de francs. Pierre et Vacances, promoteur, revendra les appartements à des privés mais gèrera les locations. Il  a promis une occupation des lieux six mois de l’année et garantit aux propriétaires un revenu équivalent à 4,5% de l’investissement entre 500 000 et 600 000F. par appartement.
Auparavant les bungalows devront avoir été démolis. Une première tranche à la charge communale, les tranches suivantes partagées entre acheteur et vendeur. Du fait de Pierre et Vacances, le dossier a pris du retard et le permis de construire n’a été déposé que le 20 juillet. Dix organismes doivent être consultés par les services de l’Urbanisme avant le feu vert. Fin septembre, sept avaient donné leur accord. Le retard pris fait dire aux responsables communaux que la première tranche du projet ne sera pas terminée pour l’été 2002.
Pour le maire lors d’un entretien accordé à La Dépêche, cette réalisation « ...nous aidera à conforter le tourisme que nous connaissons. Ils ( P. et V.) disposent de tout un réseau en terme de promotion, ils publient 1,5 million de catalogues par an, Monflanquin sera dedans ».
 
PLACIER
Voilà dix-sept ans, Robert Trougnac avait succédé à Mme Fradet comme placier municipal pour les foires et marchés. Donner un ticket contre monnaie semble bien banal. Il faut pourtant veiller à ce que chacun ait strictement sa place. Le moindre débordement est sujet à tension surtout lors de la bousculade des marchands lors des marchés d’été.
Tous les habitués étaient là pour fêter le dernier marché de Robert et lui souhaiter une bonne retraite (voir photo 10).
 La sacoche-relais est maintenant passée entre les mains de Jean-Pierre Bouyssonnie.
 
POMPIERS
La passation de pouvoir entre Pierre Calvet et Jacques Labroue pour commander le Centre de secours doit être effective en juillet 2002. Elle se prépare en douceur. Ainsi ce dernier, président-fondateur de l’Amicale des Sapeurs a cédé son poste à Thierry Monturet. Cette Amicale est pour beaucoup dans l’harmonie interne du Corps. Elle assure le travail administratif, pense aux anciens, aux animations, et surtout veille à la bonne gestion de la maison de vacances de Lège qu’elle a acquise près de Luchon. 
R
 - Roman - Rugby -
Retenez ce nom Ollivier Pourriol ! Il devrait faire un bon bout de chemin dans l’écriture.
A 30 ans, Ollivier Pourriol normalien et agrégé de philosophie, vient d’écrire Méphisto valse, son premier roman. Méphisto valse, comme son titre l’indique nous plonge dans le monde de la musique. Le narrateur nous emmène à Varsovie dans un suspens psychologique entre piano et vodka où les discours tenus vont à l’encontre des idées reçues sur la sensibilité musicale et où le titre de Liszt prend une dimension véritablement diabolique. Un roman brillant, un peu provocant, captivant comme un thriller et qui une fois terminé donne envie de le relire.
 
Pourquoi parler de ce livre ? Parce que Ollivier est le fils de Michel, un des tout premiers jeunes adhérents de la MJC en 1965, à s’attaquer pelle à la main au chantier de ce qui devait devenir la Cave actuelle dans le carrérot... parce que Ollivier est le petit-fils de Georges Pourriol, animateur bénévole de la poterie à la MJC. Mais surtout parce que Méphisto valse est un roman fougueux, passionnant et je voudrais vous faire partager tout le plaisir que j’ai eu à le dévorer !
 
RUGBY
L’équipe de rugby à XV de Leicester a préparé sa saison 2001-2002 pendant une semaine à Monform. Enchantés de l’accueil et leur séjour, les champions d’Europe envisagent de revenir l’an prochain. 
S
 - Sacerdoce -Sénat - Source - Stationnement -
Le 23 juillet 1981, le cardinal Gantin ordonnait prêtre Gérard Cousin à Lourdes. Les 20 ans de sacerdoce du curé du secteur paroissial de Villeréal-Monflanquin ont été fêtés dimanche 9 septembre, à Notre-Dame de Capelou (Dordogne) en présence du cardinal Gantin. Arrivé voici deux ans dans ces deux cantons, « Gérard » comme l’appellent familièrement beaucoup de fidèles - et surtout les jeunes qui apprécient son entrain et son humour - y a apporté un nouveau dynamisme, avec la création d’équipes liturgiques, de relais d’église, de camps et voyages pour les jeunes. Félicitations.
 
SENAT
Voici la liste des grands électeurs de chaque commune du canton, qui ont participé à l’élection sénatoriale du 23 septembre. Gavaudun : Jacques Austruy; suppléant : Bernard Gipoulou; Lacapelle-Biron : Christian Saint-Béat, suppléant : Michel Debiard; Lacaussade : Patrick Jayant; suppléant : Jean-Paul Destieu; Le Laussou : Max Lemarchand; suppléant : Claude Rigaudie; Monflanquin : Max Rouquié, Guy Fraigneau, Janine Magnard, Bernard Raffié, Christophe Albesa, suppléants : Claire Vidal, Michel Renaudin, Max Aureille; Monségur : Paul Boucheyrou, suppléant : Odette Mespoulhé; Montagnac/Lède : Annie Dupré, suppléant : Gilbert Gardés; Paulhiac : Marcel Calmette, suppléant : Marcel Kern; Saint-Aubin ; Guy Poueymidanette, suppléant : Christian Simard; Salles : Jean Fort, suppléant Jean-Baptiste Delpeyrou; La Sauvatat/Lède : Françoise Laborde, suppléant Guy Coufignal; Savignac/Leyze : Serge Pin, suppléante : Aimée Lacombe.
 
