Blog MJC

 

 
éditorial -
 
Sa Revue  "S.L.A. :
  Vie de SLA
  Site @ de SLA
  Le dernier N° paru    
    index 1996-2000,
    index 1990-1995,
    index 1965-1990 
 
 
Ses "Nouvelles"
Année 2000
Année  2001
 
Pages du Canton
Année 2002
Année 2003
Année 2004
Année 2005
 
Ses Publications
Ses activités -
-mjc fête ses 40 ans : 2 juillet
-mjc AG 2007
-Fête St André décemb. 2006
 et aperçu du P.L.U
Monflanquin fête  750 ans
 
Des Sites web
Animation ailleurs
Passé/transition
: documents,
 
Présent
vos photos -
photos aériennes
Coup de coeur.
anciens élèves -
 
Communauté des Communes
Pages du Collège

Saint André 2006

St André 2007

Ateliers Numérisés

 

Sites complémenaires   :

......................................................

Bastides - Caractéristiques

Bastides - Villes neuves -

Bastides -Chartes Coutumes

Bastides - Définition 

Bastides - Musée

Bastides - Carte

 

Bastide type : Monflanquin

Monflanquin - Médiéval

Monflanquin - Jurade

Monflanquin - Protestants

Monflanquin - 1789

Monflanquin -  Généalogie

Haut Agenais - Eglises

Monflanquin - Tourisme

          Odo  Georges
Site traduit en :
Roumanie
Carte géographique et infos Italie drapeau pologne
Drapeau de la Norvège drapeau du Japon
Drapeau de l'Inde    A drapeau de la République populaire de Chine

Geo Visitors Map

 

 

 

Dans les communes du Canton

2003

----------------------------------------------------

choisissez votre année
Année 2002
Année 2003  :  n° 448 , février 2003.  n°449, mars 2003 n° 450 , avril.mai 2003  -  n°452, juin 2003
Année 2004
Année 2005

 

 Sous les arcades n°452, juin 2003
 
Dans le canton
 
La journée des moulins organisée le 15 juin en Lot-et-Garonne proposait la visite gratuite de 7 moulins à vent et 15 moulins à eau dont 6 dans le canton de Monflanquin avec les caractéristiques suivantes :
 
C’est dire la richesse de ce patrimoine, et plus encore des efforts réalisés par les propriétaires pour les restaurer.
 
Ordures ménagères : les habitants du canton avaient été avisés par la Communauté de Communes de la possibilité de s’inscrire pour recevoir des bacs à compostage ( déchets ménagers et verts essentiellement). Le temps passait… et l’on n’y croyait plus. La bonne nouvelle vient d’arriver cette mi-juin : un lot de composteurs arrivera début juillet et les inscrits en seront avisés.
 
 
SAVIGNAC-sur-LEYZE
 
Carnet : mardi 6 mai, ils étaient nombreux les parents, voisins et amis pour rendre un dernier hommage à Hubert Labay, décédé à l’âge de 81 ans. Né dans la commune, il aura passé toute sa vie sur l’exploitation de Fonclare, où il dut très jeune, auprès de sa mère malade,  remplacer son père brutalement décédé. En 1966, il crée la CUMA (Coopérative de matériel agricole en commun). Il en restera le président durant 24 années. Il militera dans d’autres organismes agricoles jusqu’ à sa dernière heure.
 
Vendredi 30 mai est décédé Valentin Nourrit, une autre figure qui a marqué la communauté. Il était né le 11 janvier à Villeneuve-sur-Lot, fils unique d’une famille de maraîchers. Dès la fin de sa scolarité, il reste au travail avec ses parents à la ferme dont ils sont métayers à Montastruc. Quand il trouvera un travail de chauffeur à Villeneuve, il continuera à aider à la ferme. Marié à Jeanne Retureau, en janvier 1943. Le couple s’installe sur une ferme à Saint-Pastour où naît leur fille Arlette. En 1950 ils achètent la ferme de l’ Houillé à Savignac. Il fut Résistant, militant du Parti communiste, syndicaliste agricole et mutualiste.
 
Le 2 juin est décédé Jacques Rous. La cérémonie religieuse a eu lieu le 6 juin en l’église de Savignac, suivie de la crémation à Tonneins.
 
Exposition d’épouvantails :  du dimanche 27 juillet au dimanche 31 août, exposition d’épouvantails en plein air avec concours. Les personnes désirant réaliser un épouvantail (libre cours à l’imagination), l’apporteront le dimanche 27 juillet – ou même plus tard-  au bourg. Un pique nique géant est prévu le dimanche 27 juillet à 12 h.30. Toute la nourriture sera mise en commun ; boissons et café seront fournis.
 
Carnet : La commune a perdu son doyen, René Antignac, décédé le 14 juin 2003.
Agriculteur, Ancien de la Résistance, passionné de rugby et de lecture, il était né à Mazières-Naresse (canton de Villeréal) le 28 février 1910. Il aura vécu son enfance et sa vie d’homme à la ferme du Trouillet.
 
La 3ème  bodega, organisée par le Comité des Fêtes renouvelé, s’est déroulée le samedi 14 juin  par une très chaude soirée.  Beaucoup de monde :  1000  entrées  à
2 € ont été comptabilisées. 10 stands (qui payaient chacun un droit de 45 €) proposaient pizzas, moules, frites, escargots…Le Comité servait la paella et le club du Roubigou  la soupe et des grillades. Une banda pour animer, un disco pour danser. La fête s’est  terminée vers les 2 heures et demi de la nuit.
 
LACAUSSADE
 
4 juin 2003. « Tout allait bien, la récolte était prometteuse puis soudain le ciel nous est tombé sur la tête ». C’est ainsi résumé ce qu’a ressenti un agriculteur lors de l’orage du mercredi 4 juin.
 
Nous avons coupé des arbres tombés sur les routes de la commune jusqu’à 2 heures du matin avec l’aide des pompiers pour que   les personnes ne restent pas bloquées. Nous savions déjà que les dégâts seraient importants. Au lever du jour c’était pire que ce que nous avions imaginé ; c’était un désastre : coulées de boue, fossés bouchés, cultures arrachées et grêlées sur la totalité de la commune, infiltrations d’eau dans la plupart des maisons, dégâts aux toitures. Mais les dommages les plus importants se situent sur la partie Ouest de la commune, en limite avec Monflanquin. La grêle et le vent conjugués ont réduit à néant le travail des pruniculteurs en massacrant et en arrachant les ¾ des arbres et par ce fait privant les exploitations de ce revenu pendant une dizaine d’années. Du jamais vu au dire des pruniculteurs en retraite.
 
Paysage d’automne-hiver et de désolation que s’efforcent de faire disparaître les pruniculteurs en relevant les quelques arbres pouvant être sauvés et surtout en sortant les arbres cassés ou arrachés.
 
L’entraide fonctionne bien grâce aux propositions spontanées des voisins, amis et même agriculteurs des cantons voisins, favorisant ainsi un soutien moral avec un travail au jour le jour pour ne pas trop se projeter dans l’avenir et penser aux futures difficultés financières. Dès le lendemain de l’orage, la Chambre d’Agriculture a pris connaissance des dégâts et mis à la disposition des agriculteurs une cellule d’aide et de conseil puis du personnel les jours suivants.
 
Travaux : La 1ère tranche de restauration de l’intérieur de l’église est en cours (Chœur, chapelles, fonds baptismaux).
Le décrépissage des murs et le jointement des pierres sont réalisés par Lucien Lavigne de Saint-Aubin.
 
La réfection totale de l’électricité sera effectuée par Lucien Monset de Monflanquin.
Nous avons montré les travaux à Monseigneur Jean-Charles Descube, évêque d’Agen, qui nous a fait l’honneur de sa visite début juin.
 
La fête votive aura lieu les 9 et 10 août. Le thème sera la randonnée. Le président Philippe Brethes et son comité travaillent à la mise en place des animations de ces 2 jours.
                                             Patrick JAYANT,agriculteur, maire de Lacaussade.
 
 
GAVAUDUN
 
Carnet : Adieu René Boissière. « C’est une des figures-phares de Gavaudun qui vient de nous quitter à l’âge de 91 ans. Né à Gavaudun, où il a suivi sa scolarité, René Boissière était pour tous une mémoire vivante de l’histoire collective de la commune. Après son certificat d’études, il fut naturellement appelé à assister ses parents dans les travaux de la ferme. Il devient  chef d’exploitation agricole dès l’âge de 19 ans, à la mort de son père emporté par la typhoïde dont il avait lui-même réchappé. Il lui fallut ainsi assurer la subsistance de ses jeunes frères et sœurs.
 
