Blog MJC

 

éditorial -
 
Sa Revue  "S.L.A. :
  Vie de SLA
  Site @ de SLA
  Le dernier N° paru    
    index 1996-2000,
    index 1990-1995,
    index 1965-1990 
 
 
Ses "Nouvelles"
Année 2000
Année  2001
 
Pages du Canton
Année 2002
Année 2003
Année 2004
Année 2005
 
Ses Publications
Ses activités -
-mjc fête ses 40 ans : 2 juillet
-mjc AG 2007
-Fête St André décemb. 2006
 et aperçu du P.L.U
Monflanquin fête  750 ans
 
Des Sites web
Animation ailleurs
Passé/transition
: documents,
 
Présent
vos photos -
photos aériennes
Coup de coeur.
anciens élèves -
 
Communauté des Communes
Pages du Collège

Saint André 2006

St André 2007

Ateliers Numérisés

La vie de la MJC sur son blog

 

Dans les communes du Canton

2002

----------------------------------------------------

choisissez votre année
Année 2002
Année 2003
Année 2004
Année 2005

 

Sous les Arcades , n° 445 , novembre 2002.
Dans le canton
 
MONTAGNAC-SUR-LÈDE
 
Carnet: Honte à nous ! : Dans le précédent numéro de Sous les Arcades, dans cette rubrique du Canton - et dans les Nouvelles - une erreur de prénom nous a fait annoncer le décès d’un des deux frères Rigal : Fernand. Or c’est René qui est décédé, également ancien combattant de la guerre 39/45. Malgré la gentillesse de Claude Bertrand qui est allé présenter nos excuses à Fernand Rigal et à son épouse, le mal était fait, causant bien des ennuis à la famille. Qu’elle sache combien nous restons affectés par cette malheureuse méprise et veuille bien accepter - ainsi que nos lecteurs -  nos bien sincères excuses.
 
Dimanche 27 octobre, 65 exposants avaient envahi le village pour un vide-greniers qui s’étalait jusque dans la salle polyvalente. Toute la journée, bonne fréquentation, malgré une averse en début d’après-midi, mais le soleil  peu après prenait le dessus.                                                      Gilbert FOUQUET.
 
LACAPELLE-BIRON
 
Carnet :  Décès de Odette Dugas, née Berthier, à l’âge de 95 ans ; obsèques le mercredi 13 novembre, église de Lacapelle ; inhumée au cimetière de Lacapelle.
 
Début  octobre et mi-novembre, la société de chasse a procédé à un lâcher de faisans. Les battues au chevreuil ont commencé le dimanche
20 octobre. Les chasseurs ont nettoyé au gyrobroyeur le chemin de Saint-Arnaud, également chemin des randonneurs.
Tennis : l’équipe senior participe au championnat d’hiver et à la Coupe de Guyenne. Les petits étaient 25 à l’ouverture de la saison. 3 groupes (4-6 ans / 7-11 ans / 12-14 ans ), soit 3 séances distinctes chaque semaine, animées par Charlotte, Martine, Sophie et Jennifer.
                                                         D’après les notes de Michel DEBIARD.
 
LACAUSSADE
 
Assainissement, enquête publique : permanences du commissaire enquêteur à la mairie :   les mardis 26 novembre et 17 décembre,  14 h. à 17 h.
 
Comité des fêtes : un nouveau bureau est en place depuis le 14 novembre : cette année le village sera décoré pour les fêtes de fin d’année.
        Patrick JAYANT.
 
 
LE LAUSSOU - MONFLANQUIN - PAULHIAC
 
Ruisseau de la Gourgue : le retour des truites. Nous évoquions dans le précédent numéro l’opération réussie de restauration du ruisseau de la Gourgue, affluent du Laussou. Sur un kilomètre, une équipe de jeunes en insertion a remis en état le lit et les berges de ce ruisseau de 2 km., inaccessible, que les poissons avaient abandonné. Les 200 adhérents de la Société de pêche intercommunale peuvent se réjouir. De plus, cette action environnementale a été distinguée au niveau régional, puis national.
 
 Trophées  Halieutica  :    Pierre  Pralong   ( président de l’AAPPMA * ),  à dr.,  et Jacques Lompech (trésorier), ont bien mené leur barque.          Photo DR.
 
 Le 30 septembre 2002, un représentant de La Lyonnaise des eaux, les délégués régional et départemental des AAPPMA (*) sont venus sur place, au Laussou, constater les résultats, en féliciter les auteurs, y compris les maires du Laussou (Max Lemarchand) et de Paulhiac (Marcel Calmettes). Figurant parmi les 9 dossiers sélectionnés pour la « finale » nationale, La Gourgue offre d’ores et déjà un joli « coup de pub » à la Société de pêche et au canton de Monflanquin.
 