Depuis ce 23 septembre, Daniel Soulage est le nouveau sénateur de Lot-et-Garonne.
 
SOURCE
Juste avant le lac, la source de Coulon se déverse dans un bassin-lavoir aménagé et fleuri. Mais jusqu’à présent l’eau se troublait très vite. L’introduction de nénuphars et de plantes aquatiques du plus bel effet, semble avoir assaini le bassin. Tant mieux ! Mais où sont passés les poissons rouges?
 
STATIONNEMENT
 
Lors des précédentes journées médiévales, circulation et stationnement étaient une plaie aussi bien pour les résidents que pour les visiteurs. Le GEM a innové pour les dernières fêtes en installant deux parcs (un route de Villeneuve, l’autre proche de la route de Montagnac sur les terrains de la zone artisanale de Lidon) reliés à la bastide par des navettes régulières et gratuites. Le tour de ville était à sens unique. Il apparaît que l’on tient une solution aux embarras de la bastide quelques jours par an (2 jours-brocante; 1 jour-Musique en Guyenne; 3 jours-Médiévales; 1 jour-Saint-André; 1 jour manifestation exceptionnelle...). Pour disons une grosse semaine d’encombrement, la question se pose de l’intérêt de l’achat d’un terrain au pied de la bastide et de l’ investissement dans des travaux importants pour aménager un parc de stationnement conséquent ? 
T
 - Tennis - Théâtre -
85 participants au tournoi d’août ont amené une grosse animation autour de la maison de l’USM Tennis et sur les courts. L’origine très diverse des compétiteurs montre l’intérêt régional de l’épreuve.
Simple dames (quinze engagés) : en finale Laurence Bérard (Mont-de-Marsan) bat Eléna Micheloni (Bias).
Simple messieurs plus de 45 ans (seize engagés) : en finale Jean-François Breulaud (Sainte-Livrade) bat Alain Mattéo (Monflanquin).
Simple messieurs (cinquante-quatre engagés) : en finale Gilles Grasset (Montayral) bat Erwan Tortuyaux ( Saint-Avé en Bretagne).
 
THEÂTRE
Le GEM avait décidé d’ouvrir sa saison « intimiste » de l’après été par la comédie bien connue La bonne planque  de Michel André. Il fallait toute la témérité de modestes amateurs pour s’attaquer à cet immense succès de théâtre où ont si longtemps triomphé Bourvil et Pierrette Bruno. La soixantaine de spectateurs présents dans la salle des Consuls, ce samedi 22 septembre, n’aura pas regretté sa soirée. Le talent des Revenants de Saint-Colomb de Lauzun est arrivé, très vite, à extraire le public de l’ambiance catastrophique et mortifère de l’après New York et Toulouse. Pour cela aussi on peut regretter de n’avoir pas été plus nombreux à partager ces moments de franche gaieté. 
V
 - Vache - Vallée - Vie -
L’ESB (encéphalite spongiforme bovine) vient de frapper pour la première fois le Lot et Garonne dans un canton voisin. Les tests de précaution l’ont découverte dans une Blonde d’Aquitaine âgée de 8 ans dont la naissance est donc antérieure aux deux crises de la vache folle. Rappelons que les ventes des bovins se sont dépréciées entre 25 et 40% en moyenne ! Les éleveurs ne sont pas au bout du calvaire.
 
VALLEE du DROPT
Le premier colloque de la vallée du Dropt sera organisé à Monflanquin les 19, 20 et 21 octobre 2001 par l’association mixte de la Vallée du Dropt-Vallée des Bastides. Le Comité scientifique, chargé du colloque, est placé sous la présidence de Martine Salmon-Dalas, directrice des Archives départementales de Lot-et-Garonne avec Sylvie Wojciechowski pour Alise, Actour 47 et l’Office de tourisme de Monflanquin.
 
VIE
 
Pour digérer ces Nouvelles, l’humour d’Alphonse Allais :
 
* Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort, sans cela, que saurait-on de la vie ?
 
* Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore pas beaucoup.
 
Le lampiste. 

Haut de page

.
wpeE9.jpg (14614 octets)
.

Octobre 2001   SLA  - n° 432

A

 - Assurance -

Les assurances sont sur tous les fronts actuellement. Ici, elles auraient plutôt tendance à s’en retirer. Il s’agit en fait de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). La permanence, assurée chaque vendredi après-midi dans les locaux de la mairie de Monflanquin, a été supprimée. Cet acte pénalise tout particulièrement les personnes qui n’ont pas de véhicule ou ont des difficultés à exposer par écrit leurs problèmes de santé. Elles doivent maintenant se rendre à Villeneuve/Lot. Une pétition (déjà deux cents signatures recueillies) circule pour faire revenir les services Lot-et-Garonnais sur cette décision. Copie a été donnée au maire et deux personnes doivent porter la pétition à Agen. Notre société n’est pas simple ! 