Après son service militaire, il fut mobilisé en 1939 et préféra s’enfuir plutôt que de se rendre. Cela lui valut la Croix de guerre. Résistant, il participa à une embuscade  contre les troupes allemandes qui se repliaient. Au cours de l’escarmouche, il eut la douleur de voir un de ses compagnons se faire tuer.  Membre du conseil municipal durant les années 50, il se retira ensuite de la vie publique pour poursuivre sa vie paisible d’agriculteur et consacrer ses loisirs à la lecture.
 
Intarissable sur les petits ou grands évènements qui ont traversé le XXème  siècle, il ajoutait à ses précieuses connaissances de la tradition une érudition exceptionnelle acquise au fil des lectures des grands historiens, romanciers et poètes. Il savait utiliser sa plume talentueuse et pleine d’humour pour décrire ou   porter en dérision les faits marquants de la vie locale. Il fréquentait assidument les fêtes et rassemblements de la commune et animait par sa bonne humeur et sa verve enjouée les petits attroupements qui se formaient autour de lui… »
                                                                                 Maurice Caumières.
 
Ndlr : René Boissière est le père de Pierre Boissière qui fut longtemps animateur–chercheur à la Maison de la vie rurale ; ancien  maire de Lacaussade ; chroniqueur à Radio 4 ; chanteur, conteur, grand spécialiste de la langue et de la culture occitanes.
 
Le 15 mai, obsèques de Kléber Bissières, 75 ans, inhumé au cimetière de Laurenque, commune de Gavaudun.
 
La station d’épuration, inaugurée le 24 mai, est l’aboutissement du réseau de traitement des eaux usées, comprenant  un km de canalisations, et un système de relevage. Coût : 300 000€, dont 5% restent à la charge de la commune grâce aux participations du Conseil Général, de l’Agence de l’Eau et du Syndicat d’assainissement. Toutes les installations sont enterrées.
 
Jour de la musique en vallée de Gavaudun : le 17 mai, alliance entre la musique et le patrimoine, 4 concerts et des visites de sites de la Vallée. Une formule de qualité, initiée par l’Association Connaissance des Jeunes Interprètes.
 
Carnaval :  le rendez-vous à ne pas manquer, le dimanche 22 juin.
 
MONTAGNAC-SUR-LÈDE
 
Le potager des écoliers : tout près de la classe, les élèves de Sylvie Fourgeaud ont créé un jardin. Des légumes y poussent mais aussi des fleurs. Selon un plan organisé. Voilà ouvert, à l’école, le livre botanique au nom évocateur : « Le petit Jardin de la Vie ». Quelle chance ils ont d’apprendre ainsi  « avec des choses vraies » !
 
contée : c’est un « conteur galactique », Jimmy Soleï, que reçoit le vendredi 20 juin la Point-lecture de Montagnac, à 20 h 30, pour une rencontre poétique et philosophique avec les étoiles, à la salle polyvalente. Gratuit.
 
Journée des Jardins : Ce sera le dimanche 20 juillet, dans le village ; animation avec une chorale toulousaine.
 
Le Bar communal ouvrira cet été les week-end.
 
LACAPELLE-BIRON
 
Fête du Jeu : C’est une manifestation originale qu’a proposé le camping du Moulinal le samedi 24 mai. La fête des  jeux, en fait, car l’affiche en proposait plus d’une vingtaine : géants, aquatiques, de l’esprit, sportifs, l’ancien jeu du rampeau, boules, billard,scrabble, tarot, fléchettes, baby foot, cricket. Avec un atelier de jouets sonores végétaux, une exposition de jeux artisanaux en bois et pierre, et un spectacle conté et chanté par Pèire Boissière.
 
Mémoire : Pendanr la semaine de commémoration de la déportation, s’est tenu un débat sur la Résistance avec 3 intervenants, 2 de l’ANACR (Anciens Combattants de la Résistance) et un ancien prisonnier d’Eysses. Il y eut aussi une soirée théâtre le 17 mai avec les jeunes de l’atelier-théâtre  capelain dans une pièce sur le thème. Et , après la journée-mémoire de la rafle du 21 mai, la cérémonie départementale au Monument aux Déportés, le dimanche 25 mai.
 
Logements : 4 nouveaux viennent d’être terminés au lotissement des Chênes, bénéficiant de l’aide de la commune, de la Communauté de Communes et du Conseil Général.
 
Musée Bernard Palissy : Le 2ème artiste de l’exposition était Thiébaut Chagué dont les céramiques restent exposées jusqu’au 29 juin. Une pièce lui est consacrée, où il a reconstitué une partie de son atelier. A voir. Renseignements 05 53 40 98 22
.
LA SAUVETAT-SUR-LEDE
 
Carnet : Décès de Thérèse Rincé, née Benoist, à l’âge de 83 ans. Obsèques religieuses et inhumation au cimetière de La Sauvetat, le vendredi 16 mai 2003.
 
 
MONSÉGUR
 
Botanique : Dimanche 8 juin, c’était une balade  botanique avec Marie-Françoise Bouyne, de Bias, présidente de l’association « Jardin sauvage ». Marie-France Tardif, bonne connaisseuse des plantes, y participait et nous en a dit la plus grand bien. Elle y a découvert des plantes inconnues d’elle. Les Monségurais , meurtris par le cataclysme du 4 juin étaient à panser les plaies, mais les membres de l’association –qui organise une sortie par mois- n’ont pas manqué le rendez-vous. Il y en avait même qui croquaient , ici et là, tout végétal comestible ! Le plateau de Monségur recèle quelques plantes rares plutôt typiques du climat méditerranéen. Tél. de l’association : 05 53 71 51 19.
 
Anciens de l’école : début mai, les anciens élèves de l’école , nés entre 1945 et 1965, se sont retrouvés au village. Une soixantaine de personnes, dont 4 instituteurs et 3 cantinières.
 
 
SAINT-AUBIN
 
Carnet : Décès de Béatrix Beaubie,née Imbert. Les obsèques religieuses ont eu lieu le jeudi 22 mai en l’église de Saint-Aubin.
 
Le bulletin « Lo porta Novela » d’avril-mai-juin était déjà paru lorsque l’ouragan  de la nuit du 4 juin a semé la dévastation sur notre région. Les agriculteurs de Saint-Aubin, et particulièrement les pruniculteurs  ont subi des pertes très sévères, anéantissant des années de travail et laissant un moral meurtri.
 
PAULHIAC
 
Les enfants de la maternelle ont participé au « Printemps du Théâtre ». Associés à plusieurs écoles, collèges et lycées du département, avec des troupes professionnelles, ils sont montés sur les planches du théâtre  de Villeneuve le lundi 19 mai pour présenter une danse préparée avec la danseuse Sophie Gommier.
 
Calamités du 4 juin : le maire Marcel Calmette accueillait sur les exploitations dévastées de la commune, le jeudi 5, la tournée du préfet, du président de la Chambre d’Agriculture et du conseiller général Daniel Soulage, pour constater l’ampleur des dégâts.
 
SALLES
 
Sur le pont : Comme pour tous les maires de canton, elle fut longue et éprouvante,  la nuit du 4 au 5 juin 2003. Quand nous l’avons rencontré le jeudi matin, Jean Fort, le maire de Salles, marqué par le désolant spectacle des vergers dévastés, des tabacs et tournesols hachés par la grêle, continuait le tour des chemins et des fermes la commune, pour faire face aux plus rudes urgences.
 
La fête votive des 24 et 25 mai : Jocelyne Vionnet nous en a transmis un compte-rendu. Extraits. « Guirlandes, girafe géante et tortues des manèges pour les petits…auto-scooters, stands de tir, barbe à papa et buvette, bals pour tous les goûts, animation des quads (circuits sécurisés de 3 km dans les bois de Bonnenouvelle)… Le samedi fut gris, sale temps, et le dimanche bleu, souriant et débonnaire. Le comité des fêtes s’était fortement mobilisé pour la réussite de ce grand moment annuel. »
 
Marchés gourmands : reprise des mercredis nocturnes le 25 juin (jusqu’au 2 septembre).                                                       
Sous les Arcades , n° 450.451 , avril-mai 2003.
Dans le canton
                                      
SAVIGNAC-sur-LEYZE
 
Histoire locale : se soigner (suite de SLA n° 448 et 449).  Aimée Lacombe a relevé les souvenirs de quelques anciennes de Savignac. « Comment on se soignait ».  Extraits du bulletin communal.
 