(*)AAPPMA: Association  Agréée pour la  Pêche et la  Protection du  Milieu  Aquatique).
 
 
SAVIGNAC-SUR-LEYZE.
 
Carnet. Décès de Mme veuve Pierre Fabre, née Isabelle Genibois, inhumée au cimetière de Colayrac-St-Cirq le 21 octobre 2002.
Décès de Aimée Frespuech, née Laporte. Obsèques le 30 octobre 2002 en l’église de Savignac ; inhumation au cimetière de Savignac.
 
Pierre Delaigle décoré :
Le 14 juillet dernier, ce Savignacais devenu Villeneuvois   a reçu  la médaille de  l’Ordre national  du  Mérite. Ancien militaire, Pierre
Delaigle  est  correspondant  de l’Armée de l’air  pour  l’arrondissement  de  Villeneuve.
Il  est  par  ailleurs    président  national  de l’école des sous-officiers de Rochefort.
Pierre Delaigle laisse beaucoup de souvenirs à Savignac, notamment en raison de ses actives implications  associatives  qui débordaient jusqu’à Radio 4. Photo Sud-Ouest
                                                                      
 
SAINT-AUBIN
 
Carnet. Décès de Eva Marie Thérèse LACOMBE, née Delbrel, à l’âge de 95 ans. Obsèques le 14 octobre en l’église de Saint-Aubin ; inhumée au cimetière de Saint-Aubin.
L’Amicale des anciens élèves de l’école primaire de Saint-Aubin vient d’être officiellement constituée. Elle organise le samedi 30 novembre, à 22 heures, dans la salle des fêtes, une soirée « châtaignes et vin nouveau » avec la participation du groupe vocal Gadaloc. Son Bureau est composé de : Président Jacques Verdeyroux – Vice-président Alfred Crestani – Secrétaires Geneviève Guillot Ancelin et Marthe Austruy – Trésoriers Hubert Lardel et Pierre Monteil. Responsable animations : Gisèle Jolicart.
 
SALLES
 
Carnet : Décès de Alexandre Pagiusco,à l’âge de 81 ans. Inhumé le 13 juillet 2002 au cimetière de Salles.
 
 
PAULHIAC  
 
Carnet. Décès, le 18 août 2002, de Marie Soufflette, née Glaunez, à 74 ans. « Originaire de Boudy-de-Beauregard, elle rejoignit à Paulhiac, après son mariage, son époux Raymond. Elle était toujours très attentive au bon entretien de la ferme. Elle se retira de la vie active en 1968 à cause de la maladie qui prenait sa vie en tenaille…ses forces se sont épuisées au fil des ans. »        
 
Décès, le 8 novembre 2002, de Marie-Louise Bouscaillou, née Prieur, à l’âge de 90 ans. Inhumée au cimetière de Villeréal.  « Elle avait passé son adolescence avec ses parents à Gavaudun. Après son mariage avec Paul Bouscaillou elle s’était installée à La Moutole, commune du Rayet. Puis le couple vint s’installer au moulin de Fraysse à Paulhiac, son mari étant boulanger-minotier. L’incendie du moulin les fit agriculteurs. Un de leurs deux fils, Louis, assure la poursuite de l’exploitation agricole ».                                             Michel Calmettes.
 
GAVAUDUN
 
L’assemblée générale du comité des fêtes à reconduit à la présidence François Curos. L’association « Les sentiers artistiques » a elle aussi tenu son assemblée générale. Parmi le bilan des activités : le carnaval, le festival de théâtre, la nuit de l’escalade, la gestion de la médiathèque (plus de 800 prêts pour 54 lecteurs et de nombreuses consultations d’internet). Au programme 2003 : le carnaval, samedi 22 mars – nuit de l’escalade, le mardi 5 août – le festival de théâtre du jeudi 21 au dimanche 24 août.
 
La bibliothèque est ouverte au public les mardis et vendredis de 16 h. 30 à 18 h. et les samedis de 10 h. à 11 h. 30.         
 
Quad’évasion  a fêté ses 4 ans. L’association compte aujourd’hui 70 adhérents répartis sur l’ensemble du département. D’oct. 2001 à oct. 2002 elle a organisé 12 grandes randonnées ; 4 journées d’initiation pour les enfants (plus de 300 ont participé) ; 5 journées d’assistance à des clubs sportifs ; 16 animations lors de fêtes de villages ; participation au téléthon et un loto de noël. Son bureau est constitué par : Bernard Gipoulou, président – Jean-Paul Destieu, vice-président – Michel De la Marlière, trésorier – Nathalie Molinié, trésorière adjointe – Valérie Coustou, secrétaire. La reprise de la saison a vu une randonnée à Anthé le 26 octobre. Prochain rendez-vous, le téléthon, samedi  7 décembre.
  Maurice Caumières.
 