B

 - Banda -

Les.Verts.à.Pied. possèdent.leur.site.Internet :
www.perso.club.internet.fr/logilog/banda    La banda a tenu son assemblée de bilan. Trente sorties en huit mois avec des destinations comme Aire-sur-Adour et Figeac ou d’autres plus proches comme la soirée du feu de l’été avec l’amicale des sapeurs-pompiers. Trois groupes répètent chaque semaine dans le local face à l’école primaire : les Verts à Pied, le vendredi à 21 heures les Gobelets et les Timbales le samedi à 14 heures. 

C

 - Canton  - Concert - Crèche -

L’association Lo Canton qui coordonne le calendrier des manifestations et le matériel commun prêté pour les animations, a tenu son assemblée annuelle. Les informations sont dans les pages du canton. 

CONCERT

Invité par GEM Spectacles, le groupe Paganella a donné une soirée très appréciée dans la salle des Consuls remplie d’un bon public. Du rock plein de saveur et de chaleur avec Bruno à la basse, Pascal à la batterie, Sylvain à la guitare et la voix chaude de Delphine. 

CRECHE

C’est un vrai diamant. Le bâtiment sent encore le neuf. Comme je vous le disais dans le précédent numéro, une partie est réservée aux bébés jusqu’à dix-huit mois environ : dortoir, pièce à vivre, terrasse protégée, respect des rythmes de leur jeune vie... Dans un autre coin de la maison, pour ceux qui sont partis à la conquête de leur autonomie : une grande pièce, un coin repos, un jardin plein sud secondé par une terrasse praticable par tout temps. Le personnel, des professionnelles qualifiées, nage dans la joie d’œuvrer dans un outil performant.
 
Bon, où est le problème ? Le diamant a une fêlure. Il est menacé d’être refermé dans son écrin. En plus clair : la crèche est au bord de la cessation de paiement et une partie du personnel risque le chômage. La crèche a un agrément pour dix-neuf pensionnaires. Ils sont actuellement huit bébés et huit bambins à fréquenter la maison. Mais certains à mi-temps, d’autres pour 3 ou 4/5ème de temps. Il en faudrait plus à temps complet. Dès la création de la crèche, la structure parentale a été choisie. Ce qui impliquait une gestion financière par les parents et leur participation active au fonctionnement de l’établissement. Ce qui est à la fois une démarche solidaire et malgré tout contradictoire (si l’on met son enfant à la crèche c’est qu’on n’a pas le temps de s’en occuper !). Dans ce cas de gestion parentale l’aide de la CAF (Caisse d’ Allocation Familiale) est de 156 F. par enfant/jour. Mais dans le cas d’une structure collective (par exemple communale) l’aide passe à 186 F. Notre société n’est pas simple !
 
Depuis le déménagement la structure est devenue collective. Ce qui veut dire que l’aide aurait dû augmenter. Dans ce cas les emplois aidés CES, CEC doivent disparaître pour des emplois plus qualifiés d’où des charges salariales alourdies. Notre société est complexe !...
 
Le conseil d’administration dit « nous, on peut encore payer pendant trois mois, après c’est la clé sous la porte ». En bref  « on donne le bébé à la commune ». Mais certains cerveaux communaux pensent le refiler à la Communauté des communes du Monflanquinois. C’est effectivement la seule crèche agréée du canton. On voit pourtant mal un parent de Monségur ou de La Sauvetat par exemple, participer par ses impôts au fonctionnement de la crèche « monflanquinoise » et payer une seconde fois à une crèche de Fumel ou Villeneuve plus proche du domicile et du lieu de travail...
 
Mais pourquoi la Communauté ne serait-elle pas à géométrie variable incluant des communes par forcément dans la Communauté cantonale actuelle?...
Le charme de la vie actuelle, c’est que rien n’est simple !

D

 - Déviation -

Voilà quelques décennies qu’il est question d’une route qui contournerait le village L’ancien conseiller municipal Joseph Boisguérin revenait assez régulièrement sur la question en séance publique . C’était notre serpent de mer à nous ...
 
La mairie s’est tournée vers le Conseil général. L’étude d’une firme privée propose un contournement par l’ouest. Un peu avant l’entreprise Diffujour, une route partirait dans la partie la plus plane, couperait la route de Saint-Vivien, le chemin de Baleilles et aboutirait approximativement au nœud routier actuel au carrefour de Fer.  Tant qu’à faire de la prospective, pourquoi ne pas envisager aussi le contournement par l’est, vers la route du Laussou ? Ces réflexions devraient intéresser et commission d’urbanisme et Vivre à Monflanquin ? Notre société n’est pas simple...

E

 - Etat civil - Euro -

Les registres municipaux ont inscrit, en septembre, une naissance, deux décès, quatre mariages. Thomas Young est le benjamin des Monflanquinois.
Hors commune est née Capucine , fille de Hugues et Véronique Odéon-Soulage.
Bravo les parents et longue vie à Thomas et Capucine.
 
Les nouveaux couples du mois sont : Sébastien Driant, artiste musicien et Guillemette Marchand, assistante de direction; Guillaume Rodier, cadre supérieur et Sarah Franko, psychologue; Philippe Mirgoudou, dinandier et Michelle Caminade, aide-soignante; Joël Grenier, psychologue et Jasmine Antraygues, enseignante.
Hors commune : Eddie Claris exploitant agricole et menuisier et Gisèle Flichot, adjointe administrative.
Meilleurs vœux de bonheur aux nouveaux mariés et vifs compliments aux familles.
 