Les angines : un sac de cendres chaudes autour du cou. Les vers : enfiler des gousses d'ail sur un fil et l'attacher autour du cou ; manger des graines de citrouille ; tisane de santoline.
Dans presque toutes les maisons on récoltait à la saison les ingrédients pour faire des tisanes qui étaient conservés dans des boites ou des poches en papier.
-          Les fleurs de tilleul, les pointes de ronce : calmant et rhumes.
-          Le chiendent, les queues de cerise, les feuilles de frêne, les feuilles de pissenlit     
                pour "le sang" c'est à dire la tension.
-          « poils de maïs » : inflammation et brûlure de la vessie (cystite), reins.
-          Les feuilles de gratteron pour les "poussées de sang" (tension).
-          Les cosses de haricots secs : pour diminuer la tension.
-          Les fleurs de camomille : tisane pour la digestion.
-          Les feuilles de verveine : pour la digestion.
-          Les feuilles de sauge : pour les maux d'estomac et les indigestions.
-          Feuilles de plantain,  fleurs de sureau, de bleuet, de camomille : pour laver les 
                 yeux.
-          Fruits d'églantier : tisane pour les diarrhées.
-          Croûtes de pain rôties + carottes + prunes + poignée de seigle, pour les  rhumes.
-          Fleurs de violette ou de pensée sauvage, pour les bronchites.
-          Les pruneaux, pour la constipation.
-          L'eau de riz, pour les diarrhées.
Dans la pharmacie il y avait toujours une bouteille avec des pétales de lys dans de l'eau de vie, ces pétales étaient utilisés sur toutes les plaies et les furoncles.
Les fleurs de millepertuis sèches étaient placées dans de l'huile, c'était "l'olibéto" utilisée pour les plaies. Tous ces remèdes traduisent une époque ou le monde rural était un peu exclu des soins médicaux pour plusieurs raisons : une certaine crainte du corps médical ; l'éloignement du médecin (qui venait à bicyclette pendant la guerre de 14-18 et qu'il fallait aller chercher par le même moyen) ; le coût de la visite et des médicaments. La sécurité sociale, les moyens de locomotion, les moyens de communication ont bien amélioré les choses.
Entretiens avec Yvette Aureille, Gisèle Berthoumieux, Denise Lartigue-Blanc, Odette Fonfrège-Brazzorotto, Angèle Domingie-Cavaillé, Yvette Authier-Coupé, Ginette Delprat, Jeanne Delanis-Faure, Yvonne Roques-Faux, Yvonne Labay, Aimée Lacombe, Denise Laparra-Metge, Reine Cancé-Réaust, Simone Campagnac-Vergnes. toutes nées entre 1922 et 1939.
 
"En aucun cas les méthodes de soins que nous avons réunies ne doivent être considérées comme des valeurs sures."
 
LE LAUSSOU
Les fresques de l’église Saint-Pierre, au Laussou, intéressent le groupe de travail cantonal préparant une action patrimoniale sur le canton. Un de nos lecteurs a  donné à Annie Sentenach une intéressante information : un relevé photographique a été réalisé ; il est accessible.
 
MONTAGNAC-SUR-LÈDE
                           Samedi 5 avril, Claude Galinou  accueillait  le groupe de travail cantonal qui prépare une exposition pour la Saint-André 2003 à la MJC, et des actions de découverte du patrimoine cantonal. Repérage de points de vue panoramiques et le mystérieux monument tombal du cimetière.
                           Projet pédagogique cette année pour les élèves du CM1-CM2  sur le thème de l’univers avec l’aide de Laure Prada, animatrice scolaire. Ils ont rencontré Denise Bugier, présidente de l’association de l’observatoire de Lacapelle-Biron. Au programme également, visite de la Cité des Sciences à Toulouse, avec les élèves de Salles.
Stupéfaction dans la commune après l’incendie de la nuit du 2 au 3 mai ! Une bouteille de gaz placée exprès a explosé, aggravant l’incendie volontaire dans cette maison en cours de restauration dans le village. Les pompiers de Monflanquin, ont dû lutter deux heures pour en venir à bout et éviter sa propagation. Coup de folie inexplicable  d’un homme de la commune, qui, peu après, avertissait les propriétaires, qu’il connaissait, déclarant qu’il n’avait aucun contentieux avec eux, et ne savait pas expliquer son geste. On pense à certains enfants mal aimés -ou se croyant-, que saisit  tout-à-coup une inspiration folle.
 
LA SAUVETAT-SUR-LÈDE
 
L’arboretum aménagé derrière l’école avec une aire de jeux pour les enfants, est toujours entretenu. J ’ai même croisé un jour une brouette de terreau qui lui était destinée, poussée par une souriante bénévole qui est aussi Mme le maire.  Bien qu’il soit « ouvert » jour et nuit, sans protection, il n’a pas subi de graves dégradations. Mais l’olivier est malade et repart de la base en rejets ; la vigne est gaillarde, les fruitiers se portent bien, l’érable (est-ce le « champêtre » ou celui « de Montpellier » ?) promet une belle frondaison. Mais le pauvre micocoulier est mort : qui fera cadeau d’un remplaçant à la commune ? (visite du 12 mai 2003).
Lieux-dits : « Trabade » serait lié à une présence romaine, et plus précisément à une voie romaine. Il en passait donc une dans la commune ?
 
                            
LACAPELLE-BIRON
 Musée Bernard Palissy : nouvelle exposition « Univers d’artistes ». Jusqu’au 29 février 2004 vont se succéder à Saint-Avit les œuvres de 7 céramistes. Daniel de Montmollin, jusqu’au 30 avril. C’est un autre céramiste, Thiébaut Chagué, qui sera en vedette du 11 mai au 29 juin 2003.
La terrible journée du 21 mai 1944 (déportation massive des hommes de Lacapelle) sera commémorée ce mercredi 21 mai à 18h30. Et le dimanche 25 mai aura lieu, place du monument à la déportation à 16 h., la journée d’hommage aux déportés de Lot-et-Garonne.
                                                                                                           
LACAUSSADE
Randonnée pédestre et VTT, du dimanche 27 avril : télégramme de Marie-France Tardif « matinée ensoleillée. stop – marcheurs et vététistes nombreux. stop – chemins agréables. stop – botanique champêtre. stop – points de vue magnifiques. stop – ambiance sympathique. stop – casse-croûte apprécié. stop. » Cette 5ème randonnée était organisée par les parents d’élèves du regroupement pédagogique Lacaussade / Monségur / Saint-Aubin. Elle a rassemblé 160 participants.
Nouvelles municipales communiquées par Patrick Jayant : « La restauration de la cour de l’ancien presbytère est terminée. Vont suivre les travaux à l’intérieur de l’église, le chœur et les deux chapelles ; d’abord enlever le vieux crépi et jointoyer si la pierre est belle, sinon on recrépit. Installer un nouveau portail de sortie de la cour de l’école, donnant sur le terrain nouvellement acquis par la commune ; ainsi est supprimée le sortie qui donnait directement sur le route et ses dangers.
Le comité des fêtes prépare la fête votive du premier dimanche d’août dont le programme sera  dressé à la mi-mai.
 
GAVAUDUN
Carnet. René Boissières, crotz de guèrra 1939-1940, combatant de la Résistència, s’es enanat lo 30 d’abril 2003.La ceremonia religiosa e l’entèrrament se faguèron a Laurenca lo divendres 2 de mai. René Boissière est le père de Pèire Boissière, militant occitan, qui fut animateur à la Maison de la Vie Rurale, maire de Lacaussade (témoignage dans le précédent n° de SLA), et qui présente la météo sur Radio 4.
Les rendez-vous du quad : week-end de l’Ascension, 3 jours (300 km) sur les pistes de l’Aragon. Départ de Huesca. – Samedi 7 juin, Quad Evasion est co-organisateur de la 4ème rando Aquitaine / Midi-Pyrénées UFOLEP qui partira de Rives, près Villeréal. Les 14 et 15 juin, l’association gavaudunoise animera les Médiévales du château de Bonaguil .
                           