La 18ème saison musicale de « Connaissance des Jeunes Interprètes » s’est ouverte sur un concert fin septembre en l’église de Laurenque. « Un raffinement majeur » déclarait enthousiaste Michel Debiard, cheville ouvrière inlassable de l’association. Une claveciniste et un quatuor à cordes  ont brillé avec Soler (quintettes italiens) ; Mozart et Jadin ; Schubert (quatuor inachevé).
     Michel Debiard.
 
 
Envals
 
Carnet : Décès de Marie-Thérèse Fradet, née Fradet, 92 ans ; inhumée au cimetière d’Envals (commune du Laussou).
 
                                       
MONSÉGUR
 
 
PAULHIAC
 
.   Carnet. Pierre Brunaud est décédé le 06 septembre 2002 à l’âge de 77 ans.                                                                                 
 
Sous les Arcades , n° 444 , octobre 2002.
 
L’été   dans  le  canton
 Du 26 au 30 août, le RAID PERIGORD AVENTURE a regroupé 110 jeunes 14/16 ans venus de 9 pays européens. Parmi les épreuves : VTT, escalade, canoë, course à pied… Chaque équipe devait être constituée de 2 Français et 2 Européens. Hourrah ! c’est l’équipe de 3 jeunes du canton et un Canconnais qui a conquis la 1ère place, sur 33 équipes. Charly Lataste (Français, de Cancon), Marc Truffet  (Français, de Monflanquin), Noë Politi, Belge, de Paulhiac), Michaël Vandamme (Belge, de Monflanquin), ont été les plus forts sur les 4 jours du raid. De vrais champions !
 
GAVAUDUN
 
Cet été, arrivant sur la place du Café, au pied du château, on était accueilli par des jeunes qui proposaient une gamme d’animations. 1er choix, la visite du château (en français ou en anglais), départ toutes les heures, avec visite de l’exposition expliquant l’évolution de l’architecture défensive des châteaux-forts.
On pouvait aussi s’inscrire pour une des randonnées du samedi ou du dimanche, à la découverte des paysages et des curiosités de la vallée, option 10 km sur la journée, ou 4 km sur la demi-journée. Deux conférences  sur « Les plus beaux châteaux-forts de France », 18 juillet et 14 août.. Animations de qualité,  poursuivies en septembre pendant les week-ends.
Concerts : église de Laurenque bondée le 3 août pour un jeune trio inspiré . Et, le 21 septembre, ouverture de la 18ème saison musicale avec une claveciniste.
Théâtre : 5ème festival « Gavaudun à contre-jour » (22,23,24 et 25 août) avec  d’excellentes représentations du « Malentendu » de Camus, d’ « Amour, Amor » de Federico Garcia Lorca, de « Audience » de Vaclav Havel. En soirée de clôture, une troupe de Cholet donnait « Les Fous de la Reine » de Jacques Rampal. Chaque jour à 19 h., au Café, les comédiens offraient une animation gratuite. Pari culturel largement gagné pour ce petit village de moins de 300 habitants.    
 Carnet : décès de Fernand Rigal, ancien prisonnier de guerre.
 
MONTAGNAC-SUR-LÈDE   
 
Les années se suivent mais sont parfois inégales car notre été fut perturbé par un temps chaotique et souvent maussade. De plus, la conjoncture économique morose réduisit d’un quart la fréquence des séjours touristiques tandis que l’absence de Musique en Guyenne privait le village d’un concert d’ouverture qui lui avait apporté l’année dernière une audience de bon augure pour l’avenir.
La journée du Jardin n’échappa pas à ce contexte   et, bien que  le succès  fût au rendez-vous,l’afflux des visiteurs   fut moindre que celui des deux saisons  précédentes. Toutefois,   l’initiative de la mairie d’ouvrir le  Café  des  Allées durant les  week-ends de juillet et août permit à nombre d’entre nous  de s’attarder sur sa terrasse aux heures de l’apéritif, offrant   ainsi  au  village  une  fré-  quentation  à laquelle il   n’était   plus habitué.
Assurée par des bénévoles des   associations de Montagnac, son  exploitation  dégagea  un   bénéfice   substantiel  dont une grande partie  fut reversée à la commune et répartie de la manière suivante : 517,87 € pour assurer l’échange standard du moteur de tintement de la cloche de l’église qui ne sonnait plus les heures depuis quelques mois (offerts par l’association « Demain Montagnac ») et 150 € pour l’école (offerts pas l’association « Les archers de la Lède »).
 Manifestations   d’octobre :  le  samedi   12  octobre,  à  20 h. 30  à   l’église  de  Montagnac, les   «  Milton Gospel Singers  »,   chorale  d’une cinquantaine de per-sonnes. Le dimanche 27 octobre, vide grenier toute la journée, jumelé avec le marché aux puces qui se tiendra  à Monflanquin, comme tous les derniers diman- ches de chaque mois.         Gilbert FOUQUET                                                                                                       
Les Archers de la Lède  se sont distingués   au concours de tir à l’arc  en plein air de Pujols, le 30 juin, se classant en tête chez les Poussins (Kevin Normand), chez les Vétérans hommes (Denis Casagrande) et chez les   Seniors dames (Martine Casagrande).
 