Sont décédées : Marie Dougnol (née en 1906) veuve Roques et Madeleine Carrieu (née en 1923) veuve Blouin. Hors commune : le décès à 55 ans de Jean-Pierre Borie. Il fut durant un temps professeur de Français-Histoire-Géographie au collège.
Nos sincères condoléances aux familles dans la peine. 

EURO

Dans deux mois maintenant, la monnaie en Euros sera définitivement introduite dans notre vie (voir dessin de Serge Faval). Ce transfert sera particulièrement délicat à vivre au quotidien pour les aveugles et mal voyants. Claude Bertrand a suivi une euro-formation pour aider ces personnes. Il se tient à leur disposition au  05.53.36.43.16 pour un rendez-vous.

F

 - Farce - Foirail - Foot -
 
Si vous lisez ces lignes avant le samedi 27 octobre 21 heures, et si vous n’avez pas encore vu « La farce de maistre Capiote », jouée pendant les Médiévales d’août, c’est le moment de sauter dans un des fauteuils de la salle des Consuls. Vous y passerez un bon moment de théâtre avec la troupe locale « Les compagnons du Foirail ».
 
FOIRAIL
 
Justement, les plus jeunes et récents Monflanquinois doivent se demander pourquoi cette dénomination de Foirail ? Une superbe reproduction photographique que l’on peut voir chez le photographe Didier Veysset leur montrera ce qu’étaient au début du 20è siècle les marchés (et donc les foires) aux bovins accueillis sur la place du...Foirail.
 
La municipalité a décidé une importante rénovation du lieu ainsi que de la traversée de Monflanquin. Sont concernés les trottoirs, bordures et caniveaux. Sur la place, on va aménager des terrasses devant les locaux du rugby, du judo, créer une nouvelle enceinte devant l’école (elle servira de plateau sportif pour les écoliers), établir un passage vers la rue de l’Ecole et revoir le revêtement bitumeux, l’entrée et la sortie du parc de stationnement. Le chantier d’un coût de 245.514,11 Euros (1.610.467 F.) est confié à une entreprise de Pont-du-Casse.
 
En février ou mars 2002, la place du Foirail appartiendra au passé historique de la commune.

FOOT

Pour la saison 2001-2002, l’école de foot comprend  des Débutants; trois équipes à 7 : une de Poussins et deux de Benjamins; deux équipes à 11 : les moins de 13 ans et les moins de 15 ans. L’équipe senior évolue en troisième division. Cette saison devrait voir la réalisation de l’agrandissement des vestiaires devenue indispensable avec parfois cinquante joueurs en même temps sur les terrains de Mondésir. 

G

- Gendarmerie - Gravillons -

Depuis le mois de juin, la brigade de gendarmerie était sans chef officiel. Depuis le premier septembre, l’adjudant Alain Roméro est son nouveau chef avec sous ses ordres quatre gendarmes et un gendarme adjoint. Alain Roméro a 41 ans et il est père de deux garçons. Nous lui souhaitons la bienvenue avec sa famille.

GRAVILLONS

Ils ont envahi les chaussées du premier lotissement et ils sont partout en couches épaisses, tapis dans les virages à observer le dérapage des véhicules. Ils se logent confortablement dans les caniveaux. Où iront les prochaines pluies abondantes ? Les gravillons trouvent notre société très accueillante... 

L

 - Loto -

Dimanche 28 octobre grand loto des Aînés Ruraux à la salle des fêtes. 

M

 - MJC - Maison de Retraite - Musée - Musique -

La MJC vient d’ouvrir son propre site Internet :
http://mjcmonflanquin.ifrance.com
On y retrouve l’historique de la MJC, les activités de 2001-2002, diverses informations, l’index de tous les articles parus dans Sous Les Arcades de 1965 à 2000 et le sommaire du dernier Sous Les Arcades paru.
 
Samedi 29 septembre, la MJC était présente à Agen à « Terre d’asso », le rassemblement des associations lot-et-garonnaises Le stand a été monté par Jérôme Spiers, animateur des percussions et toutes les activités de la Maison étaient représentées grâce aux dessins de Serge Faval. Quelques numéros de SLA ont permis aux visiteurs de faire connaissance avec notre revue.

Archéologie - Une quinzaine de personnes se sont réunies autour de Martine Viénot pour reconduire une sortie tous les quinze jours, dirigée alternativement par Martine Viénot et Guy Courlet. La prochaine aura lieu samedi 27 octobre avec rendez-vous à 14 heures devant la MJC. Par ailleurs, le fonds du docteur Lejard offert à la MJC, est maintenant abrité dans le local de la section.

Ensemble vocal - Les choristes ont donné un concert a capella dimanche 21 octobre dans l’église de Saint-Vite. Trois nouveaux chanteurs sont venus grossir l’effectif 2002.

Judo - Il tenait son assemblée annuelle mercredi 24 octobre. Plus de détails le mois prochain. Le 29ème licencié pour cette saison est un retour sur le tatami. Il s’agit d’Alain Zinani, ceinture noire, qui aidera sans doute le président Merle de ses conseils techniques.

Multimédia - La section s’ouvre à Internet qui sera accessible aux adhérents. Vous en saurez plus le mois prochain.