SAINT-AUBIN
L’Amicale des anciens élèves organisait le dimanche après-midi 11 mai un spectacle  animé par Pèire Boissière (chants traditionnels et contes) .
En septembre 2002, le local du Sporting-Club de Saint-Aubin, au stade, avait été cambriolé et saccagé. Un mois après, un incendie  détruisait les archives et trophées du club. La municipalité apporta une aide pour dépanner le club. En reconnaissance, ce mois d’avril, le club offrait à la commune un grand sous-verre présentant le maillot aux couleurs du club lors d’une soirée repas amicale.
La Société de pêche Savignac / Saint-Aubin / Lacaussade compte une centaine d’adhérents. Bon nombre d’entre eux participent aux cinq  lâchers annuels de truites de fontaine dans le Dounech, la Brianne et la Leyze.
                                                     
PAULHIAC 
Carnet : Fernande Priod est décédée le 18 mars 2003.   Elle était née Fernande Bru, le 13 janvier 1924 à Paulhiac. Elle est restée fidèle à la commune qui l’a vu naître. Une vie de labeur jusqu’à ce que la maladie réduise son énergie, voici 14 ans. Obsèques religieuses et inhumation à Souliès, hameau (ancienne paroisse) de la commune de Paulhiac.
Ecole de Paulhiac, 1930. de g. à dr. 1er rang : Raymond Soufflette, Henriette Bru, Yvette Bouyssonnie, Pierre Rigal, … Deguilhem, Jacqueline Lompech , Georgette Barjou, Yvette Barjou. 2ème rang : Robert Gerveau, Léon Allo, Christian Lompech, Etienne Pons, Franck Bouyssou,  Andrée Malbert. 3ème rang :  Fernand Bru, Elise Randonnier, Adrienne Domengie, Alberte Maurial (épouse Brousse), Germaine Boisserie, Irène Bru (épouse Coste), Yvette Serres. Rang du haut :  Pierre Raust, Georges Barjou, André Calmette, Pierre Duluc, René Lompech, Simone Amadieu, Jean-Jacques Coupé. L’institutrice, Mme Rigal.    Document : bulletin communal de Paulhiac

 

SALLES
 
MONSÉGUR
 

Rugby

Lacapelle-Biron.   Périgord-Agenais, division Honneur.

Dimanche 30 mars : Après leur défaite contre Le Lardin (42 à 7). les Capelains doivent envisager la descente en Promotion d’Honneur pour la saison 2003-2004.

L’équipe 2 a été plus heureuse : vainqueur du match de barrage face à Aiguillon (25 à 12), elle s’est qualifiée pour la demi-finale, perdue 5 à 13 le 21 avril, contre Le Passage d’Agen.

 Jeudi 8 mai, le 20ème Challenge de la Lède  a réuni à Lacapelle 16 écoles de rugby du Périgord-Agenais. Une énorme organisation, menée à bien par une brassée de bénévoles. Au final, le S-U-Agen devance l’Entente des 4 Cantons, 2ème . Les jeunes de Saint-Aubin, associés à Penne-Montayral-Tournon, ont gagné le challenge du fair-play.

 Monflanquin. Périgord-Agenais, div. Promotion d’Honneur. 

Dimanche 30 mars, Pour ce dernier match en poules, Monflanquin a bien résisté chez le 2ème, Nontron (18 à 10). Terminant 8ème sur 10 les Monflanquinois étaient alors promis à la descente.

 Saint-Aubin. Périgord-Agenais :  Troisième série.

En demi-finale ! Le 13 avril  St-Aubin  gagnait le match de barrage qui l’opposait à Villefranche-du-Prd (17 à 12), et accédait en demi-finale du P.A. Mais Les bleu et noir, privés de plusieurs joueurs s’inclinaient face au 1er  de la poule, Caudecoste, 26 à 6 ( 2 buts de pénalité ) de Mindo.

Dimanche 4 mai : Saint-Aubin remporte le match pour la 3ème place (19 à 13 contre AGF). Voir aussi la rubrique Saint-Aubin « Dans le canton ».

 Les Cadets de l’Entente  des 4 Cantons (Cancon, Castillonnès, Lacapelle, Monflanquin, Villeréal ont fait cette saison un beau parcours, se qualifiant pour les 32ème de finale, match qu’ils ont perdu le 27 avril. Ce groupe de 30 cadets a manifesté beaucoup d’enthousiasme et un bon esprit de groupe, pour lequel il faut souligner le rôle majeur de l’entraîneur Bernard Lataste, assisté de Aïssa Gacem, Manu Rouquier, Pierrot Founaud, et pour l’intendance et le secrétariat : Aurélie Rives, Bernard Bru et Christian Pagès.

Sous les Arcades , n° 449 , mars 2003
Dans le canton
 
SAVIGNAC-sur-LEYZE
 
Histoire locale : se soigner (suite de SLA n° 448.).  Aimée Lacombe a relevé les souvenirs de quelques anciennes de Savignac. « Comment on se soignait ».  Extraits du bulletin communal.
-         La coqueluche : jus de radis noir. Préparation : on coupe des radis noirs en tranches et on place dans une assiette une couche de radis et une couche de sucre……Le lendemain on récupère le jus que l'on boit en sirop.
-         Les aphtes : tisane de "raspoma" ou gratteron.
-         Les furoncles : pour les faire mûrir, du pain trempé dans du lait chaud.
-         Pour les foulures : compresses de décoction de graines de foin.
-         Pour les hémorroïdes : gousse d'ail dans la poche.
-         Pour la faiblesse : faire tremper des boutons de chicorée sauvage dans le vin.
-         Pour les œdèmes liés aux rhumatismes, appliquer des feuilles de bouillon blanc.
-         Pour les rhumatismes : frotter la zone douloureuse avec une racine d' « herbe aux femmes battues » ou une feuille de bouillon blanc.
-         Pour une sciatique : appliquer une feuille de chou chaude sur la fesse.
-         Pour le mal aux dents : mettre un morceau de clou de girofle dans la dent cariée.
-      Les sangsues étaient utilisées pour prélever du sang et faire baisser la tension.
Entretiens avec Yvette Aureille, Gisèle Berthoumieux, Denise Lartigue-Blanc, Odette Fonfrège-Brazzorotto, Angèle Domingie-Cavaillé, Yvette Authier-Coupé, Ginette Delprat, Jeanne Delanis-Faure, Yvonne Roques-Faux, Yvonne Labay, Aimée Lacombe, Denise Laparra-Metge, Reine Cancé-Réaust, Simone Campagnac-Vergnes. toutes nées entre 1922 et 1939.
 
Don du sang : collecte cantonale le vend. 11 avril, à la Grange, de 8 h. à 10 h.
L’Amicale des donneurs de sang du canton organise son repas annuel à la Grange le dimanche 6 avril à midi.                                          
 
LE LAUSSOU
 
Le club archéologie de la MJC de Monflanquin poursuit ses recherches sur le refuge-souterrain (cf exposition de la St-André, déc. 2002). Il doit consulter l’ancien cadastre dit « de Napoléon » pour compléter son étude de l’environnement de cette « construction ».ui possède des photos des fresques de l’église du Laussou, même –et surtout- très anciennes ? Merci de vous adresser à Annie Sentenach, à Lafage, 47150 Le Laussou, T. 05 53 36 53 91.
 
 
MONTAGNAC-SUR-LÈDE
 
                     Grâce à l'enterrement des lignes électriques et téléphoniques qui  le traversaient  de part  en part,  le  village  bénéficie  désormais 
                     d'un aspect plus agréable. Toutefois, nous espérons qu'un effort supplémentaire sera fourni de la part des organismes concernés pour que la station d'épuration soit enfin réalisée en 2004 afin que les odeurs nauséabondes qui se répandent régulièrement durant tout le long de l'année ne soient plus qu’un mauvais souvenir.
                      L'initiative de la mairie d'ouvrir le Café des Allées durant les week-ends des mois de juillet et août sera renouvelée cette année et offrira de nouveau aux habitants et aux promeneurs la possibilité de s'attarder sur sa terrasse. Rappelons que « La Journée du jardin » aura lieu le dimanche 20 juillet et qu'un concert gratuit sera donné dans l'église ce même jour à 18 h. par une chorale de Toulouse.                                              Gilbert FOUQUET.
                       L’exposition sur l’astronomie continue jusqu’au 30 avril, au point lecture. Le mardi de 16 h. 30 à 17 h. 30 ; le mercredi de 14 h. à 16 h. 30.
 