 Une exposition était installée au point lecture  du 26 juin au 21 juillet : « L’arbre caché dans la forêt de la littérature du 20ème siècle » composée de 18 panneaux, 2 cédéroms et 83 livres.
 Démonstration de polo :  le week-end  de la mi-août, fut riche en animations. Repas communal  le samedi soir, exposition  d’oiseaux d’une  collection  privée  et rampeau,  le dimanche, et une  rencontre  sportive  inédite :  un match de polo   (deux mi-temps de 7 minutes)  entre deux équipes de 4 chevaux et leurs jockeys.
Carnet: décès de Fernand Rigal, ancien prisonnier de guerre.
 
LACAPELLE-BIRON 
 
Carnet :  Décès de Georgette Monteil, 82 ans ; obsèques le vendredi 19 juillet en l’église de Lacapelle ; inhumée au cimetière de Lacapelle.
Mariage : de Laurent Saint-Béat, médecin (comme son père, qui est le maire de Lacapelle), avec Laure Boursier. Les rugbymen de Lacapelle et de Villeréal (son club actuel) ont formé la haie d’honneur à la sortie de l’église de Pradines (Lot).
Exposition « Victor Hugo, l’homme océan » au SI, du 15 au 31 juillet.
Regarder les étoiles : par temps clair, tout l’été, le club d’astronomie accueillait les amateurs à l’observatoire. Pour « La nuit des étoiles », le 8 août, ce sont deux télescopes qui étaient mis à la disposition du public.
Le dimanche 11 août, c’était la  17ème Foire à la poterie. Malgré le temps pluvieux 5 000 personnes   sont venues au hameau médiéval de Saint-Avit, investi par les étals   de 50 potiers et céramistes. Le prix Bernard Palissy a été attribué à  Pascal Geoffroy. En soirée, concert de jazz, site illuminé. Tout l’été le musée Bernard Palissy présentait la collection réunie  au cours de dix années d’acquisitions. Et il y eut aussi  du monde
le  22  septembre pour  la  « Journée du Patrimoine qui proposait une conférence sur les techniques   du  célèbre céramiste.
Les 24èmes Foulées  capelaines,(18 août) ont enregistré 28 coureurs. Le semi-marathon de 21 km a été remporté par Patrice Coumes en 1 h.18. Premier vétéran, Fabrice Gallimardet. Dans « les 10 km », 1er Jérôme Becht, 32 minutes 12. sec. Vétérans hommes 1er Guitard. Cadets : 1er Quesnel – Juniors : 1er Delpit – Dames Espoir : Chauvis – Vétérans dames 1ère Mme Deleu. Parmi les nombreuses autres manifestations, mentionnons la belle fête de la Carbonnière, avec un millier de couverts à la bodega du samedi soir, un vide grenier, le repas dans la rue du dimanche soir, qui ont mobilisé 56 bénévoles.                          D’après les notes de Michel Debiard et Maurice Caumières.
 
SALLES
 
 Le  marché gourmand (nocturne ; à partir de 18 h.) qui s’est tenu tous les mercredis de l’été sur la place de la mairie est un franc succès. Il a été très fréquenté, ponctué d’animations. Salles, qui était chiche en animations en été a profité de la défection de Gavaudun. Ainsi, des centaines de personnes ont pu connaître ce bourg où d’habitude l’on ne fait que passer.
C’est aussi pourquoi la couverture de ce numéro est illustrée par deux photos prises dans le bourg (voir page 2 de ce numéro). Nous avions été tentés de choisir la photo d’une maison traditionnelle avec escalier extérieur d’une influence quercynoise  qui mérite le respect. Toute la maison est d’ailleurs en bel appareil de pierre. Finalement, nous avons opté pour cette partie du village avec le ruisseau bordé de maisons, sans équivalent dans le canton.
 