Tennis de table - Cette activité se veut essentiellement de loisirs et sans esprit de compétition. On peut y jouer librement au second étage de la Maison, pendant les heures d’ouverture du secrétariat. Sinon la clé est à demander chez Marcel Fernandez, Patrick Fiol tous deux rue Sainte-Marie ou Jacques Folcher, rue de l’Union. Un dimanche de temps à autre, tout le monde se retrouve pour un petit tournoi interne. Contact auprès d’Alain Mattéo (05.53.36.37.09) ou renseignements au secrétariat. 

MAISON de RETRAITE

Un car partagé avec les pensionnaires de Cancon et Castillonnès pour se rendre à Mézin au musée du Bouchon, visite de l’église et déjeuner au restaurant « Les 7 princes ». Ensuite direction Nérac pour une promenade calme et bucolique en gabarre sur la Baïse pour terminer cette sympathique journée par une visite gourmande d’une chocolaterie.

 La Semaine Bleue à la Maison René Andrieu a accueilli des expositions de qualité. Les panneaux « Au frontière de l’Himalaya » permettaient une bonne connaissance de ces pays au bord de cette vaste barrière. L’artisanat montrait toute la finesse manuelle et artistique des paysans. Diverses oeuvres d’artistes locaux (Françoise Aupitre, Uwe Bahsen, Marie-Danielle Brix, Jacques Coumeau, Mme Dingli, Guy Fraigneau) agrémentaient très agréablement les murs de la Maison. Une semaine de qualité !

MARCHÉ

Une commission de contrôle sanitaire est venue se promener sur le marché de la cité. Ses recommandations sont les suivantes : il faut des sanitaires spécialement réservés aux marchands; prévoir trois points d’eau facilement accessibles; un endroit réservé à la vidange des eaux usées; le sol central ne doit plus être « pulvérulent » (dico = qui est à l’état de poudre fine). Toutes les statistiques montrent d’ailleurs que depuis le Moyen Âge aucun de nos ancêtres n’a survécu à l’ingestion de cette poudre insidieusement mêlée à nos achats. Une chance encore que dans les heures que nous vivons elle ne soit pas blanche ! Notre société n’est pas simple.

MUSÉE  

Le musée des Bastides organisait une soirée spéciale enfants le samedi 6 octobre. Soixante personnes dont trente enfants ont remonté les siècles jusqu’au Moyen Âge, guidées par un troubadour. Il les a aidées à retrouver Janouille la Fripouille, le gardien d’authentiques trésors. Contes et fabuleuses histoires médiévales sont alors venus enchanter cette soirée. Une chance encore que notre société permette aux jeunes de rêver. 

MUSIQUE

Pour mémoire énonçons les diverses disciplines qui sont enseignées à l’école de musique intercommunale située rue de la Paix : accordéon, batterie, chant, chorale, flûte à bec, flûte traversière, guitare, percussions, piano, saxophone, solfège, saxophone, violon alto, violoncelle. Une classe d’éveil vient d’être ouverte à partir de six ans. Cette saison également création d’un orchestre. On se renseigne auprès de M. Janin, directeur 05.53.66.48.30 ou à la Communauté des communes du Monflanquinois, rue des Arcades tél. 05.53.49.55.80 

R

 - Repas - Retraite - Roman -

L’association d’aide à domicile en milieu rural vient d’obtenir 15.000F. pour la mise en place d’un service de portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées ou handicapées. 

RETRAITE

Après trente-six ans de service (dix-sept à Fumel, dix-neuf à Monflanquin), Monique Salvant (voir photo) raccroche marmites, poêles et casseroles. Les grosses têtes mathématiques du Cap del Pech ont sorti leur calculette pour affirmer que le chef du service-cuisine du collège a dû diriger la préparation de 3.937.500 repas. On oubliera sans doute rapidement ce nombre mais collégiens et professeurs se souviendront longtemps de la qualité des déjeuners. Longue et bonne retraite Mme Salvant !
 
Partez à la retraite à vingt-cinq ans sans dossier, sans formalité, sans le sou, sans rien; notice contre 35 F. en timbres.

ROMAN

Dans le N° 431, je vous invitais à lire Méphisto valse, le premier roman d’Ollivier Pourriol dont la famille est originaire de Monflanquin.
 
Le Monde des Livres a également remarqué ce roman et conclut sa critique par : « D’une sobre efficacité, un premier opus qui appelle le bis. » (Grasset, 252 p., 15 €)

S

 - Secours populaire -

On connaît cette association qui oeuvre dans les 4 Cantons. Actions en faveur des enfants (vacances d’été et jouets de Noël), permanences hebdomadaires du samedi matin pour les aides alimentaires et vestimentaires vers les familles, et pour soutenir financièrement toutes ces activités organisation de braderies et tombolas.
 
Au-delà de ce presque quotidien, le Secours populaire a cherché le collaboration des plus jeunes comme ceux de Lacapelle-Biron pour une réalisation touchant l’environnement, la prise de contact et un projet d’aide à une association de Salvador.
 
Côté chiffres on s’aperçoit que les dépenses d’alimentation ont progressé de 60% en trois ans ! Malgré cela, le budget reste en équilibre. Deux déceptions face à ce bilan positif : l’absence non excusée des représentants municipaux des communes des 4 Cantons d’où l’interrogation des responsables sur la reconnaissance de leur utilité sociale ? et la difficulté à renforcer l’action des bénévoles sur les secteurs de Cancon et Castillonnès. La société n’est pas simple.