LA SAUVETAT-SUR-LÈDE
Il est fortement question que la Communauté de communes aménage une zone artisanale à vocation intercommunale. Dans ce cas elle bénéficierait d’importantes subventions. Elle s’implanterait sur la commune de La Sauvetat.
Noms de lieux : ici, comme dans toutes nos communes du pays occitan, ils ont traversé les siècles, instructif  témoignage. En voici quelques uns  (en graphie francisée) : Cantarel – Castagné – Barboulat – Laspeyres – Las Coudennes – Latapie – Bos Naou – Sibadiès – Trélaygues – Mascarde – Salefon …
 
LACAPELLE-BIRON
 Musée Bernard Palissy : le samedi 5 avril, inauguration de la nouvelle exposition « Univers d’artistes ». Jusqu’au 29 février 2004 vont se succéder à Saint-Avit les œuvres de 7 céramistes. Pour commencer, Daniel de Montmollin : « il recueille lui-même dans la campagne ses matériaux, argiles, roches et plantes sauvages ou cultivées dont il utilise les cendres. Chercheur, géologue, chimiste des minéraux, le tourneur de pots s’est mué en un découvreur obstiné de glaçures et d’émaux ».. Jusqu’au 30 avril, le musée est ouvert le dimanche et les vacances scolaires de 14 h 30 à 17 h 30, sauf le mardi. Un autre céramiste, Thiébaut Chagué, lui succédera du 11 mai au 29 juin 2003.
Cinéma : mercredi 9 avril, 17 h. « Le Livre de la jungle 2 ».
 
 SALLES
 
Selon le recensement de 1999, la commune comptait alors 257 habitants (population sans doubles comptes). La population active était de 104 (60 hommes, 64 femmes), dont 90 ayant un emploi. Chômeurs : 13, soit 12,5 % 15,4 % l’arrondissement de Villeneuve ; 13,8 % le département). Pour les 104 résidences principales recensées, il y a 35 résidences secondaires, nombre élevé qui illustre l’attractivité de la campagne salloise. Il n’est pas étonnant d’y trouver notamment deux structures d’accueil de luxe:
Pech Gris, ancienne ferme médiévale fortifiée, offrant une suite et 2 chambres (notre photo ci-dessus), ouvert du 1er mai au 31 octobre.
La Balie, 2 appartements et chambres d’hôtes, ouvert de mai à septembre..
 
 
GAVAUDUN
 
Il était une fois une sorcière qui avait jeté son dévolu sur un petit village. Las pour elle, ses maléfices faisaient la joie des habitants et des nombreux curieux venus assister, à son insu, à son jugement et à sa crémation certaine. Sur la place basse du village, la sorcière pouvait pourtant se croire encore triomphante puisqu’elle trônait sur son chaudron, entourée de tous ses compagnons habituels, araignées, serpents et autres animaux peu ragoûtants. Elle aurait dû se méfier en voyant que le breuvage offert aux arrivants semblait plutôt les mettre d’humeur joyeuse.
Tout au long de son ultime voyage, le cortège chamarré, animé par un ensemble de Steel Band et un groupe de musiciens et chanteurs traditionnels, rencontra tous les personnages qui avaient eu maille à partir avec elle. Cendrillon avait laissé sa pantoufle de vair sur les marches de la mairie près de la maison de Hansel et Gretel  tandis que, au  lavoir, la grenouille  devenait reine.
Un peu plus haut,  la  petite  sirène  avait  trouvé  refuge auprès  de  la   fontaine.   Le  petit   joueur  de  flûte  de Hamelin  entraînait  à sa suite   tous  les rats  du château auquel un petit garçon grimpait le long d’un haricot géant. C’est sous son regard émerveillé que la sinistre reine d’un jour allait entendre son jugement prononcé par une troupe de comédiens très convaincants. Le bûcher allait ensuite illuminer les traditionnelles farandoles qui accompagnent la fin du Carnaval.                                    
Hélas pour les organisateurs, le public quittait Gavaudun immédiatement après la partie spectacle, sans passer par un buffet pourtant copieux et alléchant qui avait été préparé pour poursuivre la fête et procurer les subsides nécessaires.                                                      
                                                                                           Michel Debiard.
 
LACAUSSADE 
Le lundi 10 mars, obsèques de René Denis Laparra, 79 ans. Le maire de Lacaussade, Patrick Jayant lui rend ici hommage :  « Réné ! Nous tes amis sommes réunis aujourd’hui pour t’accompagner pour ce qui est ton dernier voyage… Tu es né le 21 juillet 1923 à « La cambe de l’homme », commune de Savignac-sur-Leyze, déjà tout près de Lacaussade. A l’école de Savignac jusqu’à l’âge de 12 ans puis très vite au travail, apprenti maçon. 1943, comme d’autres jeunes tu es parti aux Chantiers de Jeunesse puis ce fut le maquis en juin 44… A la fin de la guerre, retour à la vie active, au métier de maçon que tu exerceras jusqu’à ta retraite en 1987.
Le mariage avec Simone Trougnac, le 26 avril 1947, suivi de 3 années où tu étais ouvrier à Villeneuve-sur-Lot. En 1950 tu t’installes avec Simone à Lacaussade comme artisan… En 1954, naissance de Brigitte. Parallèlement à ton métier, tu trouvais aussi le temps de t’impliquer dans la vie de ta commune. Nous sommes entrés au conseil municipal ensemble en 1983 puis après 12 ans tu décides de laisser la place aux jeunes. En tant que Maire je te remercie  pour  ces  années   au  service  de  la  commune.
Mais  ton engagement  ne s’arrêtait pas là,  c’était  aussi  le comité des fêtes ;  tu participais  à la préparation  de toutes  les activités…quand il manquait un marteau, une échelle ou une pince, « je vais voir chez René ! ». L’image de toi que nous garderons c’est René traversant le bourg avec sa canne et faisant un salut de la main… »
 
Randonnée pédestre et VTT,  le dimanche 27 avril. Départ à 9 h. Plusieurs trajets : 5 km, 10 km, et plus pour les VTT. Avec un petit casse-croûte en route. Au détour d’un sentier, la botanique sera au rendez-vous. (Marie-France Tardif).
 
PAULHIAC
                                                           
Un projet d’aménagement du bourg devrait apporter des changements importants dans les années 2004 et 2005. préparé avec le concours de M. Philippe  Millasseau, architecte-urbaniste agenais ( plan ci-dessous). Afin de faciliter l’obtention des aides financières suffisantes, une association « de Sauvegarde et de Réhabilitation du Patrimoine du centre-bourg » a été créée, à l’initiative principalement des conseillers municipaux. Son Bureau, sous la  présidence d’ Evelyne Domengie, comprend : Alain Lescure (vice président), Marcel Calmette (secrétaire), Michel Tonon (secrétaire adjoint), Colette Van Tuil (trésorière), Pascal Boudet (trésorier adjoint) et Marcel Kern, Denis Lescure et Solange Becam.  L’association et la mairie ont signé un accord de coopération devant notaire.
 
MONSÉGUR
 
.ooooooooooooooooooooooooooo
 
SAINT-AUBIN
 
 
. Les angines : un sac de cendres chaudes autour du cou. Les vers : enfiler des gousses d'ail sur un fil et l'attacher autour du cou, manger des graines de citrouille, tisane de santoline.   
         
Dans presque toutes les maisons on récoltait à la saison les ingrédients pour faire des tisanes qui étaient conservés dans des boites ou des poches en papier.
-         Les fleurs de tilleul, les pointes de ronce : calmant et rhumes.
-         Le chiendent, les queues de cerise, les feuilles de frêne les feuilles de pissenlit pour "le sang" c'est à dire la tension.
-         Les poils de maïs : inflammation de la vessie, brûlure de vessie (cystite), reins.
-         Les feuilles de gratteron pour les "poussées de sang" (tension)
-         Les cosses de haricots secs : pour diminuer la tension.
-         Les fleurs de camomille : tisane pour la digestion.
-         Les feuilles de verveine : pour la digestion.
-         Les feuilles de sauge : pour les maux d'estomac et les indigestions.
-         Les feuilles de plantain, de fleurs de sureau, de bleuet, de fleurs de camomille : pour laver les yeux.
-         Fruits d'églantier : tisane pour les diarrhées.
-         Croûtes de pain rôties plus carottes plus des prunes plus une poignée de seigle pour les rhumes.
-         Fleurs de violette ou de pensée sauvage : pour les bronchites
-         Les pruneaux pour la constipation.
-         L'eau de riz pour les diarrhées.
 
 
Dans la pharmacie il y avait toujours une bouteille avec des pétales de lys dans de l'eau de vie, ces pétales étaient utilisés sur toutes les plaies et les furoncles.
Les fleurs de millepertuis sèches étaient placées dans de l'huile, c'était "l'olibéto" utilisée pour les plaies.
 
Tous ces remèdes traduisent une époque ou le monde rural était un peu exclu des soins médicaux pour plusieurs raisons : une certaine crainte du corps médical, l'éloignement du médecin qui venait à bicyclette (pendant la guerre de 14) et qu'il fallait aller chercher par le même moyen, le coût de la visite et des médicaments.
La sécurité sociale, les moyens de locomotion, les moyens de communication ont bien amélioré les choses.
 