LE LAUSSOU
 
Carnet : Décès de Marie-Thérèse Fradet, née Fradet, 92 ans ; inhumée au cimetière d’Envals (commune du Laussou). 
Championnat de France de quad : organisé par le moto-club du Roubigou, il a eu lieu en nocturne (une première en France), avec un circuit rallongé de 400 m., le samedi 3 août.. Ce même jour s’est déroulé le championnat de Ligue  et un Open national en moto-cross. Une brochette de pilotes internationaux garantissait un spectacle de choix.
Et le lendemain dimanche 4 août, 140 pilotes  de moto investissaient pour le plaisir, hors compétition, le terrain  du Roubigou.
 L’assemblée générale de l’association Quad Evasion 47 s’est tenue à la salle des fêtes, Le Laurès (commune du Laussou), le 27 septembre.
 Les Trophées Halieutica : Le lundi 30 septembre, l’Association des pêcheurs   de Le Laussou/Monflanquin/Paulhiac recevait une délégation du jury national chargé de la sélection des actions pour la qualité des rivières et de leur environnement. La restauration du ruisseau de La Gourgue   -« exemplaire », selon les membres du jury-, a été réalisée en 2001 par l’association, aidée par un groupe d’adolescents de Fumel en chantier pendant une semaine pour débroussailler, aménager les berges et le lit, détériorés par un calibrage trop sévère puis à l’abandon. La commune de Paulhiac a assuré l’hébergement des jeunes au centre d’accueil de La Forge. Autres partenaires : la commune du Laussou, la Fédération départementale de Pêche et le Conseil Supérieur de la Pêche. Nous y reviendrons dans le prochain numéro de SLA.(La Gourgue est un ruisseau de 2km. Qui se jette dans le ruisseau du Laussou, affluent de la Lède).
           
SAINT-AUBIN
 
Carnet : Décès de Marie Barrère, née Fréjafon, dans sa 98ème année. Inhumée le 23 septembre au cimetière de Saint-Aubin.
Cette grande tache blanche, c’est la nappe de pâte, étirée la plus fine possible avec mille précautions pour confectionner la traditionnelle tourtière du pays. C’est une des plus appréciées des attractions de la Foire aux Pruneaux de Saint-Aubin. Ce dimanche 8 septembre 2002, elle commença sous la pluie mais le soleil arriva l’après-midi sur les 70 stands et les nombreuses animations : danses folkloriques, lancer de béret, tour à bois de Michel Albinet. Au concours de cracher de noyaux de pruneau (en hauteur), c’est un Bayonnais qui l’emporta avec 4 m.60, dépassant de 30 cm  l’ancien record.     Mme Lardel, artiste ès-tourtière. Photo André Dossat.
Ce sont quelque 4 à 5 000 visiteurs  qui ont pu regarder, déguster, et souvent acheter le pruneau décliné nature, fourré, à l’eau de vie, en crème, en jus et sirops, en confiture, en garniture de pâtisseries et dans la daube dégustée au repas.
Au concours « Qualité du pruneau », Mme Roubelet devança Mmmes Garmond et Monteil. Cette dernière  remporta le Premier prix du concours de stands devant  MMmes Goutouly et Poueymidanette.
Saint-Aubin, « Site du goût (voir SLA n° 432), a bien su, une fois de plus, mobiliser toute la commune pour porter loin son renom et celui du pruneau !
 L’été Saint-Aubinois, ce fut aussi la fête locale, début août : vieilles voitures et tracteurs antiques, dépiquage à l’ancienne et balades en quad. Et, à la ferme de Monredon, chez les Doumarès, lo ripalhon (prononcez ripaillou) d’où, comme le mot l’indique, on ne repart pas le ventre vide.
 
Et voilà la grande nappe (voir page précédente) débitée et agencée dans son moule spécial : la tourtière, parfumée et garnie de pruneau, est prête pour la cuisson. Admirable travail, digne de figurer aux Journées du PatrimoIne.
Photo DR. Aliette Lardel met la dernière touche qui termine La démonstration 
 
SAVIGNAC-SUR-LEYZE.
 
 Début juillet, une cinquantaine de Savignacais sont partis visiter Savignac, un village girondin qui organisait la rencontre de tous les Savignac de France (selon le dictionnaire des communes, ils sont au nombre de 11, dont 2 en Lot-et-Garonne). Jour de fête, accueil chaleureux, occasion d’échanges…
Cabanes. Dans l’enquête sur les cabanes qu’elle a publié dans le bulletin municipal d’avril 2002, Aimée Lacombe en distingue trois catégories : cabanes des vignes, cabanes de jardin, cabanes garage.
Elle a pu dénombrer sept des premières : « elles ont été construites de la fin du XIXème au début du XXème siècle. Toute l’histoire de ces cabanes est liée à l’histoire de la vigne. Plus aucune n’est utilisée aujourd’hui.
Elles servaient à abriter les personnes venant travailler la vigne, celle-ci étant très gourmande de main d’œuvre. Pour ne pas perdre de temps en trajet les personnes mangeaient sur place.
On y entreposait les outils, la pompe à sulfater…A la morte saison on y abritait : la faucheuse, la faneuse, le râteau, et plus tard la lieuse ».
 