T

 - Tourisme -

Dès le feu vert du permis de construire (9 octobre 2001), Pierre et Vacances a planté un grand panneau près de l’entrée de l’ancien camping, côté lac. On peut y lire :
Bénéficiaire : SNC Monflanquin Loisirs 11 rue de Cambrai 75019 Paris.
Nature des travaux : Résidence de tourisme sous forme de 26 maisons et 46 logements, avec piscine et parkings extérieurs.
Superficie des terrains d’assiette du projet : 41.000m2
Hauteur maximale de la construction par rapport au sol naturel : 9,60m.
Le maire a précisé que les travaux ne commenceraient pas avant mars/avril 2002. La commune devra auparavant démolir les bungalows installés sur cette première partie du projet.

U

 - UNSS -

Le sport scolaire a montré toute sa vitalité avec le grand rassemblement de tous les adhérents volontaires aux différentes associations sportives des collèges. Le stade de Coulon a accueilli tout un mercredi, plus de deux cent-cinquante élèves des collèges de Fumel, Libos, Penne d’Agenais, Anatole France, Crochepierre, EREA de Villeneuve/Lot et Monflanquin. Ce rassemblement autour des activités suivantes : tir à l’arc, VTT, tennis, bi-cross, badminton, basket, golf, foot à 4 sans esprit de compétition, voulait avant tout préparer les collégiens à faire connaissance et à l’esprit sportif principe premier qui devrait être maître de toutes les rencontres.

V

 - Vigipirate -

Votre association - qu’elle soit sportive, culturelle ou récréative - projette d’organiser une manifestation payante où elle espère deux cents participants ou plus ? Alors grâce au plan Vigipirate, elle doit en informer la sous-préfecture par un imprimé mis à sa disposition à la mairie de votre commune.
 Qu’on se le dise : notre société n’est pas simple !

 Le lampiste. 

Haut de page

.
wpeE9.jpg (14614 octets)
.

Novembre 2001  - SLA n° 433

A

 - ADMR -

L’aide à domicile en milieu rural a comme projet un service de repas à domicile qui couvrirait tout le canton de Monflanquin. L’association, que président conjointement Bernard Raffié et Daniel Ollés, emploie actuellement 13 aide-ménagères à temps partiel et une secrétaire en emploi CEC pour l’information et la tenue du planning. Rappelons que les permanences de l’ADMR sont gracieusement accueillies dans un local de la Communauté de communes du Monflanquinois, rue des Arcades. L’équipe d’intervention est renforcée par une technicienne d’intervention sociale et familiale (TISF) et par les bénévoles qui jouent un rôle éminent pour le contact avec les familles.
 
La rapport financier a permis de préciser les diverses participations au fonctionnement du service : 67% des caisses ou mutuelles, 15% des familles, 2% en subvention communales, 1% d’une manifestation et 13% en divers
B

 - Banda - Bibliothèque -

Après la cérémonie du 11 novembre, les Verts à Pieds ont officiellement inauguré la « Niou Turne », leur nouvelle salle de répétition sous la salle des fêtes et face à l’école primaire. C’est là que répètent les trois formations des Verts à Pieds : les Timbales, les Gobelets et la Banda d’origine.

les Timbales pour les plus jeunes. Ils s’initient à la pratique de la musique de groupe sous la direction de Jean-Paul Zambonini.

 Les Gobelets de 11 à 18 ans savent lire une partition et jouer d’un instrument. Ils sont placés sous la direction musicale de Philippe Bouygues avec un programme des plus éclectiques qui va du folklore à New-Orléans en passant par la variété. Les cuivres et les percussionnistes de tous âges sont particulièrement recherchés pour étoffer les trois formations.

Les projets ne manquent pas. Le vendredi 24 novembre concert en soirée où sont invités tous les amis de la musique. Le dimanche 26 messe en musique à 11 heures pour honorer Sainte-Cécile, la patronne des musiciens.

Mais c’est à la Saint-André que tout devrait exploser avec la venue le samedi 2 décembre, des joyeux « Hestayres » pour une soirée de déguisements « Enfer et Paradis ». On espère également la présence de la Pena des Sixties de Parentis-en-Born et los Arsouillos d’Aire-sur-Adour. 

BIBLIOTHEQUE

Par habitude mentale et donc par paresse on continue à l’appeler ainsi. C’est Médiathèque qu’il faut dire. On y trouve et emprunte des livres, albums, revues, des collections locales (cartes postales, Sous Les Arcades et éditions de la MJC), mais aussi des cassettes.

On peut également travailler à des recherches sur ordinateur et bientôt peut-être une ouverture vers Internet.

La Communauté de communes du Monflanquinois est gestionnaire de cette bibliothèque-médiathèque. Elle est tête de réseau des divers équipements diffusés dans le canton (Gavaudun, Lacapelle-Biron, Monségur, Montagnac, Saint-Aubin et d’autres communes ont leur bibliothèque ou point de lecture, équipés en informatique). De nombreux bénévoles appuient le travail du personnel salarié permanent Deux journées de formation ont été conduites par une formatrice spécialisée, mandatée par la Bibliothèque départementale pour renforcer cet esprit intercommunal et rendre le travail d’équipe plus efficace. 