"En aucun cas les méthodes de soins que nous avons réunies ne doivent être considérées comme des valeurs sures."

Rugby

Lacapelle-Biron.   Périgord-Agenais, division Honneur.

Dim. 2 mars.  Lacapelle 8, Aiguillon 15. Un match à oublier. Petit jeu. Des Capelains pénalisés par l’abandon sur blessure de leurs demis de Delpit et Savinien. Et un carton blanc au capitaine Daziniéras dès la 21ème minute. L’équipe  des Réserves gagne, 5 à 0.

Dim 9 mars, Lacapelle 6 , Layrac 22. Défaite des Réserves 12 à 28.. Dim. 23 mars, Lacapelle 30, Mussidan 24. C’est par 3 essais (Lespine, Constantin, collectif), transformés par Savinien et Garzon que les Capelains ont assuré leur victoire, mais ils écopèrent de 2 cartons jaunes et d’un rouge (2 cartons jaunes chez l’adversaire).

Dimanche 30 mars : Le match de la déroute lors de ce déplacement contre Le Lardin : les Capelains encaissent 6 essais contre un (42 à 7). Et sous réserve d’une décision autre du Comité du P.A., Lacapelle doit descendre en Promotion d’Honneur pour la saison 2003-2004. 

Monflanquin. Périgord-Agenais, div. Promotion d’Honneur.  Dim. 2 mars, Monflanquin bat Payzac 18 à 12. Deux essais (Couderc, Delorme), une transformation et un but de Pereira, un but de Couderc..  Dim. 9 mars.  Castelmoron 10, Monflanquin 8. Un essai et un but pour chaque équipe, la transformation manquée faisant la différence. Dommage, une victoire à l’extérieur aurait fait le plus grand bien aux Monflanquinois. Couderc est l’auteur des 8 points.

Dim. 23 mars, Monflanquin 16, Port-Ste-Marie 8.

Dimanche 30 mars, Pour ce dernier match d’avant les phases finales, Monflanquin a bien résisté chez le 2ème, Nontron (18 à 10). Un essai de Vidal ; transformation et but d’Auroux. Terminant 8ème sur 10 les Monflanquinois sont promis à la descente.

Saint-Aubin. Périgord-Agenais :  Troisième série.

Dim. 2 mars, St-Aubin 6, Villefranche-du-Périgord  5.

Dim. 9 mars, St-Aubin 19, AGF 32. Dim.23 mars. Le Buisson forfait.

Dim. 23 mars, Saint-Aubin 27, Le Caoulet 5.

Dimanche 30 mars, S’inclinant à domicile face au leader FB Caudecoste, (8 – 16 ; un essai de Couzineau, un but de Patel), St-Aubin devra disputer les matchs de barrage.

 
Sous les Arcades , n° 448 , février 2003.

 LA SAUVETAT-SUR-LÈDE 

Fin 2002, le conseil municipal, à partir des propositions du Club Amitié Inter-âge a donné un nom aux rues et places du village : Chemin du ciel – Rue de l’ancien château d’eau – Chemin du soleil – Rue de l’église – Place de l’église – Impasse d’occitanie – Route de Catès (vers le cimetière) – Rue des Caliaux (Les Caliaux est le nom du lotissement à la sortie du village vers Monflanquin) – Rue des granges – Rue du 2 février 1852 (date de la naissance de la commune par séparation par soustraction à la commune de Monflanquin). Chemin de Turon - Place Lucien Vergnaud (c’est la place de l’école et de la salle des fêtes. Cette dernière porte le nom de : Salle Paul Valadier).

 Le décès de Lucien Vergniaud, ancien maire.

Lucien Vergniaud est décédé le lundi 1er décembre à l’hôpital de Villeneuve/Lot où il était en soins cardiaques depuis plusieurs semaines. Il était  âgé de 79 ans.

Il avait 7 ans quand ses parents quittèrent  la commune de  Saint-Eutrope-de-Born, où il était né, pour s’installer à La Sauvetat, à la ferme du lieu-dit Limoges. Il prit la succession de l’exploitation familiale, essentiellement en élevage de bovins et de volailles, avec son épouse Marcelle. Il participa à la Résistance et s’engagea dans la vie publique, adhérant au parti communiste et devenant conseiller municipal en 1959, puis maire , de 1965 à 1995. Il eut également des responsabilités dans la coopération et la mutualité agricoles. On lui doit entre autres la construction  de   la   salle   des   fêtes   et on  retiendra  surtout  sa lutte  pour l’école menacée,  qu’ il sauva  en  installant un  groupe  de  gens du voyage  et  leurs enfants, sur un terrain communal à l’entrée du village. Il sut mériter la confiance et le respect de ses concitoyens qui le gardèrent comme maire pendant 30 ans. Il s’intéressait à l’histoire du village qu’il retraça dans une petite monographie (voir Lucien VERGNIAUD

Photo Simon Vaissière.).                                              

Que son épouse, ses trois enfants, sa famille et ses concitoyens trouvent ici l’expression de notre sympathie.  

                                                  PAULHIAC

Carnet : Nous annoncions dans notre précédente rubrique le décès, à Nérac le 15 décembre 2002, d’Idalie Lafage. Voici le texte que nous a adressé Michel Calmette : « Idalie Lafage vient de partir dans sa 97ème année. Après avoir partagé l’essentiel de sa vie entre Paulhiac et Nérac mais aussi plusieurs autres localités, elle est revenue sur la terre qui l’a vu naître. Selon son vœu, elle a emporté avec elle les derniers effets de son père soldat, « poilu de 14-18 » tombé au combat peu de temps avant la fin des hostilités. Avec son mari Omer, le cantonnier-épicier, elle a beaucoup voyagé, dans toute la région, à pieds, à vélo, en calèche, en moto, en 2 CV. Elle a vécu dans la modestie mais elle était débordante de gentillesse et de générosité et oeuvrait pour un monde plus juste. Avec dynamisme elle créa le Club du 3ème âge  « Les Amis de la Forge ». Elle véhiculait les danses et chants occitans dans les clubs environnants de Montagnac et Monflanquin. Elle a connu le dur labeur de l’exploitation agricole. Ses obsèques civiles ont eu lieu à Souliès le 16 décembre 2002. Une assistance nombreuse entourait ses enfants Milhette Gaudel, Jacques Lafage, et son frère André Calmette. « Le bonheur d’Idalie, c’était de donner du bonheur » résuma le maire de Paulhiac.

Carnet (suite) : Le 23 janvier 2003, naissance d’une petite Flore au Foyer de Colette Van Tuil, traductrice multilingue, et Luc Vanden Braden, professeur d’éducation physique et sportive.

Décès, le 5 février 2003, de Mme Arlette Bulit, née Blanc, à l’âge de 64 ans. Cérémonie religieuse en l’église de Souliès (commune de Paulhiac) et inhumation, au cimetière de Souliès, le vendredi 7 février. Née à Monflanquin, en 1938, elle s’est installée à Paulhiac en 1954, avec son époux, sur l’exploitation agricole de « Jean Martin ».

Ce mois de février 2003 également, décès de  Marcel Gaudel, né le 26 juillet 1934 à Fraize (Vosges). Lors de ses obsèques civiles, le maire de Paulhiac a rendu hommage à son esprit de service auprès du Comité des fêtes, de l’Association de la forêt et de nombreux voisins.

L’année 2002 dans la commune compte 8 décès et 2 naissances.

Des stages de Yoga vont se dérouler en week-end toute l’année au Relais de Bonnenouvelle où Marlène Fieremans et Jean Politi ont aménagé une grande salle  complétant les équipements des gîtes de vacances.

Du plan de chasse aux plats de table. Les chasseurs de Paulhiac ont désormais pris l’habitude de clôturer leur saison de chasse par un repas, au mois de janvier, avec un menu « chasseur » : le gros gibier (biche, chevreuil, cerf, sanglier) est accommodé en sauce, grillades ou terrine. Ce rendez-vous, chaleureux et convivial est mis en place par le trio Bernard Coupé, Didier Lescoul, Gérard Llopet et leur équipe. Ce 19 janvier 2003, il devait atteindre 200 convives.                                                                                                             

Le Club de la Forge se porte bien ! Assemblée Générale, en  présence du maire Marcel Calmette, de Mme Py, présidente cantonale des Aînés Ruraux et Melle Pitrau, assistante sociale. Le Président Pierre-Gabriel Labroue a présenté le rapport des activités 2002 et notamment la belote tous les mercredis après-midi. Rapport financier positif, Conseil d’Administration reconduit. Le Bureau suivant a été élu : présidente d’honneur, la fondatrice Idalie Lafage – président actif, P-G. Labroue – vice-présidente, Simone Seysset – Secrétaire, Ginette Floissat – adjointe, Antoinette Calmette – Trésorier, Yvan Frankoual –  adjoint, Jean Allo – Membres du CA, Colette Frankoual, Jeanne Lompech, André Créhen. La médaille d’honneur a été remise au président.