 PAULHIAC
 
 La fête du 15 août célébrait cette année son 30ème anniversaire, avec un programme fidèle à sa tradition de manifestation populaire :
 
LACAUSSADE
 
 ..   CarnetCarnet. Pierre Brunaud est décédé le 06 septembre 2002 à l’âge de 77 ans.
Le bulletin municipal annuel est paru début septembre. On y apprend que l’achat d’un terrain de 3000 m2 va permettre la mise aux normes de la cantine et l’agrandissement de la mairie, programme prévu sur plusieurs années.
La fête votive du 11 août fut un succès. Malgré un temps mitigé les gens étaient au rendez-vous. Les lectures de textes de Victor Hugo organisées par Gilberte Massieux ont attiré beaucoup d’adeptes. Du monde également tout le jour pour le vide grenier organisé avec l’Amicale des 3 écoles, et 18 équipes engagées au concours de pétanque l’après-midi. Très bonne ambiance au repas du soir et au bal ; la pluie n’a pas découragé les danseurs. Un grand bravo à tous ceux qui ont contribué à cette réussite.                            Patrick JAYANT
 
LA SAUVETAT-SUR-LÈDE
 
 Le recensement complémentaire réalisé en octobre 2001 a dénombré 542 habitants, plaçant La Sauvetat comme la commune la plus peuplée du canton –après le chef-lieu, bien sûr. On comprend ainsi que l’école soit passée de 64 inscrits (septembre 2001) à 76 inscrits à la rentrée 2002.
Les 3 classes, maternelle et  primaire, ont participé avec tout le personnel, à la campagne nationale « Nettoyons la nature ». Papiers, mégots, flacons, petits emballages, et jusqu’à la dernière miette, rien n’a échappé aux jeunes nettoyeurs.  Photo Simon Vaissière.
La salle des fêtes porte désormais le nom de Jean-Paul Valadier. A l’occasion de la fête votive de la Saint-Michel, la plaque a été dévoilée, marquant l’empreinte  que laisse l’ancien président du Foyer Rural et conseiller municipal, dernièrement disparu.
 SOIREE CONTEE :  Le vendredi 25 octobre, 20 h. 30, la conteuse Jeanne Ferron vient raconter ses Histouères :    Du rififi dans les labours. Entrée gratuite (05 53 41 91 88).
                                                                                              

 

Revue Sous les Arcades (MJC Monflanquin), n° 440 ; Juin 2002.
 
MONTAGNAC-SUR-LÈDE.
 
Le Café. Après deux années au cours desquelles le village a quelque peu secoué sa léthargie, une nouvelle initiative a vu le jour pour tenter d’aller plus loin encore. De nombreux habitants ayant pu constater au cours de diverses festivités un certain engouement pour le café, fermé depuis près de dix ans et ouvert ponctuellement à ces occasions, le Conseil municipal s’est donc posé la question de savoir comment le réactiver afin d’offrir, tant aux visiteurs qu’aux promeneurs, une opportunité supplémentaire de s’attarder à Montagnac durant la période d’été. Ayant étudié plusieurs possibilités, la décision a été prise d’accorder l’exploitation du « Café des Allées » à des heures qu’il reste à définir, chaque week-end compris entre le 13 juillet et le 25 août, et à tour de rôle aux différentes associations du village. Certaines d’entre elles en profiteront pour mettre en oeuvre des manifestations en rapport avec leurs activités –concours de pétanque, tir à l’arc, etc...- afin de  faire participer le plus grand nombre et créer grâce à ces rencontres une convivialité profitable à tous.
Ainsi, pour ce qui la concerne, l’association « Demain Montagnac » organisera le dimanche 21 juillet « La Journée du Jardin » pour la troisième année consécutive et offrira à ses visiteurs la participation d’une quarantaine d’exposants. Ce premier essai d’ouverture, s’il s’avère positif, pourra être transformé l’année prochaine et permettra peur-être d’envisager une autre forme d’exploitation pour ce café qui, depuis trop longtemps hélas, semblait appartenir au passé.  Gilbert Fouquet
Au Point Lecture : Exposition du 19 juin au 21 juillet : Les arbres ; l’arbre caché dans la forêt de la littérature du 20ème siècle. 83 livres ; 2 C-D Rom ; 18 panneaux. Pour jeunes et adultes. Chaque mercredi 14 h./ 16 h.30 et le dimanche 21 juillet matin et après-midi. Tél 05 53 36 07 52.
 
 LACAPELLE-BIRON.
 