C

 - Collège -

Les vacances de la Toussaint ont été mises à profit par la SEM 47 pour conduire l’aménagement complet d’une nouvelle salle de physique entièrement équipée et pour doubler la surface du préau dans la cour. Coût : 500.000 francs. 

D

 - Don -

N’oubliez pas la prochaine collecte du Don du Sang : lundi 4 décembre (foire de Saint-André) de 8 h. à 11 heures. 

E

 - Espace-Forme - Etat Civil -

L’établissement sera fermé dimanche et lundi 24 et 25 décembre ainsi que le 31 décembre et le 1er janvier. Fermeture pour révision annuelle des installations du 7 janvier au dimanche 14 janvier 2001 compris.

ETAT CIVIL

Un mois d’octobre où l’on enregistre la naissance d’Anthony dans la famille Picoli. Félicitations aux parents et belle vie à Anthony.

Deux décès : Marie Loubat (née en 1905) veuve Tinchou ; Marie-Christine Guillemin (née en 1942). Nous nous associons à la peine des familles. 

G

 - GEM - Gendarme -

«  L’ hérésie »   est le thème choisi pour les journées médiévales 2001.

Celles du dernier été ont bien marqué la fin du siècle : densité des manifestations et animations durant les trois jours; implication de nombreuses associations (rugby, tennis, hippique) dans ces médiévales. La voie choisie par l’atelier-costumes avec son activité hebdomadaire est peut être une perspective intéressante vers une animation globale et des retombées économiques ?

Tout en conservant leur autonomie, les journées médiévales Monflanquinoises vont élargir leurs activités dans une nouvelle association Vallée du Dropt-Vallée des bastides (Eymet en Dordogne et Saint-Félix-de-Foncaude en Gironde) avec pour dénominateur commun le Médiéval.

Les 30 000 francs de bénéfices du bilan financier seront affectés à d’autres activités du GEM (concerts, conférences...). 

GENDARME

Thierry Duffour est depuis peu à la brigade de gendarmerie de Monflanquin. Il arrive de Saint-Chéron dans l’Essonne. M. Duffour est âgé de 28 ans, il est marié et père d’un garçon et d’une fille. Nous souhaitons à la famille Duffour d’être bien   parmi nous. 

M

 - MJC - Moto –

Marie-Christine Di Nardi est  salariée par la MJC, en emploi CEC, 15 heures par semaine. Elle est à la disposition du public à la MJC, place des Arcades, pour toutes demandes de renseignements sur les activités ou les éditions, le lundi de 14 à 16 heures; le mardi de 8 h45 à 11 h 45, le mercredi de 14 h30 à 19 heures, le jeudi de 8 h15 à 11 h45; le vendredi de 14 à 16 heures. Ces horaires sont affichés dans le hall d’accueil à l’entrée de la Maison.

Poterie - Rappelons que la première séance a eu lieu le samedi 18 novembre à 14 h.30, à l’atelier rue Saint-Pierre, face au Trésor public. Ce sont deux potiers professionnels qui dirigent dorénavant cette activité.

Renseignements sur place ou au secrétariat.

professionnels qui dirigent dorénavant cette activité.

Renseignements sur place ou au secrétariat.

Ping-Pong - ou le tennis de table sera sans doute une prochaine activité animée par Alain Matéo. Pour cela la MJC recherche des tables de jeu.

Scrabble -  Cette quatrième semaine de novembre, le club a participé à des simultanées organisées sur le plan national. La fédération fait un tirage qui donc, est identique pour tous. Les plis sont décachetés au même moment partout. Il y ainsi dix parties de prévues. Le scrabble MJC en a organisé quatre. L’intérêt de ces simultanées est de permettre à chacun de situer très exactement son niveau sur le plan national. Quelques résultats dans le prochain Sous Les Arcades.

Ensemble vocal - concert a capella sous la direction de J.P.Fourcade, samedi 25 novembre à 21 h. en l’église d’Eysses au profit de Homéopathes sans frontières. Prix 60 F.

Autre concert -gratuit cette fois - le samedi 16 décembre à 16h.30 dans l’église de Montagnac/Lède. Au programme : voyage musical à travers l’Europe.

MOTO-CLUB

La finale du championnat de France de cross-country a confirmé les valeurs. David Frétigné en pilote Inter; Jean-Marie Berger en National  250cm3; Jean-Pierr Castello en National de moins de 125cm3; Pascal Autexier en Nationaux 4 temps; Christian Chambard en Promotion. Mais quelles batailles a dû livrer l’équipe du présidentYves Delpit pour que l’épreuve puisse avoir lieu. Il a fallu en urgence modifier tracés, fléchage et sécurité des terrains détrempés avant que la manifestation démarre. 

P

 - Pollen -

Bienvenue aux nouveaux artistes en résidence : Nathalie Six et Hervé Coqueret.

Lundi 27 novembre à 18 h., l’association Pollen vous convie à la présentation de l’exposition « Le seuil, quel seuil ? ». Dix photographes présentent leurs oeuvres. Cette exposition est organisée par l’association culturelle de Lacanau. L’exposition est visible gratuitement, dans les locaux de la rue Sainte-Marie, jusqu’au 22 décembre du lundi au vendredi de 10 h. à 12 h. et de 14 h. à 17 h..