                                                        De notre correspondant Michel Calmette.  

LE LAUSSOU

L'état civil de l'année 2002.  Les naissances :

   à Parrouty est née Hermine Marie Iris Fonvielle, le 20 février 2002.

   à Cournut, Lola Raynaud au foyer de Sandrine et Benoît, le 13 juillet 2002.

   à Soubeyrac, Salomé Jeanne Laure, le 21 décembre 2002, a fait le bonheur de    

   Agnès et Jacques Tournade.

Les mariages : le 8 juin 2002, Patrick Courty a épousé Jacqueline Cosse à Isbergues - le 21 septembre 2002, Eric Gardet et Sandrine Guyon se sont unis.

Les décès : Paulia Barou, veuve Serres, le 21 janvier 2002 - Yvon Laval, le 23 mars 2002 -  Denise Charrier, veuve Valleau, le 28 mai 2002 - Yvon Delpit, le 30 août 2002 - Dominique Bottega, le11 décembre 2002 -  Brigitte Gaetano, épouse Bosc, le 24 décembre 2002.

  Espace communal : Quelques aménagements sont venus agrémenter les espaces publics. La Place de la Mairie et de la Salle des Fêtes est maintenant pourvue d'un éclairage assurant à la fois le plaisir des yeux et une meilleure sécurité. Des plantations supplémentaires y ont été installées ainsi qu'à Envals et autour du parking du Laurès-Haut.  

Comité des Fêtes : "Les Rois" ont été célébrés en chansons avec Marie -Jo et Bernard Munoz et leurs chaleureuses interprétations de Piaf et Brassens.

Un concours de Belote est organisé le 1er  mars ; le 15 juin nous nous retrouverons pour la troisième Bodéga au Laurès.

                                                     De notre correspondante Annie Sentenach.  

Moto-club du Roubigou : Forte affluence à l’assemblée générale du 12 janvier. Avec 31 pilotes nationaux, 34 moins-de-18 ans, 12 licenciés officiels, ….

 Ci-dessous :  le président et ses principaux collaborateurs.   Photo S. Vaissière.

                                                                PHOTO

 … 26 pilotes d’entraînement et 75 nationaux B, le club est le plus important d’Aquitaine (183 adhérents). Les résultats de la saison 2002 ont culminé avec 3 titres de champion de Ligue : Julien Poussou en National 250, Thierry Passeur en National 4-temps vétérans, et Jean-Paul Vergne en vétéran trial. Gros succès du premier enduro du Pruneau à Cancon le 23 juin et  de la nocturne moto-cross et quad du 4 août puis les épreuves moto-cross de Nationale B. le lendemain. Prochaines compétitions : le 6 avril, enduro à Saint-Aubin. Le 16 août, au Roubigou, championnat de France juniors de moto-cross et Open National. Le Bureau, autour de son président Yves Delpit, assure un énorme travail  et souhaite une plus grande participation des adhérents pour l’organisation des manifestations. 

MONTAGNAC-SUR-LÈDE 

Du gibier au menu du repas annuel de la Société de chasse, le dimanche 1er mars à la salle polyvalente.

 L’ exposition sur l’astronomie, « Les portes du ciel », propose une initiation illustrée au monde des étoiles, des planètes et des galaxies. A partir du 18 mars, au point-lecture. Ouvert le mardi de 16 h. 30 à 17 h. 30 et le mercredi de 14 h. à 16 h. 30. Jusqu’au 30 avril. L’entrée est gratuite.

 Carnaval : le vin blanc de Montagnac a-t-il disparu ? Doux et parfumé,  réputé dans le canton, produit dans une douzaine de fermes, il se buvait traditionnellement le Lundi Gras à Lacapelle et le Jeudi Gras à Monflanquin. 

MONSÉGUR

Des fleurs …  des cadeaux et de ’émotion,  pour le  départ à la retraite de  Jeannette Biau  (fin décembre  2002 ) après 20 années de  service à  la  cantine, en présence  des  enfants, des élus, du président du regroupement pédagogique Michel Rabot,  de  nombreux parents et  anciens élèves. PHOTO          Ci-contre, Mme Biau.Photo Simon Vaissière.  

...et des médailles pour cinq élus municipaux : 25 ans de mandat pour Odette Mespoulhé, Jean-Claude Marguerit, Paul Boucheyrou (maire), Michel Rabot. Et 24 ans pour Reine Américi. Le sénateur Daniel Soulage et le député Alain Merly s’étaient associés à cette sympathique cérémonie.

                                                                                   Photo Simon Vaissière.                           

PHOTO

               Dans notre précédente rubrique cantonale (SLA 446/47), nous avons publié la photo des élèves du regroupement pédagogique Lacaussade, Monségur, Saint-Aubin. Voici aujourd’hui deux   classes  du  regroupement   Montagnac  /  Paulhiac / Salles. Ci-dessus : CE1-CE2 à Salles – Ci-dessous :CM1-CM2à Montagnac.        Photos studio Veysset...                                                        

 PHOTO

LACAPELLE-BIRON

Démographie 2002.  Naissances : 6 - Décès : 6 -  Mariages : 2.

Bilan municipal : Lors de la cérémonie des vœux de fin janvier, le maire Christian Saint-Béat a rappelé les principales réalisations de l’année 2002. Travaux pour les chemins forestiers ; achat de la place Rigal ; démarrage du chantier de la nouvelle mairie… En 2003 ces travaux se poursuivront, ainsi que la mise en souterrain des lignes encore aériennes ; la carte d’assainissement ; préparation du dossier de la future maison de retraite.                                                        D’après les notes de  Maurice Caumières.

 GAVAUDUN

Respecter les chemins. L’association Quad’évasion avait programmé une sortie le samedi 8 février dans la vallée de la Leyze. Vu l’état des chemins  à la suite des pluies abondantes de janvier, les responsables ont décider d’annuler « afin de ne pas détériorer les sentiers utilisés par les randonneurs ». Sage décision (voir notre rubrique Communauté des communes).

Le château. La dernière phase de l’important chantier de restauration du mur est en cours. La fin des travaux est promise avant la saison d’été.                 D’après les notes de Michel Debiard.

 SAVIGNAC-sur-LEYZE

Carnet : le 25 janvier 2003, obsèques de Jeanne Fonfrège, née Campagnac, âgée de 96 ans, inhumée au cimetière de Savignac.

L’école menacée : si elle n’avait pas atteint 10 élèves pour la rentrée 2003, elle allait fermer. Lors de l’annonce de la carte scolaire 2003/2004, le 25 février, l’Inspecteur d’Académie à annoncé son maintien dans le cadre d’un regroupement pédagogique avec La Sauvetat.

Histoire locale : se soigner.  Avant la sécurité sociale, le médecin ne venait dans les maisons que pour des maladies graves ; de multiples soins étaient empiriques, parfois inspirés du petit manuel "La médecine du petit pauvre". Dans le bulletin communal, Aimée Lacombe a relevé les souvenirs de quelques anciennes de Savignac. Extraits : les cataplasmes faits avec farine de lin et de moutarde étaient utilisés pour traiter les infections pulmonaires et ils étaient prescrits par la médecine. (Une Savignacaise a même été guérie d'une méningite par des cataplasmes aux pieds). On faisait fréquent usage des ventouses -prescrites par le corps médical- pour les infections pulmonaires. Les otites : lait chaud dans l'oreille, des compresses chaudes sur l'oreille ou une fleur de camomille trempée dans l'huile chaude et placée dans l'oreille.           A suivre

Notez : Dimanche 23 mars,  à 15 h,  thé Dansant des Aînés Ruraux

Dimanche 6 avril, à la grange, repas annuel des Donneurs de sang du canton. 

                                                                                 SALLES

Carnet : décès le 6 décembre 2002 de Vincent Galante. Le lundi 23 déc. 2002, obsèques de Maurice Veyssière, 74 ans, inhumé au cimetière de Vergt-de-Biron.

Le Comité des fêtes commence les préparatifs de la fête votive des 24 et 25 mai. Les marchés gourmands du mercredi soir reprendront le 25 juin.