Carnet. Décès de Henri Fray, 73 ans ; obsèques le vendredi 17 mai en l’église de Lacapelle ; inhumé au cimetière de Lacapelle.
Environnement: les écoliers de Lacapelle et Blanquefort-sur-Briolance ont été initiés à la pêche et à la vie des poissons par les membres de la Société de pêche. Peu après, ils recevaient pendant 3 jours leurs correspondants landais de Lesperon, avant de leur rendre visite à la mi-juin. La rafle du 21 mai 1944 : à l’occasion de la commémoration de cette tragique journée, projection des films « Eysses, une prison dans la Résistance » et « Monsieur Batignole » avec témoignages et débats.. Anciens de l’école : En 1951, Angèle et Jacques Bodis étaient nommés instituteurs à Lacapelle. Ils y sont restés 8 ans. A l’époque, il y avait plus de 40 enfants dans chacune des 2 classes (la scolarité « primaire » durait jusqu’à l’âge de 14 ans). 75 de leurs anciens élèves se sont retrouvés ce mois de mai   pour évoquer de nombreux souvenirs. L’été capelain : avec les visites et les animations autour du musée Palissy, les marchés, une exposition « Victor Hugo l’homme océan » (15 au 31 juillet, tous les jours au syndicat d’initiative), et nombreuses autres animations. Voir le calendrier dans ce numéro.Ne pas manquer l’exposition « 10 ans de céramique » au musée. 
LACAUSSADE.  
 
Carnet. Décès de Gabriel Tardif, 81 ans. Obsèques en l’église du bourg ; inhumé au cimetière de Lacaussade. Hommage de Patrick Jayant, maire de Lacaussade : « Le 21 mai, la commune de Lacaussade était rassemblée pour accompagner Gabriel Tardif à sa dernière demeure. Gabriel était né à Prétieux dans la Loire le 15 novembre 1920. Arrivé à l’âge de 9 ans à Lacaussade avec sa famille, il commença à travailler la terre à l’âge de 11 ans puis il fonda une famille avec Andréa Sabattiès son épouse le 28 janvier 1953. Toute sa vie fut consacrée au travail de la  terre et au service de la commune. Il resta 36 ans au conseil municipal. » .
Rencontre USEP du 30 mai.  Texte de Marie-France Tardif : « Neuf écoles primaires, soit 283 élèves, étaient réunies pour une randonnée pédestre : les petits sont partis de Lacaussade le matin, pique-nique à midi à Saint-Aubin, puis Monségur en soirée, soit environ 7km. Les grands faisaient un trajet d’environ 10 km en sens inverse. Une étude leur était demandée concernant : les diverses cultures (betterave, blé, orge...) – les haies – les arbres dont une quarantaine de variétés avaient été étiquetés (fruitiers, ormes, cyprès...). C’est avec une journée ensoleillée que les enfants ont pu profiter pleinement des attraits de la nature. »
Voir aussi :  photos de groupe des élèves de la classe de Lacaussade et des deux autres écoles du regroupement pédagogique, dans ce numéro.
Quad-rando-loisir du 15 juin : Rassemblement chez Patrick Jayant, maire de Lacaussade et quadeur passionné, pour une boucle de 92 km, par Savignac, Villeneuve, Monflanquin, Monségur... terminée à Saint-Aubin.
 
 GAVAUDUN.
 