Ouverture exceptionnelle samedi 2 et dimanche 3 décembre pour les fêtes de Saint-André. 

R

 - Recensement -

Isabelle Gayral est chargée du recensement agricole communal qui devra être terminé le 31 janvier 2001. 

S

 - Souvenir -

Quatre ans de sacrifices, de tueries et d’horreurs de la guerre 1914-1918 ont profondément marqué la conscience nationale. Le rassemblement des autorités, des anciens combattants, des représentants associatifs, des enfants des écoles et de la population autour du monument aux morts témoigne de la permanence du souvenir du 11 novembre 1918.

T

 - Tennis - Tourisme - Travaux -

L’USM, autour du président Daniel Ollès, a dressé le bilan d’une année d’activités. Les effectifs sont stables autour de 66/70 adhérents. Trois équipes sont engagées dans les compétitions départementales et régionales. L’équipe masculins 1 reste en troisième série et les masculins 2 en sixième série. L’équipe féminines 2 évolue en deuxième série. A noter la progression de Valérie Ollès classée en 15/2.

Le Sport-Eté a permis à plus de 120 participants de découvrir ou s’initier au tennis. Par contre le tournoi traditionnel d’août a été une déception quant à la participation vacancière. Lors des trois journées médiévales, le tennis installe un stand de restauration-grillade-maison sur la place des Arcades où règne une excellente ambiance.

L’école de tennis compte une quarantaine d’inscrits et fonctionne avec des éducateurs fédéraux premier et deuxième degrés, chaque mercredi de la période scolaire

La santé financière du club est bonne. Tous les tarifs de l’an dernier sont maintenus. Des travaux importants aux courts 3 et 4 et l’aménagement d’un local au gymnase sont en projets.

Le bureau est ainsi réélu : Daniel Ollès, président; Gonzague Bourgeois, trésorier; David Guiller, secrétaire; Edgar Gorin, responsable des compétitions; Alain Mattéo, responsable de la formation, de l’école de tennis et de l’arbitrage; Jean-Claude Perletti et Stéphane Vanbelleghen, responsables des infrastructures. 

TOURISME

La CIELT - actuel bailleur du site Coulon-Mondésir - souhaiterait dissocier la partie « Mondésir » c’est à dire les bâtiments de l’Espace-Forme, du restaurant du Lac et les douze pavillons proches de la Maison de Retraite et la partie « Coulon » c’est à dire le camping et les bungalows. Les discussions sont en cours. Elles n’aboutiront vraisemblablement qu’après les prochaines élections municipales de mars 2001.

Néanmoins, le conseil municipal a donné son accord pour la transformation des douze pavillons (côté Maison de retraite) en 36 chambres hôtelières avec salle de bain indépendante. Coût estimé des travaux pour la CIELT : 5 millions de francs hors taxes, subventionnés à 17%. 

TRAVAUX

Restauration réussie d’une façade d’immeuble à l’angle de la rue de l’Union et du carrérot des Augustins. Mais du coup la ruine presqu’en face devient encore un peu plus triste.

Réfection de toiture dans la maison nouvellement acquise par la municipalité, rue des Arcades.

Visite des techniciens municipaux au gymnase pour remplacer tous les plexiglas en ruine. 

V

 - Veau -

Pour cause de folie humaine pas de ventre de veau pour la prochaine Saint-André, la dernière du siècle! Vous pourrez vous rabattre sur la dinde. A ce propos, en exclusivité pour nos abonnés, une recette de dinde spéciale Sous Les Arcades quelques pages plus loin. 

Maintenant pour ceux que toutes ces histoires de mal bouffe écœurent nous avons relevé l’annonce suivante :

« Grève de la faim - Je fais la grève de la faim et j’ai besoin que l’on me parle. Téléphoner au 05.65.99.01 uniquement aux heures de repas. »

Annonce tirée de « Faits divers » de Raoul Lambert :

« Gardiennage - Cause départ en vacances en juillet, quelle est la personne aimant sincèrement les animaux qui garderait mes douze bœufs, vingt-quatre vaches, onze chevaux et dix-huit cochons ? En échange garderais, en août son chien ou son chat, à condition qu’ils soient propres. »
Le lampiste

Haut de page

 

FR ES IT BE CH QC
MJC Monflanquin, Nouvelles, chronique 2001

 

Blog MJC

 

éditorial -
 
Sa Revue  "S.L.A. :
  Vie de SLA
  Site @ de SLA
  Le dernier N° paru    
    index 1996-2000,
    index 1990-1995,
    index 1965-1990 
 
 
Ses "Nouvelles"
Année 2000
Année  2001
 
Pages du Canton
Année 2002
Année 2003
Année 2004
Année 2005
 
Ses Publications
Ses activités -
-mjc fête ses 40 ans : 2 juillet
-mjc AG 2007
-Fête St André décemb. 2006
 et aperçu du P.L.U
Monflanquin fête  750 ans
 
Des Sites web
Animation ailleurs
Passé/transition
: documents,
 
Présent
vos photos -
photos aériennes
Coup de coeur.
anciens élèves -
 
Communauté des Communes
Pages du Collège

Saint André 2006

St André 2007

Ateliers Numérisés

La vie de la MJC sur son blog