Maurice Grande est le représentant de la commune au groupe de travail cantonal qui prépare les animations et l’exposition MJC de la Saint-André 2003. 

SAINT-AUBIN

La Société de pêche – qui regroupe les  communes de Saint-Aubin, Lacaussade  et Savignac- compte 122 adhérents. Six lâchers de truites sont prévus en 2003.   

Le  Bureau  est  composé  de : Vincent  Pozzer et Michel Dupont ( présidents) –  Jean.Claude  Dufaud  et  Pierre Delfaut ( secrétaires ) –  Thierry Roudil  et Léo  Barrère ( trésoriers ).                                                                                                                

Michel Albinet est devenu célèbre dans la région. Ancien artisan du fer, il s’est reconverti, à la retraite, dans le tournage sur bois. Il a construit ses tours et à force de travail il est devenu un habile tourneur. On se le dispute pour les animations de nombreuses manifestations où le public est toujours nombreux à le regarder réaliser lampes, toupies et divers objets de décoration. 

                                                                                 LACAUSSADE                                        

                                                 Les conseillers municipaux ont retroussé les manches pour démolir le vieux bâtiment et nettoyer le terrain, sur la parcelle acquise par la municipalité en vue de la future extension de la mairie et de la cantine scolaire (voir SLA n° 444/octobre 2002).

Une nouvelle randonnée pédestre, avec la spécialiste en botanique Marie-France Tardiff, est prévue fin avril.

Entretiens avec Yvette Aureille, Gisèle Berthoumieux, Denise Lartigue-Blanc, Odette Fonfrège-Brazzorotto, Angèle Domingie-Cavaillé, Yvette Authier-Coupé, Ginette Delprat, Jeanne Delanis-Faure, Yvonne Roques-Faux, Yvonne Labay, Aimée Lacombe, Denise Laparra-Metge, Reine Cancé-Réaust, Simone Campagnac-Vergnes.

Toutes ces personnes sont nées entre 1922 et 1939.

                                            Informations communiquées par Aimée Lacombe.

-          3 et 4 mai 2003, Trophée, Loupiac 46

-          24 et 25 mai 2003, Trophée, Minzac 24

-          7 et8 juin 2003, Trophée, Baigts 40

-          14 et 15 juin 2003 Trophée, Sarlat 24

-          28 juin 2003,Trophée, Tarsac 64 (en nocturne)

-          13 et 14 juillet 2003, Trophée, Esclottes 47

-          28 juillet 2003 Trophée, Minzac 24 (nocturne)

 -          9 et 10 août 2003, National Kart, Saint Sauveur d'Aunis 17

-          23 et 24 août 2003 National Auto, Locquignol 59

Rugby

Les minimes moins de 15 ans de l’équipe Lacapelle/Monflanquin ont participé le 11 novembre au tournoi René Brignoli à Sainte-Livrade.

5 clubs des Quatre Cantons en entente pour créer des équipes communes cadets et juniors. Stage de 4 jours  à Cancon, encadré par Bernard Lataste, Aïssa Gacem, Manu Rouquié, Pierre Founaud, avec hébergement dans les gîtes communaux du lac de Cancon.

Challenge des 3 Tours  :    Dim. 3 nov., Lacapelle  bat  Gabarret, 11 à 7.

  ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Saint-Aubin. Périgord-Agenais :  Dim. 6 octobre, St-Aubin 19, Cours-de-Pile 3. Dim.13 oct., Négrondes 25, St-Aubin 23. Dim. 20 oct., St-Aubin 14, Saint-Romain 10.  Dim. 27 oct., Cours-de-Pile 10, St-Aubin 8. Dim. ?, victoire à Saint-Romain, 9 à 7. Dim.10 nov., St-Aubin 12, Négrondes 3.

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Lacapelle-Biron.   Périgord-Agenais,  Dim. 6 oct., Duras 45, Lacapelle 20 (2 essais Auzeral et Gourdin, 2 transformations Benne, 2 dropts Domengie. Dim. 13 oct., Lacapelle 21 (2 essais Savinien et Gourdin, 1 transformation Domengie, 2 pénalités Savinien et 1 Domengie., Saint-Cyprien 0. Dim. 20 oct., Lacapelle 3, Le Passage d’Agen 46.  Dim. 27 oct., victoire méritoire contre Villeréal, 15 à 10, soit 5 pénalités (Savinien) contre 2 essais  de Beauvié et Saint-Béat (Frédéric), le buteur villeréalais ratant 4 pénalités. Dim.10 nov., défaite à Aiguillon, 26 à 13 : 1 essai de Delpit transformé par Magnac, 1 pénalité et 1 dropt de Domengie, contre 2 essais transformés et 4 pénalités.  Réserves : 3 à 9. Dim. 17 nov., Lacapelle bat Layrac 21 à 19 (2 essais de Delpit et Duffat, 1 transformation Magnac, 3 pénalités Magnac).

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Monflanquin.  Périgord-Agenais, division Promotion d’Honneur.  Dim 6 oct., Monflanquin 6,  Cénac 18. Dim. 13 oct., Monflanquin 7, Miramont 14. Dim. 20 oct., Neuvic 16, Monflanquin 3. Dim. 27 oct., Monflanquin vainqueur de Monpazier, 20 à 5. soit 3 essais de Delorme, Martinet, Sainte-Croix, 1 transformation et 1 pénalité de Chateaureynaud. Dim. 10 nov., à Payzac, match nul 6 à 6. Victoire des réservistes, 20 à 14. Dim. 17 nov. Monflanquin vainqueur de Castelmoron,16-7 (1 essai de Vidal, 1 transformation + 3 pénalités de Couderc). Courte défaite des Réserves, 28 à 29.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Saint-Aubin. Périgord-Agenais :  Troisième série.

Dim. 12 janvier, St-Aubin 7, AGF 23. Dim. 19 janv., St-Aubin bat Le Buisson, 31 à 13. Dim.26 janv. match nul face au FB Caudecoste 3 à 3.

Dim. 16 février, Saint-Aubin 27, Le Caoulet 5. Dim. 23 février. : Bonne opération pour Saint-Aubin qui va arracher la victoire ( 6 à 5 ) chez le leader Virazeil. «  Nous avons souffert en mêlée mais les ballons gagnés en touche nous ont permis d’accélérer le jeu ». Vincent Faucher (3ème ligne). Les 2 pénalités réussies par Frédérix Mindo ont suffi contre l’essai de Virazeil.  Après ce match,  Saint-Aubin  monte à la  4ème place.

Lacapelle-Biron.   Périgord-Agenais, division Honneur.

Dim. 26 janvier.  Lacapelle 13, St-Cyprien 16. Match perdu par indiscipline, telle cette pénalité « retournée », alors que le match aurait été gagné. (à noter à l’encontre des Capelains, 3 cartons jaunes et un blanc). L’équipe  des Réserves gagne, 33 à 10. Dim 2 février, Lacapelle 15 , Duras 16. Jusqu’à la 65ème minute, les Capelains sur leur terrain avaient engrangé un avance qui paraissait confortable. Mais ils baissaient alors de régime et les Duraquois plantaient 2 essais en cinq minutes. Dimanche 9 fév., Lacapelle s’incline sur son terrain, 13 à 15, face à Le Passage d’Agen. L’exploit de Delpit, plantant un essai après une course de 80 mètres n’a pas compensé les 5 pénalités transformées par le buteur des bords de Garonne. Dimanche 16 fév., sur son terrain, Villeréal prend sa revanche du match aller : Villeréal 20, Lacapelle 13. En début de match, les Capelains perdaient leur ouvreur Domengie Menés 20 à 3, ils revenaient en fin de match par un essai transformé et une pénalité de Savinien. Dans cette poule, les Capelains sont 8ème sur 10, avec 24 points, loin derrière le leader Villeréal (34 points).

Monflanquin. Périgord-Agenais, div. Promotion d’Honneur.  Dim. 19 janvier., Monflanquin battu par Tournon, 16 à 13. Le match s’est animé dans le dernier quart d’heure, les Tournonnais marquant 2 essais. Dim. 26 janvier. à Miramont, courte défaite des Monflanquinois : 19 à 13, deux pénalités faisant la différence . Dim. 9 février, Monflanquin 17, Neuvic 13. Cette victoire à domicile  donne un peu d’air à l’USM. Dim. 16 février, victoire  à Monpazier, 20 à 8, qui permet aux Monflanquinois de remonter de la 9ème à la 8ème place.  Un carton blanc distribué à chaque équipe.