Belle journée, le 18 mai, pour le programme « Musique en Vallée de Gavaudun », alliant la découverte du patrimoine, 4 concerts, et la gastronomie. La centaine de personnes qui ont participé n’oublieront pas non plus la visite de la collection du musée Bernard Palissy à Saint-Avit et le moment des légendes et contes de la Vallée présentés par Maurice Caumières.
Brocante. Le charme du site aidant, la foire du 23 juin a connu une grande affluence. Belle marchandise, temps clément, un vrai plaisir de flâner et chiner. Le maire régulait la circulation et les parkings prévus ont largement débordé au bord de la route de la vallée.
Quad Evasion. Après la randonnée du 2 juin dans les pins landais, à Allons, c’était, le 15, la Rando-UFOLEP (voir rubrique Lacaussade), qui s’est prolongée en soirée à la Bodega du Laussou. Prochaines sorties : le 30 juin à Villeréal ; le 6 juillet à Saint-Pierre-de-Clairac. 
« Au pays des vaches à cornes » : c’est le titre d’un joli dépliant trouvé au Café de Gavaudun, signé par l’association « Trois bastides et un château », qui propose des balades-découvertes racontées, à pied, à vélo ou minibus. Du sur mesure: vous choisissez avec le guide (enfant du pays) la formule 1 h.15, ou 3h.  ou 4 h. Si vous préférez, vous opterez pour la demi-journée, ou la journée avec pique-nique, ou même la soirée avec veillée et contes du pays. Avec votre vélo ou votre voiture, ou à pied, ou en minibus si vous êtes un petit groupe. Bonne chance à cette formule originale, Patrick ! Contact téléphonique préalable : 05 53 40 83 00 et 06 30 55 01 77.
Un moulin à la bougie : Cet été, tous les lundis, mercredis et vendredis, au moulin de Cabirol, Yvan Cerny propose à la bougie une visite gratuite de son moulin (05 53 36 35 69). Marché nocturne tous les mercredis du 26 juin au 21 août. Exposition des peintures de Brigitte Casagrande, en juillet et août, au Café. L’été sera animé à Gavaudun ! Ajoutez encore le programme « Autour du château » : par convention avec la municipalité, l’association Lot-et-Garonnaise « Centre d’Etude et de découverte du patrimoine » prend en charge un programme ajoutant aux visites et animations du château des animations dans la vallée :
Animations  Château : Visites guidées toutes les heures en français et en anglais, de 10 h.à 18 h. Exposition sur l’évolution historique et architecturale des châteaux-forts de France.Le jeudi 18 juillet et le mercredi 4 août, conférence sur « Les plus beaux châteaux-forts de France », salle du porche, 21 h.      
Animations Vallée :Tous les samedis et dimanches : visite- découverte dans la vallée sur le thème du paysage et du patrimoine : église romane, abbaye bénédictine, grotte des lépreux, moulins, gariottes. Et aussi : murettes en pierres sèches, les bords de cours d’eau, les falaises calcaires, la faune, la flore. Départ à l’accueil du château : à 10 h. pour une marche de 10 km – à 14 h pour une balade de 4 km. Sur réservation 06 88 31 58 88.
 LE LAUSSOU.
 
La Bodega.  « Franc succès le 15 juin pour la Bodéga du Laussou : près de 1 500 personnes sont venues fêter les premiers rois beaux jours. Il faut dire qu’il y avait de quoi se régaler autour des stands et que la musique et la bière ont fait leurs effets. L’ambiance chaleureuse de cette manifestation encourage le Comité des fêtes et les associations locales et monflanquinoises à se retrouver à nouveau l’an prochain. 
Exposition : avec le concours de la médiathèque, la mairie du Laussou accueille pendant un mois l’exposition « Victor Hugo » organisée à l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’auteur. Visible tous les matins de 9 h. à 12 h. jusqu’au 12 juillet. »   Annie Sentenach
 
MONSÉGUR.
 
Ronde cycliste USEP. L’école de Monségur a participé à cette manifestation : une semaine à vélo sur les routes lot-et-garonnaises. « On a bien aimé les spectacles le soir à Marmande, et les danses traditionnelles...On s’est fait des copains avec ceux de Casseneuil et on a eu de la chance parce qu’il a fait beau »  ont déclaré Mélanie et Sophie.
Voir photo des élèves du regroupement pédagogique dans ce numéro.
La municipalité de Paulhiac honore tous les ans ses habitants qui ont perdu leur vie pour défendre la patrie. Le 8 mai, 23 bougies ont été allumées à la mémoire de 21 soldats de 14-18 et 2 déportés de 39-45 disparus. Une gerbe a été déposée par Marcel Calmette, maire et Jérôme Cahuzac, député du Villeneuvois, qui a remis la médaille de combattant volontaire 39-45 à André Calmette... reconnaissance par la Nation de plusieurs actions, notamment pour avoir hébergé à son domicile des réfractaires aux ordres allemands pendant l’Occupation ; pour avoir refusé de se soumettre au STO et être rentré dans la Résistance... »                 Michel Calmette
 
SALLES. 
 
Le 1er marché gourmand (nocturne ; à partir de 18 h.) a démarré le 26 juin. Sur la place de la mairie, de nombreux stands proposaient les produits du pays. On peut manger sur place. Tous les mercredis jusqu’au 21 août.
 
SAINT-AUBIN.
 
L’ancienne boulangerie Soulodre, acquise en 1998 par la commune est devenu un café-restaurant (le Clos Saint-Aubin) + 4 chambres d’hôtes. Coût total 340 221€. Bonne chance au couple qui en a pris la gestion.
Voir aussi la photo des élèves du regroupement pédagogique dans ce n°.
Succès de la journée regroupant les anciens élèves  (1919-1960) de l’école, venus de 10 départements. 230 convives au repas, au Clos Saint-Aubin.
 
LA SAUVETAT-SUR-LÈDE :
 
Carnet. Décès à 90 ans de Marie Naïda Campmas, née Maurial. Inhumée le samedi 8 juin au cimetière de Soubirous.       
SAVIGNAC-SUR-LEYZE.
 
Nouveau vide-greniers, ce mois de mai, à la Grange, co-organisé par la Gym. Volontaire et les parents d’élèves.